Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Bruno en vallée d'Arve Paroisse Saint-Bruno en vallée d'Arve

Groupe Divorcés-chrétiens

C’est un groupe d'accueil, d'écoute et de prière, pour tous les chrétiens personnellement concernés par la séparation, le divorce, le remariage.Nous faisons partie de la pastorale familiale du diocèse d'Annecy.

Groupe Divorcés-chrétiens - Échange et prière. 

logo-divorces-chretiens-echange-priere-2.jpg

 

 

Quatre groupes existent en Haute Savoie : 
Annecy, Annemasse, Thonon, Cluses
Responsables diocésains: Gérard et Joëlle Bourmault : 04 50 51 40 17
Référente à Cluses : MF Remeyse : 04 50 96 14 30. N'hésitez pas à me contacter, à me laisser vos coordonnées !

Nous avons des rencontres mensuelles, le mardi, à 19h30 au centre paroissial, 1, avenue des lacs 74300 Cluses. N’hésitez pas à les rejoindre lors de leurs prochaines rencontres. Le 11 décembre (petit temps festif pour les 10 ans d'existence du groupe) ; 15 janvier, 12 février, 12 mars, 16 avril, 28 mai.
Nous avons également deux rencontres annuelles de l’ensemble des groupes des diocèses de Savoie et de Haute Savoie : - En septembre à Tamié - En mai : une journée de partage du "BEAU": Découverte du patrimoine religieux des deux Savoies.

Ce que les participants disent… « Je suis cassé. Je ne m'en remets pas ! Je n'en peux plus. Je voudrais mourir ! J'ai de gros soucis de travail, d'argent… Pourquoi moi ? Qu'est ce que j'ai fait ? Je suis envahie par la souffrance, la solitude m'est insupportable... »

 Les rencontres… Un temps d'accueil et de retrouvailles, de prière et de partage sur une Parole d'Évangile Un temps de témoignages personnels et d'échanges profonds sur un thème choisi. Au gré de nos envies, nous terminons sur une petite douceur. 

Nous laissons toujours la parole au nouvel arrivant ou à une situation d'urgence.

La première démarche est très difficile...  Nous officialisons aux yeux de la communauté chrétienne notre échec de couple, nous exposons à des inconnus notre  souffrance.  Certains ne peuvent dépasser cette première rencontre, ils ne peuvent revenir.  « C'est trop dur pour moi, je ne supporte pas d'écouter la souffrance des autres, Je suis tellement abimé »

 Les membres du groupe sont là, pour écouter, témoigner, éclairer,  prier.Certains trouvent un intérêt grandissant et s'investissent de plus en plus : « Je me sens attendu, accueilli ; Je me sens libre de partager, de questionner ; J'ai l'assurance de pouvoir m'exprimer, d'être écouté ; Je suis prêt à m'exposer, je suis là pour moi ; Maintenant, je sais ou j'en suis, j'ai repris confiance ; Le groupe m'a aidé à avancer ; Je suis redevenu moi, je retrouve le sens de ma vie »

Les bénéfices sont ressentis et parfois exprimés. Notre groupe, c’est  la rencontre avec les autres, nous nous ouvrons à eux. C’est la rencontre avec le Tout Autre : nous nous ouvrons à Sa Parole. C’est un moment de communion, pour nous c'est cela faire Église.
Pour d'autres la souffrance reste envahissante, des blocages persistent, Pour tous des zones d'ombre subsistent. Nous avançons tout doucement, chacun à notre rythme. Tous, nous avons compris que l'acceptation et la reconstruction demandent  beaucoup de temps, de patience et de persévérance. Après, nous repartons dans notre quotidien, nous nous soutenons mutuellement, nous témoignons et devenons très attentifs à la souffrance de ceux qui nous entourent.

dscf1178.jpgPrière        
Notre mariage, un événement, notre événement.

Nous voici devant toi Seigneur, avec la fougue et l’insouciance de notre jeunesse, 

Avec la certitude de pouvoir, ensemble, assumer pleinement notre engagement.
Nous croyons sincèrement que tout est possible.
La profondeur de notre oui est à la mesure de notre espérance.
Cette alliance est tout notre avenir.
Nous ne craignons rien,  TU ES LA au cœur de notre bonheur.

Donner du sens à notre amour, construire cette alliance au quotidien est difficile. Nos différences, qui peuvent être complémentarité sont aussi division. L’équilibre est incertain, sans cesse à créer, sans cesse à modifier,
mais , TU ES LA Seigneur, au cœur de notre vie, dans nos joies, dans nos peines, dans nos découragements, dans nos espérances.

Et puis un jour, pour certains, la vie du couple aboutit à un échec, à la rupture. L’intense souffrance ressentie témoigne de la grandeur de l’engagement. Mais , MAIS TU ES VRAIMENT LA, Seigneur, au cœur de notre désespoir. Tu éclaires nos révoltes, nos interrogations, nos ténèbres et Tu apaises notre immense peine.

Entendre ce qu’aurait pu être notre couple dans la durée, reconnaître nos erreurs et accepter notre échec de l'amour est très douloureux. 
Rien ne pourra jamais effacer le sacrement d'alliance donné le jour de notre mariage. 
Il demeure au plus profond de la blessure. TU ES LA  au cœur de notre souffrance et Tu nous appelles à la vie.

Se reconstruire après un divorce, vivre pleinement notre vie à Ta lumière, c’est aussi prendre le risque d’aimer à nouveau. 

Cette nouvelle alliance n’annule pas l’ancienne, bien au contraire.
Elle trouve sa source et son identité dans tout le chemin parcouru.
Mais la loi de l’Église est formelle: elle refuse alors le sacrement de réconciliation et l’eucharistie à ce nouveau couple.
Cette exigence est impossible à entendre, à comprendre, et à assumer
Doute, culpabilité, colère, révolte, rupture avec l'église, abandon de la foi... tout est possible.
Les interrogations sont multiples, les prises de position diverses.... 

Une nouvelle fracture se produit 
Mais Toi, Mon Dieu quel est ton projet pour ce nouveau couple ? Ton mystère est grand et nous sommes vraiment tout petits ; En cette année de la foi, donne nous de marcher tous ensemble autour de ce qui nous unit pour écouter où l'Esprit nous conduit.

Amen ! M. Florence