Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse d'Annecy Haute Savoie et Val d’ArlyDiocèse d'Annecy

Grâce à vous

Visuel campagne Denier 23015

Chaque année, les diocèses de France lancent la campagne du "Denier de l'Église", un appel à tous les baptisés pour les inviter à participer, selon leurs moyens, aux besoins matériel de leur diocèse. Pour les donateurs, les dons versés donnent droit à un abattement fiscal à hauteur de 66 % du montant du don (dans la limite de 20 % du revenu imposable).

 

Depuis la séparation des Églises et de l’État, en 1905 sauf en Alsace, Lorraine et Moselle, l’État n’intervient pas dans le financement du fonctionnement de l’Église. Seuls les dons permettent aujourd'hui à l'Église et lui permettront demain, de continuer à remplir sa mission. 

Grâce à vous,  nous avons pu  :

  • célébrer 832 mariages, 3 176 baptêmes,  210 confirmations, 2 598 funérailles.
  •  accompagner des centaines de jeunes sur le chemin de la foi.
  • verser une rémunération aux 185 prêtres en activité, et à la retraite, et aux 103  laïcs en mission ecclésiale ou ayant une charge administrative.
  • organiser de nombreuses activités pastorales dans nos paroisses.
Résultats 2017

3 231 572 € collectés soit une baisse de - 4,86 % par rapport à 2016
     15 721   donateurs soit une baisse de - 6,51 % par rapport à 2016

Remarque :
Le problème crucial est la baisse du nombre de donateurs qui s'intensie de plus en plus
Depuis une dizaine d'années la courbe des donateurs est régulièrement décroissante alors que la population est en augmentation constante :783 000 personnes. 

Bilan de l’année pour notre diocèse

Les principale ressources du diocèse, malgré la baisse du Denier restent stables en atteignant les 10 millions d’euros. Elles ne suffisent toutefois pas à couvrir intégralement les dépenses de fonctionnement des paroisses ainsi que des services diocésains et de l’évêché dont le montant global s’élève à 11 millions d’euros, et auxquelles s’ajoutent les amortissements des biens immobilisés pour 1 million d’euros. 

Nous maintenons globalement notre patrimoine immobilier et financier, mais avec des frais d’entretien importants. Nous sommes amenés à vendre certains biens, dont nous n’avons pas l’usage direct sur le plan pastoral, pour financer la remise en état et mise aux normes de bâtiments paroissiaux et diocésains.

►►► Testez vos connaissances en jouant au QUIZZ spécial Denier ici

►► ► Les finances de l'Église de France

Les 5 manières d'aider financièrement l'Église

Voir aussi