Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Jean Bosco en Chablais Paroisse Saint-Jean Bosco en Chablais

Eglise Saint Pierre et Saint Paul de Bons en Chablais

Quelques notes sur l’église Saint Pierre et Saint Paul de Bons

 

Si le nom de Bons est mentionné dans les archives depuis 1039, la paroisse de Bons est citée pour la première fois en 1279, mais elle est sans doute plus ancienne de quelques siècles et il existait peut-être une église à Bons depuis les années 600, comme le laisse  penser le patronage apostolique primitif  de Saint Pierre sous elle lequel était placée. Cette ancienne  église, fut plusieurs fois remaniée ou partiellement reconstruite. Entourée par le cimetière (qui ne fut transféré à l’ouest du bourg qu’en 1846, elle se trouvait à l’emplacement du parking (faubourg des Allobroges) et du carrefour central de Bons, canoniquement orientée vers le soleil levant.  Les sires de Langin y avaient leur caveau dans la chapelle Saint Antoine qu’y avait fondée Noble Odon de Langin dans les premières années du XVe siècle. L’église de Bons est devenue temple du culte réformé, avec un pasteur résident, depuis l’occupation Bernoise de 1536 jusqu’à 1598 date du retour au catholicisme de la partie occidentale du Chablais, suite à la mission de St François de Sales.

Son clocher fut refait en 1671. L’église désaffectée sous la Terreur (1793-94)  servit de temple de la déesse Raison, puis d’entrepôt pour les cloches de la région, réquisitionnées pour fournir la matière de canons.

Rendue au culte catholique dès 1798, menaçant ruine, il fut projeté en 1830-31 de la consolider et d’en inverser la disposition et plaçant le chœur, à l’ouest sous le clocher, et l’entrée vers l’est, du coté de la place. Mais le manque de financement fit ajourner  cette rénovation.  Enfin profitant du contexte favorable de l’annexion à la France, et de la promesse d’une subvention du gouvernement impérial, on décida de l’abattre  et de la reconstruire un peu plus au sud, au-delà de la route.

Notre église néo-gothique édifiée en 1864-1866. est l'œuvre de l'architecte Charles Pompée, établi à Thonon-les-Bains. Ses plans furent adoptés par le conseil municipal le 22 septembre 1863. Les travaux  furent adjugés à l’entreprise  Barbero. La 1e pierre du nouveau bâtiment fut bénite le dimanche 14 août 1864, par le curé Chavannaz, en présence  du jeune et brillant sous-préfet de Thonon, M. Fournier-Sarlovèze, qui prononça un discours remarqué.  La bénédiction de la nouvelle église a été faite par le curé Chavannaz  le 1er novembre  1866. L’aménagement du chœur fut complété en 1882 par la réalisation d’un maître autel chef œuvre du genre, sculpté par Pedrini

En attendant des temps meilleurs, on avait conservé le clocher de l’ancienne église, au nord de la route. Le clocher actuel fut construit en 1898, en partie avec les matériaux de l’ancien, abattu en septembre 1898

.