Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-André en Gavot-Léman Paroisse Saint-André en Gavot-Léman

Ding... dong...

Petite histoire des cloches de l'église Notre-Dame de l'Assomption à Evian, sur la paroisse Saint-André

Le carillon

 

L'église Notre-Dame de l'Assomption.

Construite majoritairement au XIIIe siècle, la partie la plus ancienne reste la tour-clocher construite un siècle auparavant dans un style gothique savoyard. Elle a subi, au fil des siècles, nombre de modifications, dont la plus importante date de 1926. On y ajoute deux travées vers l'ouest, ce qui nous donne une façade néo-byzantine. Le chœur de l'église occupe en grande partie la base du clocher. Un décor savoyard habille les murs. Plus près du sol, de magnifiques stalles du XVe siècle dans un néo-gothique flamboyant donnent encore plus de beauté à cet édifice. Il faut noter qu'elles font partie des 13 stalles "Savoisiennes" réparties entre Aoste et Saint-Claude. Le thème iconographique est la concordance entre apôtres et prophètes. En 1823, la tour clocher a été tronquée de sa flèche pour recevoir un gracieux lanternon. Il a été jadis occupé par nombreuses cloches, dont, deux cloches fondues en 1687 par les frères Livremont de Pontarlier, de passage dans le Chablais. Il est aujourd'hui doté de quatre belles cloches, fondues par Claude Paccard à Quintal en 1852.

Cloche 1 - 2'100 kilos - diamètre 152cm - Do3 +3
Cloche 2 - 950 kilos - diamètre 115cm - Mi3 +9
Cloche 3 - 550 kilos - diamètre 97,7cm - Sol3 +6
Cloche 4 - 250 kilos - diamètre 73,5 - Do4 +4