Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jeunes du diocèse d'Annecy Jeunes du diocèse d'Annecy

WE étudiants/jeunes pro

Un temps fort proposé par la pastorale des jeunes du diocèse avec notre évêque Mgr Boivineau, et les jeunes prêtres du diocèse.

Prochaine rencontre les 6 et 7 janvier 2018 à la Frasse

Retour sur le WE de janvier 2017

... Le Père Nicolas Buttet, fondateur de la communauté Eucharistein est venu témoigner de son expérience et apporter son enseignement. Des questions fortes ont pu être abordées : la laïcité, les différentes valeurs, le désenchantement du monde, la nécessaire volonté dans le don de l’amour, la vulnérabilité de l’homme, la juste valeur de l’argent.
Des messages importants a pu être adressés aux jeunes : « N’ayez pas peur, le Christ n’enlève rien, il donne tout ! », « la politique est l’art du bien vivre ensemble dans le respect de la hiérarchie des valeurs », « la révolution de l’amour passe par la révolution des cœurs ». À travers des temps conviviaux et de partage, chacun a pu aller à la rencontre de l’autre et faire unité dans la diversité.

La procession aux flambeaux, suivie par la veillée d’Adoration dans l’église de Combloux a été vécue par beaucoup comme un moment fort du week-end avec notamment la possibilité de vivre le sacrement de réconciliation et de mettre par écrit un engagement pour 2017.

Le Père évêque a invité les jeunes à avoir le courage d’exister comme chrétien dans la société et de ne pas hésiter à développer leur intelligence. « L’Etat est laïc, mais pas la société. Nous n’avons pas besoin d’armures mais de charpentes ». Ses propos ont été illustrés par le livre écrit par le conseil permanent de la conférence des évêques de France « Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique ».

Tout le monde a rejoint l’église de Megève le dimanche matin 

pour vivre la messe avec les paroissiens. 

L’essentiel s’est joué dans les cœurs et chacun a pu repartir grandi de ce temps privilégié avec le Seigneur et la conviction qu’il est plus que jamais urgent de s’engager au service de la dignité humaine.

Encore un grand MERCI aux jeunes qui ont pris en charge l’organisation de ce week-end !
 

Eloïse Droux