Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pastorale de la santé Pastorale de la santé

sur un chemin de confiance : dimanche de la santé

Confiance. un mot tout simple de la vie courante et en même temps bien compliqué ! Il suffit de regarder autour de soi ou de repenser à quelques situations personnelles ou de proches pour s'en rendre compte. La confiance est une chemin qui demande l'engagement de la personne qui désire la pratiquer et en retirer ses bienfaits. À certains moments, le chemin sera dur, appelant persévérance pour découvrir que le tracé conduit toujours la Vie.

 9 février 2014 : sur un chemin de confiance.

... Donner "sa confiance c'est accepter... un appui.... un soin, une aide, une main qui vous guide, un regard qui comprend, un sourire, un geste qui apaise...". C'est accompagner la personne dans le respect de son parcours, la laisser se projeter dans un avenir même impossible.

 

En ce dimanche de la santé, nombreuses sont les paroisses qui proposeront le sacrement des malades. Vous êtes invités à les contacter dès le mois de janvier pour la préparation à ce sacrement.

 

Depuis 1992, l'Eglise Universelle célèbre tous les 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes, la Journée Mondiale des Malades. Celle-ci se décline dans les diocèses français en un Dimanche de la Santé, qui est l'occasion de rappeler que l'accompagnement des personnes souffrantes est une priorité évangélique, mais aussi de sensibiliser chacun pour préserver le don de la santé.

En France, cet événement se vit en paroisse à l'occasion du Dimanche de la Santé, généralement le dimanche le plus proche du 11 février. Mgr Michel Guyard, évêque du Havre, le définit ainsi : « le dimanche de la santé s'adresse aux malades, aux soignants et à tous ceux qui participent à restaurer la santé des malades. C'est une occasion d'inviter tous les chrétiens à réfléchir sur leur santé, ce bien qui nous est donné et que nous devons sauvegarder pour être utiles à nos frères. C'est aussi l'occasion de les sensibiliser à la place de nos frères souffrants et à leur dignité ».

 

« Une intention de prière le dimanche de la santé ne suffit pas ! » s'exclame Mgr Michel Guyard. Nous sommes tous concernés. Cette journée doit être l'occasion de rencontres. Comment prévenir la maladie et éviter les excès ? Comment, pour le personnel soignant, résister aux demandes des malades ? » Et les rencontres avec des partenaires de la santé concernés par le thème proposé chaque année, sont de plus en plus nombreuses ; toutes les initiatives sont possibles qui peuvent sensibiliser les communautés chrétiennes au monde de la santé : rencontres avec des acteurs de santé, liturgie préparée avec des équipes de service évangélique des malades ou d'aumônerie, témoignages de soignants, de professionnels de santé, réflexions autour de thèmes, rencontre festive avec diverses associations ou mouvements œuvrant pour les malades ...

 Source : site CEF