Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pastorale de la santé Pastorale de la santé

Témoignage

Choisir la vie, c’est ce qu’ont fait Yannick et Nanou. Dans le cadre de l’aumônerie du domicile d'Annemasse, j’ai été
témoin du désir de vie qui les anime. Les choix qu’ils ont fait sont les leurs, et aussi édifiants qu’ils soient, toutes et tous
ne peuvent pas faire ce choix radical, mais je témoigne afin que l’on sache que c’est une voie possible et qu'elle est
belle.


Nanou est enceinte de 3 mois quand on lui dit que son bébé a une hypertrophie de la vessie qui comprime des organes
essentiels. Son bébé n’est pas viable disent les plus grands pontes de Lyon. Portés par la FOI en la VIE et dans la
PRIÈRE, ils font le choix de le laisser venir au monde : « s’il doit vivre, il vivra ».

​Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. 

Jn 10,10
 

Le bébé né à terme mais personne ne croit qu’il supportera le trajet vers la néonatologie. Pourtant il arrive en vie. Les médecins là-bas diagnostiquent une insuffisance respiratoire qui altère son cerveau et ses reins. Tous prédisent une mort certaine. Nanou reste auprès de Harlem-Jean et Yannick va régulièrement prier dans une église du quartier, soutenu par des paroissiens et un aumônier de l’hôpital. Quelques jours après, Harlem-Jean est toujours là, l’IRM du
cerveau et des reins est redevenue normale !

Trois années de galère…, de chirurgie réparatrice des intestins, de complications post opératoires, etc etc., Mais aussi trois années de grâce, où des chaines de prières et de solidarités se mettent en place qui rejaillissent sur Harlem-Jean et aussi sur des malades que je visite à domicile comme Odile: atteinte d’une forme très douloureuse de sclérose, elle n’avait plus le goût à la vie, mais progressivement en priant pour Harlem-Jean, plus malheureux qu’elle, elle a retrouvé la force de VIVRE et une grande JOIE quand elle a reçu la photo de ce petit ange sur terre.

« Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance » Jn 10,10


Charles-Edouard Cordonnier, Aumônier Du Domicile