Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Sainte-Thérèse en Annecy Paroisse Sainte-Thérèse en Annecy

L'église Saint Louis de Novel

Historique et descriptions architecturales

En Août 1957 Monseigneur CESBRON, évêque d'Annecy, décide la création d'une église dans le quartier naissant de la ZUP de Novel. L'abbé François COPPONNEX en est nommé curé. La nouvelle paroisse Saint Louis est officiellement crée l'année suivante.

Le 29 Mai 1960, pose et bénédiction de la première pierre par Monseigneur CESBRON, et dix-huit mois plus tard, est célébrée la première messe, « de minuit », dans l'église dont les vitraux sont des voiles de plastique, en présence d'une assistance de 1500 personnes...

Suivront en 1962 la pose des vitraux de St Gobain puis en 1963 celle du portail d'entrée en aluminium brossé, des statues en bois de Marie et de St Louis (œuvre de ROBERT RAMEL, de Rumilly), et de la grande Croix en métal sur un épi de l'église, œuvre de GILARDINI d'après une maquette de l'architecte de l'église, M. SAINT MAURICE.
La bénédiction de l'église par Mgr SAUVAGE, nouvel évêque d'Annecy a lieu le 5 Mai 1963.

En 1964 pose du sol en cubes de pin maritime, puis des dalles du choeur en travertin, de l'autel définitif en béton couvert de marbre blanc et des bancs de la nef.
Installation des orgues SCHWENKEDEL de Strasbourg en 1967

Pose du tapis mural « vitrail de laine », tissé main au Portugal d'après un carton de Pierre PAOLINI en 1972 et enfin en 2003, pose d'un chemin de croix réalisé par Constant Demaison.


 

TAPIS MURAL tissé main - 18 x 7 m - 130 m2 Création : Pierre PAOLINI, Architecte
Collaboration technique : Maison du Tapis Réalisation : Tapis d'Art de Novalaise

Porche de St Louis

CHEMIN DE CROIX
Le chemin de croix est l'œuvre de Constant DEMAISON (1901 - 1999) artiste de la foi, originaire du village de Choisy qu'il n'a jamais voulu quitter.
Sa première œuvre est un Christ en croix pour son église paroissiale. Rapidement, les commandes affluent, le maître autel de La Clusaz, le calvaire de Thônes, la chapelle de Clermont, la Vierge de l'Apocalypse et le buisson ardent de la Bénite Fontaine, le chemin de Croix de Notre Dame de Liesse à Annecy et celui de Saint Joseph d'Annemasse qui fut sa dernière création. Mais Constant DEMAISON est particulièrement connu pour son travail à l'église de Notre Dame de Toute Grâce au plateau d'Assy. II y sculpta, à la demande de l'architecte NOVARINA, les huit bras de force destinés à soutenir la toiture de l'église. A l'égal de MATISSE, ROUAULT, BONNARD ou encore LEGER et LURCAT, il réalisa à ASSY en 1942, une œuvre qui le fit connaître dans le monde entier.
L'homme, connu pour sa grande modestie, travaillait pour des sommes modiques. II œuvrait pour l'amour de l'Art, de Dieu, de la Vierge et des Saints. Ce qui est exceptionnel, c'est ce don qu'il avait pour retranscrire cet amour dans sa sculpture.
Le chemin de croix de Saint Louis est l'une des dernières œuvres de Constant DEMAISON. Il a été offert pour l'église St Louis en 2002 par le neveu de l'artiste, Monsieur Jacques LAVOREL, paroissien à l'époque de Saint Louis de Novel.

 


Voici qu'un trône était dressé dans le ciel et siégeant sur le trône QUELQU'UN
Un arc-en-ciel entoure le trône comme une vision d'émeraude.
Autour du trône sont assis 24 Vieillards vêtus de robes blanches avec des couronnes d'or sur leurs têtes
Du trône partent des éclairs... et 7 lampes de feu brûlant devant Lui : les 7 Esprits de Dieu
Devant le trône on dirait une mer transparente autant que du cristal
Au milieu du trône, autour de Lui, se tiennent 4 vivants
Le premier Vivant est comme un lion.
Le deuxième Vivant est comme un jeune taureau.
Le troisième Vivant a comme un visage d'homme.
Le quatrième Vivant est comme un aigle en plein vol
Les quatre Vivants, portant chacun six ailes, sont constellés d'yeux tout autour et par dedans
Ils ne cessent de répéter jour et nuit
•Saint, Saint, Saint
Seigneur Dieu Maître de tout
II était, II est, II vient.
Apoc. IV - 2.8

Orgues : voir le lien Visite par M. Gabriel