Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jeunes du diocèse d'Annecy Jeunes du diocèse d'Annecy

Week-end Flatière lycéens

Retour sur le week-end. Chaque lycéen ou étudiant a trouvé son chemin pour s’élever un peu plus haut dans sa foi. S’encorder ensemble pour vivre le silence, le sacrement de réconciliation ou l’adoration a été une véritable expérience vécue dans le profond respect de chacun...

À travers ses enseignement, le P. Vincent Rossat a amené chacun à se poser la question « Est ce que j’ai un sommet dans ma vie ? Quels moyens pour mettre ma confiance dans le Seigneur ? Quelles ont été les personnes qui m’ont aidées dans ma vie de foi ? »


Le Père Jean François Hue nous a fait faire un plongeon dans la vie de Marthe Robin : ses souffrances, ses combats,  mais surtout sa certitude d’être aimée de Dieu et son rayonnement autour d’elle.


 Dieu est plus grand  qu’un camion mais il peut se faire tout mince pour rentrer dans notre cœur.

Comme l’image du ballon qui prend son envol, s’élever c’est aussi se délester de certaines choses. Les prêtres et accompagnateurs se sont rendus disponibles pour un temps d’écoute privilégié. Dans la soirée, chacun a pu déposer ses intentions ou une lettre pour Dieu dans une des cruches.

 L’adoration, c’est un moment où l’on peut laisser Dieu entrer
dans sa vie.

 


 

 

Voici le texte d’une jeune qui nous a fait le cadeau de son témoignage :

 Le voyage de notre âme va plus loin que l’infini de l’Océan.

« Lors de ce week-end à La Flatière, j'ai trouvé le repos et l'apaisement que j'étais venue chercher. C'est un endroit privilégié, face au Mont-Blanc, loin de notre vie bien remplie de lycéens ou d'étudiants. Nous avons vécu des moments forts comme la veillée du samedi soir où nous avons fait une procession puis avons prié devant le Saint Sacrement. Cela a aussi été l'occasion de se confesser. J'ai découvert le personnage de Marthe Robin qui m'a beaucoup marquée. Les enseignements du Père Vincent ont été l'occasion de réfléchir à la manière dont nous vivions notre foi chaque jour et les temps d'échange en groupe ont permis de partager avec d'autres jeunes nos expériences. Dans ce lieu, lors des repas en silence ou des temps personnels, j'ai découvert que le silence n'était pas vide mais rempli de la présence de Dieu. Ces deux jours ont été l'occasion de prendre du recul sur ce qui comptait vraiment dans ma vie, la place que je donnais à ma foi au quotidien. Ces moments avec les autres jeunes du diocèse sont importants pour moi et je repars pleine de courage et d'enthousiasme pour vivre la venue du Christ à Noël et aborder cette nouvelle année qui arrive. »

Pour finir, merci aux membres du foyer de charité qui nous ont aidés à préparer et nous ont accueillis si chaleureusement, au  Père Évêque qui s’est rendu disponible une bonne partie du week-end, à l’équipe de musiciens, aux animateurs et prêtres. Et bien sûr à tous les lycéens et étudiants qui ont répondu avec enthousiasme à l’invitation !

Voir les photos du WE