Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-André en Gavot-Léman Paroisse Saint-André en Gavot-Léman

Prière pour les victimes des attentats

Samedi 30 juillet à 18h à l'église de Marin.

Prière pour les victimes des attentats

A la suite des attentats qui se multiplient sur notre territoire, le groupe de prière de Taizé a décidé de réagir à cette violence par la prière pour les victimes et leurs proches ainsi qu'aux familles des auteurs de ces faits. Un temps de prière aura lieu

samedi 30 juillet 2016 à 18h00 à l'église de MARIN

 

De nombreuses réactions ont lieu en France et au sein du diocèse. Mgr Yves Boivineau évêque d'Annecy a signifié la prière et la communion de notre diocèse en présidant une célébration eucharistique vendredi 29 juillet en l’église Notre-Dame de Liesse à Annecy.

Le vicaire général d’Annecy le Père Alain Fournier-Bidoz encourage «les catholiques et les citoyens à rester unis» et a envoyé un message d'aide et de solidarité au diocèse de Rouen. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et Président de la Conférence des évêques de France, a invité les catholiques à une journée de jeûne et de prière vendredi 29 juillet. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le cardinal André Vingt-Trois a célébré une messe le mecredi 27 juillet, à la cathédrale Notre-Dame de Paris, en mémoire des victimes de Saint-Etienne-du-Rouvray. Pour relire son homélie, cliquez ici.

Au lendemain de la prise d’otage survenue en Normandie près de Rouen, le pape a évoqué « ce saint prêtre, mort au moment où il offrait des prières pour toute l’Eglise ». Le pape a alors remercié pour les condoléances reçues après la tuerie, « de façon spéciale pour celles du président de la France », François Hollande qui lui a téléphoné « comme un frère ».

Le pape François a aussi mentionné les nombreux « chrétiens », « innocents », « enfants », victimes de cette guerre. « N’ayons pas peur de dire cette vérité, le monde est en guerre parce qu’il a perdu la paix », a-t-il ajouté avant de préciser : « Quand je parle de guerre, je parle de vraie guerre, pas de guerre de religion. Il y a la guerre d’intérêts, la guerre pour de l’argent, la guerre pour les ressources de la nature, la guerre pour dominer les peuples ». Mais ce ne sont pas des guerres de religion, car « toutes les religions veulent la paix. La guerre, ce sont les autres qui la veulent ».

Le pape a souhaité que ces JMJ soient un moment d’espérance pour le monde, car « la jeunesse nous dit toujours l’espérance ». (Extrait de la page: fr.zenit.org/articles/les-religions-veulent-la-paix-lance-le-pape-durant-le-vol-rome-cracovie/).

Enfin, Joseph Schmit, Président du Conseil Départemental de Seine-Maritime de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, a adressé ce message à toutes ses Conférences :

« Chers amis,

C’est arrivé près de chez nous, et comme vous tous, je suis sidéré par la monstruosité de ce crime, dont la victime est un prêtre âgé, aimé de tous, fraternel avec les musulmans de la paroisse, assassiné alors qu’il célébrait la messe. Ne nous laissons entraîner ni par la peur ni  là où on veut nous mener ; que toutes les Conférences aient un moment de recueillement et de prière pour le Père Jacques HAMEL et pour tous ceux impliqués dans ce dramatique événement. « Pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ». Pensons aux familles de ces jeunes emportés par la haine et à nos amis musulmans, dont les visages nous sont familiers et  qui, nombreux, participent avec nous au service des pauvres.

Tout est dit dans le communiqué de notre Archevêque, que je vous invite à lire en Conférence, à méditer et à diffuser le plus largement possible.

Fraternellement. » Joseph SCHMIT, Président du Conseil Départemental de Seine-Maritime de la SSVP

De nombreuses réactions et témoignages sont à retrouver sur le site du diocèse :

www.diocese-annecy.fr/actualites/attentat-rester-unis