Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Service diocésain de la catéchèse et  du catéchuménat Service diocésain de la catéchèse et du catéchuménat

Jubilé des catéchistes

Environ 15.000 catéchistes étaient réunis à Rome durant trois jours pour leur jubilé de la miséricorde, du vendredi 23 au dimanche 25 septembre. Au cours de ces journées, le chef-d’œuvre du Caravage sur La Vocation de saint Matthieu (1600), conservé dans l’église Saint-Louis-des-Français (Rome) a fait l’objet de multiples conférences dans plusieurs églises romaines. Le pape François a plusieurs fois évoqué ce tableau pour parler de sa propre vocation.

Dans son homélie, le Saint-Père les a invités à rester joyeux et à toujours témoigner de manière simple et vraie de l’Évangile. Cette célébration venait conclure trois jours de rencontre à Rome. 150 Français représentant 60 diocèses étaient présents. Engagés pour la transmission de la Foi, ils répondaient à l’appel de la Commission Episcopale pour la Catéchèse et le Catéchuménat.

Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo, président de la CECC, la commission épiscopale catéchèse et catéchuménat, conduisait ce peuple d’enseignants de l’Évangile à Rome. 

De Rome, Monseigneur d'Ornellas s'adresse aux catéchistes

Mettre en premier l’annonce principale de la foi : le Seigneur est ressuscité“. Telle est, selon la pape, la priorité des catéchistes. 

Chers catéchistes,

Je ne vous connais pas mais je sais que vous êtes dans la famille de Jésus, dans la même famille que moi. Vous étiez dans notre prière et dans notre affection pendant ce Jubilé à Rome, ce Jubilé des catéchistes que nous avons vécu en passant la Porte Sainte à Ste Marie Majeure, en priant ensemble à Saint Paul Hors les murs, en écoutant le témoignage de catéchistes… Nous avons aussi prié ensemble à la Basilique Saint Pierre, sur la place Saint Pierre, au cours de la messe avec le Pape François qui nous a encouragés comme catéchistes.

Mes amis, pendant ce Jubilé, j’ai mieux compris, j’ai mieux découvert, j’ai mieux perçu à quel point la mission de catéchiste est une belle mission : témoigner du Seigneur Jésus, faire résonner sa Parole. Vous le savez, je voudrais vous le dire avec beaucoup d’amitié, faire résonner la Parole de Dieu dans le cœur d’un enfant, dans le cœur de ses parents, dans le cœur d’un jeune ou d’un adulte, ça n’a pas de prix ! Faire résonner sa Parole dans le cœur d’un seul enfant, ça n’a pas de prix. Vous savez, Dieu veut que ses enfants sachent qu’Il les aime, et il veut faire d’eux des saints et des saintes. Je crois beaucoup à la sainteté des enfants. Que c‘est beau d’être envoyé par le Seigneur Jésus à leur service, d’être serviteur, servante de cette Parole incroyable de Dieu, de cet Evangile de Jésus, dans le cœur des enfants, des adolescents, ou des adultes qui vous sont confiés. Nous avons prié pour vous, et nous continuerons de prier pour vous, pour cette belle mission de la catéchèse. En France cette catéchèse a un beau dynamisme, extraordinaire ; elle ne se mesure pas au nombre, elle se mesure à la qualité de l’amour.

Ayez beaucoup d’amour, demandez beaucoup d’amour. Comme le disait le père Marie-Eugène, qui est mort en 1967 et qui va être béatifié le 19 novembre prochain en Avignon :

« Priez pour demander de l’amour pour vous ou pour les autres, c’est peut-être la seule prière qu’il y ait à faire. »

Demandez de l’amour, ayez beaucoup d’amour, et vous serez des catéchistes joyeux !

Mgr Pierre d’Ornellas

Télécharger l'homélie du pape en date du 25 septembre