Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Service diocésain des Pèlerinages Service diocésain des Pèlerinages

Notre-Dame de l'Aumône

Pèlerinage chaque 1er mai. Le sanctuaire de Notre-Dame de l'Aumône est un lieu de culte savoyard du XIIIe siècle. Le site du sanctuaire se trouve à Rumilly près d'un gué de la rivière du Chéran, utilisé dès la plus haute antiquité.


 

Légende de la chapelle de l'Aumône

M. Jaques Replat, dans son charmant ouvrage Bois et Vallons, nous donne la date précise de la fondation de la chapelle de l'Aumône à Rumilly.

Elle a été fondée, dit-il, en 1218 par Amédé de Conzié, disciple de Saint-Hubert et voici à quelle occasion. Ce seigneur, dans sa jeunesse, il faut bien le confesser, était un peu mécréant. Au lieu d'assister le dimanche aux offices, il poursuivait la bête fauve dans les forêts qui couvraient alors les rives du Chéran. Un jour, comme il retournait bredouille et de fort méchante humeur, il fait voler une de ses flèches contre une statue de la Vierge élevée sous le couvert du bois ; mais la flèche revient frapper le chasseur en plein visage et le prive de l'usage des yeux.

Pour expier son crime et obtenir merci de Notre-Dame, il fonda un prieuré rural de chanoines de Saint-Augustin et fit construire la chapelle où l'on a déposé la madone miraculeuse.

Cette chapelle est située à quelques minutes de la gare du chemin de fer de Rumilly, sur la rive du Chéran et dans un site des plus pittoresques.

Source : " Le Val de Fier et ses Environs - Souvenirs et Légendes"  de Joseph Berlioz

L'abbé Besson, curé de Rumilly, fait construire un avant-chœur en 1818, transformé en 1823 par le curé Simond. Ce dernier fait construire en 1863 la chapelle neuve selon les plans de l'architecte Théodore Five.

Les fidèles du canton de Rumilly s'y réunissent chaque année, le premier dimanche du mois de mai. Pendant l'été, une messe est célébrée tous les mercredis soir à 18h de juillet à septembre.