Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pastorale de la santé Pastorale de la santé

Visitation entre les communautés de L'Arche

L'Arche de Jean Vanier fête ses cinquante ans. Toutes les communautés présentes en France, les personnes en situation de handicap mental, mais aussi celles qui les accompagnent, volontaires, salariés, bénévoles et amis se mobilisent pour célébrer cet anniversaire. Les festivités débutent le 1er mai et se poursuivent jusqu'en juillet. Jubilé !


par Florence Quignot de Maistre

50 ans  de l'Arche
 

« Cet anniversaire est important pour toutes les communautés de L'Arche dans le monde et en France, terre de sa fondation. Nous souhaitons vivre pleinement ce jubilé, c'est à dire : célébrer ensemble, nous réjouir, exprimer notre gratitude envers l'Église, les pouvoirs publics et tous ceux qui sont passés par L'Arche. Nous souhaitons également profiter de ce temps pour relire notre histoire : y puiser l'énergie pour aller de l'avant », indique Stephan Posner, directeur de L'Arche en France.

Le premier temps fort de ce jubilé est prévu les 1er, 2 et 3 mai à Paray-le-Monial.
2000 membres de L'Arche (personnes en situation de handicap mental, volontaires, salariés, amis, bénévoles, membres des conseils d'administration) ont rendez-vous pour de vivre ensemble, comme en famille, cette grande fête d'anniversaire. Ces trois jours de rassemblement se concluront par une célébration interreligieuse, un temps œcuménique et une eucharistie concélébrée par dix évêques, issus des diocèses où L'Arche est présente. Puis, les communautés sont invitées à expérimenter dans tous les sens du terme le slogan du jubilé : « Ensemble ça M'Arche ! ». « C'est un temps de rencontre de communauté à communauté qui est proposé de mai à juillet, chacune selon ses modalités propres. Les trente-deux communautés vont tantôt se déplacer, tantôt accueillir. L'idée est de se me mettre en marche et de dire les liens qui nous unissent et qui nous fondent », développe Stephan Posner. Le tout ponctué d'autant de fêtes locales.

Quinze membres de la communauté de Cognac (huit personnes en situation de handicap et quatre assistants) s'apprêtent à prendre le départ ce 23 mai vers Saint-Rémy-Chevreuse... à vélo ! « La proposition a rencontré beaucoup d'enthousiasme ! Nous avons organisé un parcours d'entrainement pour vérifier l'état du matériel et le niveau de route des jeunes, qui sont en capacité de relever ce défi. Ils sont heureux d'être délégués de toute la communauté. Ce n'est pas un exploit sportif, il y aura un relais. Certains pédaleront le matin, d'autres l'après-midi. Mais c'est bien un challenge d'équipe ! », précise Étienne Hériard, responsable de la communauté de L'Arche à Cognac. Six étapes ponctuent le parcours. Dans chaque ville, les paroisses accueilleront les cyclistes et, chaque soir, ils pourront témoigner de ce qu'ils vivent à L'Arche. Puis le jeudi de l'Ascension, toute la communauté de Cognac (90 personnes accueillies) rejoindra la communauté d'Aigrefoin en véhicules 9 places pour un temps d'échange et de partage. Là, chaque cognaçais sera hébergé chez l'habitant. Un événement festif est prévu dans les jardins du château de Versailles. L'eucharistie du dimanche sera célébrée au sein de la communauté par Mgr Éric Aumônier, évêque de Versailles.

« Nous nous préparons aussi à accueillir la communauté de L'Olivier de Bruz près de Rennes, soit 80 personnes. Leur arrivée est prévue le 18 juillet », poursuit Étienne Hériard. Au programme : accueil et visite d'une grande maison de Cognac qui offrira un grand dîner, fête ouverte à tous dans le jardin public de Cognac, rencontre des trois communautés de L'Arche en Charente et des trois communautés en visitation autour de Mgr Claude Dagens, évêque d'Angoulême. Étienne Hériard développe : « C'est un projet assez ambitieux qui compte plusieurs défis, mais des portes s'ouvrent. Les anniversaires sont fondamentalement inscrits dans la pédagogie de l'Arche, c'est un des fruits du vivre ensemble. Fêter ce jubilé dit quelque chose de la fraternité que nous vivons. Nous sommes confrontés au quotidien à une certaine exclusion, il faut du courage pour vaincre la barrière de la différence, s'ouvrir à l'extérieur, évoquer les dons des personnes accueillies et ce qu'elles ont à nous apprendre. À la fois établissements médico-sociaux et fortement inscrits dans une démarche spirituelle, nous arrivons à être reconnus comme des professionnels qui vivent avec un petit plus : la fraternité, ce lien essentiel dans notre monde aujourd'hui. »

Les communautés de L'Arche, lieux de joie et de paix


« Les communautés de L'Arche proposent une certaine représentation de la façon d'être un homme ou une femme, une manière d'intégrer nos vulnérabilités, notre finitude. Tout ce que l'on bannit ou refuse d'ordinaire. Nos limites ne sont pas obstacles pour mener une vie d'homme, mais passerelles. C'est visible à L'Arche. Beaucoup peuvent témoigner de la joie particulière qui les habite et en témoigner. Nous puisons à la source de l'Évangile et vivons l'esprit des béatitudes, tout en accueillant des personnes très diverses et en étant implantés dans des pays de cultures très différentes. Nous vivons ainsi quelque chose d'une expérience commune qui peut se partager : une dimension de la paix », Stephan Posner, directeur de L'Arche en France.

jubile.arche-france.org/