Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pastorale des Migrants diocèse d'Annecy Pastorale des Migrants diocèse d'Annecy

SOS Méditerranée au secours des migrants

Des migrants ont été sauvés les 20 et 21 mai par des gardes côtes italiens alors qu'ils tentaient la traversée de la mer. Les précisions de Francis Vallat, président de SOS Méditerranée.Le nombre de traversées a brutalement augmenté. Malgré le risque mortel courru en traversant la mer, les migrants sont désespérés. Francis Vallat explique qu'ils vivent "un enfer", notamment en Libye. Les réfugiés partent avec l'arrivée des beaux jours, et dès lors qu'ils ont réuni suffisamment d'argent pour payer les passeurs.

SOS Méditerranée au secours des migrants

Présentée par Christian Vadon

80% des enfants recueillis sont sans leurs parents. La plupart du temps les adultes réunissent leurs économies pour faire partir leurs enfants, alors qu'ils restent sur place. C'est l'Italie qui accueille la plus grande partie de ces personnes , pour Francis Vallat le pays reste isolé pour faire face à cette crise migratoire. 

SOS Méditerranée travaille en collaboration avec les autorités italiennes. Les autorités légales entretiennent de bons rapports avec les militants associatifs et les migrants. Francis Vallat évoque un soutien de la part du gouvernement, mais le pays reste divisé et les mouvements populistes dénoncent les vagues migratoires. 

"Le seul langage de SOS Méditerranée : il y a des gens qui coulent, on les sauve".  Pour Francis Vallat le sauvetage est indispensable, et il est impensable de l'ignorer. Mais pour le président de l'association les solutions de long terme doivent venir des hommes politiques