Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse d'Annecy Haute Savoie et Val d’ArlyDiocèse d'Annecy

La prière

  • enfant-bible
  • fontaine
  • objet-liturgique
Les chrétiens sont invités à mettre la Parole de Dieu au centre de leur vie. « Car, dans les Livres saints, le Père qui est aux cieux s'avance de façon très aimante à la rencontre de ses fils, engage conversation avec eux ; une si grande force, une si grande puissance se trouve dans la Parole de Dieu qu'elle se présente comme le soutien et la vigueur de l'Église, et, pour les fils de l'Église, comme la solidité de la foi, la nourriture de l'âme, la source pure et intarissable de la vie spirituelle. » (Vatican II)

 

La prière

La prière dit l’attachement de la relation entre l’homme et Dieu. Elle est l’expression de l’amour de Dieu en chaque homme. La prière est essentielle à la vie des chrétiens.
Pour un chrétien, une vie sans prière prend le risque de devenir aride. Mais prier, ce n’est pas simple. L’ennui, le découragement, la répétition ou l’habitude peuvent rendre la prière difficile.


La communication de Dieu est souvent comparée à la communication humaine : il n’en est rien. Celui qui prie, pense que Dieu reste sourd à sa prière, alors que Dieu le regarde toujours avec amour. Répéter une prière, la méditer, en éprouver toute la saveur, vibrer avec elle, pour qu’elle devienne comme une respiration, c’est entrer dans le mystère du dialogue entre Dieu et l’homme. C’est se laisser guider pas à pas dans une meilleure connaissance du mystère de Dieu.

Souvent, le dialogue avec Dieu est surtout fait de silence, ce qui n’est pas très gratifiant. Pourtant, Saint

e Thérèse nous dit que c’est dans le silence que l’on se rend disponible, qu’en s’abandonnant avec confiance et foi, on peut s’approcher de Dieu.
La prière prend une forme différente selon le temps, les lieux, les occupations et préoccupations de chacun, la culture et les expériences vécues. La prière peut naître spontanément avec des mots de tous les jours ; elle emprunte également ceux des Écritures. Elle peut être personnelle ou communautaire.


Les moines et moniales, mais aussi les religieux (ses), prêtres, laïcs, chrétiens ordinaires, rythment leurs journées par la prière de l’Église ou « Liturgie des Heures ».


Répartis sur quatre semaines, les psaumes constituent le cœur de la prière de l’Église. Le psaume, c’est un cri avant d’être un écrit. C’est une voix qui appelle, murmure, invoque, c’est un corps qui plie sous le poids de l’épreuve. Dans les psaumes, le peuple d’Israël parle à Dieu quand il est plongé dans la culpabilité après une faute, submergé par des épreuves et quand il est dans la joie après une victoire.

LECTURE DU TEXTE DU JOUR ICI


Mode d'emploi 

  • commencez par poser un acte de Foi (signe de croix, credo…)
  • lisez et relisez la Parole
  • laissez-là agir dans votre coeur
  • tirez-en un mot ou une phrase qui te fera vivre et avancer aujourd'hui ,
  • si rien ne se passe, ça ira mieux demain !
SAINTS DU JOUR ICI

 

Dans les mains de Dieu – Calendrier oecuménique de prière


La réalité de la prière est au coeur même du mouvement oecuménique. Jésus a prié afin que tous soient un, unis en Dieu dans le mystère de la Trinité. Tels sont la base et l'objectif de notre quête de l'unité.
Le calendrier oecuménique de prière permet de voyager par la prière dans chaque région du monde, chaque semaine de l'année, en affirmant notre solidarité avec les chrétiens du monde entier, nos frères et soeurs qui vivent dans des circonstances diverses, rencontrent des problèmes divers et partagent des dons divers. Seigneur, entends notre prière ...

Voir le calendrier oecuménique de prière