Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pastorale de la santé Pastorale de la santé

Soyons des ‘bienveilleurs'

Dans le monde Anglo-Saxon on entend parler de « Neighbourhood Watch », la surveillance du voisinage. Ce terme vient progressivement dans notre pays, face aux agressions de tous genres on se protège en milice, en groupe d'intérêts : je veille sur ton bien et toi tu veilles sur mon bien. Nous avons des biens, nous y veillons. On devient des « veilleurs » de « biens ». Dans la Pastorale de la Santé on aime utiliser ces deux mots mais dans un autre sens : à la manière du Christ, je suis appelé à être à la place où je suis un « BienVeilleur ».

 

D’une part une personne ‘bienveillante’ qui a le soucis de l’autre. Sans attendre quoi que ce soit en retour, je désire être quelqu’un d’attentionné, pour qui l’autre est un « bien » inaliénable. A l’image du bon Samaritain (Lc 10, 25-37) qui s’arrête sur la route quand il voit son prochain dans la détresse, la personne bienveillante prend le temps de s’arrêter et de rencontrer l’autre dans ses difficultés… et partage aussi ses joies.

 

D’autre part il y a le terme ‘veilleur’ dans le sens de Veiller au Bien-Être de l’autre, être en éveil, à l’écoute, non pas des commérages de toutes sortes qui tuent, mais attentif à ce qui arrive à mon prochain, qu’il soit de mon église ou non, de ma culture ou pas. Veiller au ‘bien-être’ de l’autre plutôt qu’au ‘bien-avoir’.

 

Concrètement, face à un monde de plus en plus individualiste, qui laisse au bord du chemin les personnes isolées, malades, âgées, handicapées, nous ne pouvons rester sans réagir. L’Aumônerie Du Domicile (ADD), une des branches de la pastorale de la santé du diocèse, vous invite, si vous ne l’êtes pas déjà, à être des bienveilleurs et des bienveilleuses dans votre quartier, dans votre immeuble.

 

Si vous voyez des personnes en souffrance, ne passez pas à côté, signalez les aux organismes chargés du bien commun (Mairies, Centres de soins, Services sociaux etc.), et s’il s’agit d'un besoin d’écoute, d’un soutien spirituel ou d’une communion, un sacrement n’hésitez pas à contacter la Paroisse qui vous mettra en relation avec l’équipe de l’Aumônerie Du Domicile (ADD) la plus proche de chez vous.

 

Charles-Edouard Cordonnier (06 14 32 84 57)

Aumônerie Du Domicile du Diocèse d’Annecy