Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Service diocésain de la catéchèse et  du catéchuménat Service diocésain de la catéchèse et du catéchuménat

Tamié

25 catéchumènes, confirmands et accompagnateurs ont plongé dans la vie de prière des moines de Tamié les 11 et 12 mars dernier. Une expérience de paix que beaucoup ont envie de revivre.

Témoignages

Une  belle rencontre 

" Quand Jesus nous invite à la rencontre, ça va loin mon frère....
Ça commence par un élan d'amour qui invite les organisateurs à choisir un lieu et à organiser la rencontre dans les moindres détails, à s'investir pleinement pour ce rendez vous d'Amour.
Ça se concrétise par l'accueil du Monastère de Tamié qui accepte de nous accueillir avec bienveillance et qui nous ouvre à sa vie de prière.
Ça se manifeste dans la rencontre personnelle de chacun des participants, dans le partage des repas, dans les échanges autour de la Parole qui est venue nous rejoindre et nous enrichir de l'écoute des autres, dans le témoignage personnel des frères de Tamié, dans la nature environnante qui se déploie généreusement sous le soleil, dans la nuit et le silence de Dieu qui murmure à notre coeur, 

Dans le partage spirituel Individuel avec les moines
Dans le sacrement de réconciliation qui purifie nos vie
Dans la marche qui nous conduit au monastère...chemin vers Jesus au coeur de l'homme
Dans l'insondable beauté des chants qui font descendre le ciel sur la terre et qui nous invitent à la prière du coeur a coeur

Quand Jésus nous invite à la rencontre, ça va très loin mon frère...Ça va jusqu'à la croix de l'Amour.

Jusqu'à Jésus qui nous sauve et nous conduit à la vie en abondance.
Quand Jésus nous invite à la rencontre, ça va jusqu'au Oui de Marie
Qui s'abandonne dans la confiance à ce Dieu d'Amour" .

Agnès

 

 

 

Savourer toute la Grâce

Merci pour ces moments d'échanges.Farida, Nadia et moi avons été privilégiées de pouvoir dormir à l'Abbaye et j'en ai savouré toute la grâce, nous avons été avantagées car nous avons pu rester plus dans le silence et nous recueillir plus facilement.

Cela m'a apporté  une paix intérieure car ça m'a fait prendre conscience du lieu dans lequel nous dormions qui est empreint d'histoire. La  règle de Saint Benoît que les moines suivent est une  règle de vie communautaire simple où tout se dit, rien n'est caché pas même leur faiblesse.

Souvent dans notre société nous sommes confrontés au jugement de l'autre, à la compétitivité, à l'excellence . La faiblesse et les manquement de l'autre sont mis en évidence pour le mettre à l'écart au lieu de l'intégrer .Du coup le travail sépare souvent  ,rendant l'autre responsable d'un malaise encore plus grand , le rendant responsable de sa médiocrité.

Nous vivons dans un monde où tout est fait pour aller plus vite et où les relations humaines sont souvent  oubliées. Le  qui es-tu passe au second plan et le qu'as-tu à me donner passe au premier plan.

La société nous demande de réussir dans notre vie personnelle, familiale et professionnelle en nous demandant de nous adapter à des choix qui ne sont pas les nôtres.

À vrai dire, je serais bien restée avec des moniales pour apprendre la vie communautaire et vivre en parfaite harmonie par le travail, la prière et dans la louange.

Le visage des moines resplendissaient d'une paix intérieure, ils m'ont beaucoup touchée par leur attitude emprunte de retenue, de respect et de joie.

Les vigiles dans le silence de la nuit sont particulièrement apaisantes, venir écouter les louanges des hommes à Dieu m'a fait prendre conscience de ma petitesse face  au projet de Dieu vivant. Ces chants ont éveillé  ma conscience alors que le monde était encore plongé dans l'obscurité. Célébrer le Seigneur avant que le soleil n'apparaisse et ne couvre la terre de sa lumière à été un vrai ravissement, comme une promesse.

Et voici un jour nouveau où je demande à Dieu comment je peux lui appartenir et faire sa volonté.

 Katia 

Voir un petit souvenir