Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse d'Annecy Haute Savoie et Val d’ArlyDiocèse d'Annecy

Présence chrétienne en terre d’Islam…

… à la suite de Charles de Foucauld – 10 au 17 octobre au Maroc. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 juin. À noter :nombre de places limitées à 30 personnes. Une très bonne condition physique est demandée (2 nuits en bivouac, une journée dans le désert !)

« Dire Dieu autrement n’est pas dire un autre Dieu. »

(P. Christian de Chergé)

À la suite de Charles de Foucauld et des pères Peyriguère, Poissonnier, Robert et des moines de l’Atlas, nous irons dans les pas de ceux qui, connus ou inconnus, témoignent de leur foi en terre d’Islam. Hôtes du peuple marocain musulman, les chrétiens du Maroc veulent contribuer à témoigner que la paix entre les peuples est un don de Dieu fait aux hommes de tout lieu. Il revient aux croyants de manifester ce don par le respect mutuel et le soutien exigeant d’une saine et féconde émulation spirituelle.

Télécharger le descriptif et le bulletin d'inscription ici

 

La communauté de l'Atlas à Midelt

Le Monastère Notre Dame de l’Atlas abrite depuis l’an 2000 une petite communauté de moines de l’Ordre cistercien de stricte observance (trappistes), issue de Tibhirine en Algérie et initialement fondée à Fès - en 1988. C’est cette communauté qu’avaient rejoint les deux survivants de Tibhirine : Père Amédée, décédé en 2008, et Père Jean Pierre Schumacher.
Voici ce qu’écrit P. Jean Pierre Flachaire, le prieur actuel : « Si cette présence gratuite d’amitié reste à donner partout elle est peut-être en ce moment plus particulièrement à donner dans les pays musulmans ; car il y a trop de méconnaissance
de part et d’autre. Il est grand temps de nous « rencontrer » pour nous apprécier et pour nous stimuler dans notre service de Dieu. Au sein de notre Église qui se veut avec les autres Églises du Maghreb une « église de la Rencontre », notre communauté de l'Atlas a le rôle très spécifique d'être priante au milieu d'autres priants. La prière est le pivot de toute la vie dans l'Islam et l'image courante que les chrétiens donnent aux musulmans, c'est qu'ils ne prient pas, qu'ils ne savent pas prier. …Nous découvrons chaque jour combien notre témoignage de priants à Midelt est très important. Le temps de nos offices est scrupuleusement respecté par nos employés et même par des voisins qui demandent aux touristes de passage de ne pas sonner au portail, s'ils savent que nous sommes à la prière. Souvent, ils nous souhaitent une « bonne prière » et nous demandent même de prier à telle ou telle intention, ce qui n'est pas banal, quand nous entendons dire que pour un musulman, la prière des chrétiens ne vaut rien. »