Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saints-Philippe et Jacques du Semnoz Paroisse Saints-Philippe et Jacques du Semnoz

Les gens sont des cadeaux


Les gens sont des cadeaux. Certains sont magnifiquement enveloppés. Ils sont très attrayants, dès le premier abord. D’autres sont enveloppés de papier très ordinaire. D’autres ont été malmenés par la poste. Il arrive parfois qu’il y ait une « distribution spéciale ». Certains sont des cadeaux dont l’emballage est bien fait. Mais l’emballage n’est pas le cadeau. C’est si facile de faire erreur et nous rions quand les enfants prennent l’un pour l’autre. Parfois le cadeau est très facile à ouvrir. Parfois, il est difficile, il faut se faire aider. Peut-être parce que les autres ont peur ? Parce que ça fait mal ? Ils ont peut-être été déjà
ouverts et rejetés… Je suis une personne et donc moi, je suis un cadeau. Un cadeau pour moi-même d’abord. Ai-je déjà regardé à l’intérieur de l’emballage ? Ai-je peur de le faire ? Peut-être n’ai-je jamais accepté le cadeau que je suis. Pourrait-il se faire qu’il y ait à l’intérieur quelque chose de différent de ce que je m’imagine ? Je n’ai peut-être jamais vu le
cadeau que je suis. Je suis aussi un cadeau pour les autres. Je suis une personne unique pour les autres. Les autres doivent-ils se contenter de l’emballage, sans jamais pouvoir apprécier le cadeau ?

Toutes les rencontres sont des échanges de cadeaux. Une personne est un cadeau, pas seulement pour moi. Mais aussi pour les autres à travers moi. Quand une personne devient mon ami et que je me l’approprie, je détruis sa nature de cadeau. Si je le mets de côté que pour moi. C’est alors que je peux le perdre, mais si je le donne aux autres, je le garde.
Oui, les gens sont des cadeaux reçus… ou donnés…

Georges B. Nintemann

Article paru dans le journal paroissial Horizon Semnoz de décembre 2016, et en feuilletage sur ce site.