Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Service diocésain des Pèlerinages Service diocésain des Pèlerinages

Pèlerinages 2018

La nouvelle brochure des pèlerinages organisés par le diocèse d'Annecy est à votre disposition dans les églises de Haute-Savoie. Vous y découvrirez des propositions pour suivre les pas de saint Paul en Grèce, ceux de Bernard de Menthon en Valais ou de François de Sales plus près de nous, mais aussi les traces de Charles de Foucauld en terre d'Islam... des voyages qui ouvrent de nouvelles dimensions...
Pour feuilleter la brochure cliquer ici

 

Dans le mot pèlerinage il y a le mot pèlerin qui désigne un homme, une femme, en chemin vers un lieu de dévotion. Ce mot, pour les chrétiens, désigne aussi l’ensemble de l’humanité en marche vers celui, le Christ, qui s’est offert par amour pour chacun d’entre nous.

Comme pour toutes les marches longues, il nous faut être attentifs aux consignes et ouverts à ceux et à celles qui fréquentent le même chemin. Nous ne pouvons pas vivre ce temps les uns à côté des autres. Notre pèlerinage, nous le découvrons très vite, n’est pas un défi individuel qui suppose une bonne condition physique et un entraînement hors du commun. Ce n’est pas non plus une course qui se fait dans le bruit de nos vies trépidantes.

Notre pèlerinage, nous demande de nous taire pour découvrir la présence de Dieu dans la création, dans les autres, dans notre propre vie. Se taire pour écouter la Parole de Dieu, méditée dans les Écritures, non pas lue superficiellement,
mais écoutée véritablement, pas à pas, humblement, en demandant la grâce de grandir dans l’intimité avec Jésus et d’entendre ce qui, dans notre vie, doit être ajusté pour plus de charité, pour plus d’amour de Dieu et du prochain : il nous faut pour cela « un coeur qui écoute ».

Prenons exemple sur « Marie qui, dans l’évangile, est cette femme qui médite chaque parole et chaque événement dans son coeur, qui écoute et qui accueille l’existence telle qu’elle se livre, avec ses jours heureux et avec ses
drames ; c’est pourquoi nous l’aimons comme mère, et nous savons que nous pouvons compter sur elle pour soutenir nos pas, dans les moments difficiles » comme nous le rappelle le pape François.

Paul Gruffaz

Pour demander à recevoir la documentation (sans engagement de votre part)