Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Service diocésain de la catéchèse et  du catéchuménat Service diocésain de la catéchèse et du catéchuménat

Qu'apprend-t-on au caté ?

4500 enfants de 7 à 11 ans participent au catéchisme cette année en Haute-Savoie. Une initiation à la foi chrétienne qui a bien changé dans sa forme ces dernières années. Loin des clichés... Ecoutez l'émission "Vitamine C, la Suite" diffusée le 16 septembre 2017 sur RCF et animée par Vanessa Sansone!

 

TÉMOIGNENT DANS CETTE ÉMISSION : 

Anne Pittet, responsable diocésaine du service Catéchèse et Catéchuménat du diocèse d'Annecy (SDCC)
Père Gilles Chassé, prêtre accompagnateur du SDCC, curé de la paroisse Saint-Marc du Parmelan (secteur de Pringy).
Nadine Cardenas, Chargée de Mission Ecclésiale (CME) sur la paroisse du Christ Ressucité (Annecy-Le-Vieux).
Marie Pochat-Baron, CME sur la paroisse Saints-Philippe et Jacques du Semnoz (autour d'Alby-Sur-Chéran).
Céline Sola, ancienne CME en catéchèse.

Une fois par semaine, tous les 15 jours ou une fois par mois : l'organisation du catéchisme est différente selon les territoires. Des réunions gérées par des CME (chargées de mission ecclésiales) et souvent animées par des parents volontaires. "On imagine à tort que le catéchisme est juste pour les enfants. En fait, c'est essentiel que les parents soient acteurs" souligne Anne Pittet, responsable diocésaine du SDCC. 
Le programme actuel du catéchisme dans le diocèse d'Annecy s'intitule "Seigneur tu nous appelles". Il est né suite au Texte National d'Orientation de la Catéchèse, de 2006. Pas de lecture chronologique de l'Ancien ou du Nouveau Testament. Le classeur contient douze modules thématiques. Les enfants en approfondissent trois par an. Chaque module peut être lu indépendamment : il annonce la naissance, la vie, la mort et la Résurrection du Christ.

Un classeur, douze modules et un objectif : rencontrer Jésus

"On commence toujours par faire le lien avec la vie de l'enfant, on a ce challenge de coller à la vie d'aujourd'hui"explique  Nadine Cardenas, CME à Annecy et Annecy-Le-Vieux. Au programme de chaque module : approfondissement d'un texte d'Evangile, vidéo, explication d'un sacrement, découverte d'un témoin. 
"Le but définitif de la catéchèse est de mettre non seulement en contact, mais en communion et en intimité avec Jésus" rappelle Anne Pittet. On parle de Jésus, on enseigne des éléments de culture religieuse. Mais l'enjeu, pour les catéchistes, c'est bien de transmettre la joie de croire. D'ailleurs, certains enfants demandent le baptème au cours de leur parcours au catéchisme. 

Découvrir l'intériorité

"On est sorti des années du catéchisme ringard. Les adultes ont des attentes spirituelles qui grandissent, pour eux et pour leurs enfants" remarque Nadine Cardenas. La prière est aussi présente lors des séances de catéchisme. Une expérience inédite pour certains enfants. "Ils expérimentent le vrai silence, sans écran et sans casque. Ils découvrent aussi l'intériorité. Une vie intérieure, c'est un trésor qu'on peut leur permettre d'acquérir au caté" souligne le Père Gilles Chassé, prêtre accompagnateur du service Catéchèse et Catéchuménat pour le diocèse d'Annecy. 
Pour compléter ces temps de prière : des célébrations communautaires proposées. Sans oublier la préparation aux sacrements de la réconciliation et de la première des communions. "Ce sont des signes visibles pour les parents. Mais on insiste sur le fait que le sacrement n'est pas une fin en soi : le chemin continue" explique Nadine Cardenas. Avec une année de catéchisme en plus, bien sûr. Et peut-être ensuite : l'aumônerie.