Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Aumônerie de l'Enseignement Public (A.E.P.) Aumônerie de l'Enseignement Public (A.E.P.)

Vous avez dit : ThéoShow

Vous rêviez d'une Église chaleureuse où rime Amour avec Humour, vous rêviez d'une Église pleine de jeunes où la JOIE est à la fête, vous rêviez d'un rassemblement intergénérationnel où chacun a sa place, vous rêviez d'une église où résonne des chants dynamiques et qui ont du sens, vous rêviez d'un spectacle où l'on parle de Dieu et des hommes, vous rêviez de faire l'expérience d'une « com.union » fraternelle... eh bien il fallait venir le 22 février dernier à l'église d'Ambilly, au ThéoShow organisé par les jeunes de l'aumônerie des collèges d'Annemasse et de Douvaine. L'église était comble !

Vous avez dit : ThéoShow 

Le terme Théo-Show nous indique que c’est un spectacle pour Dieu et avec Dieu, une sorte de soirée cabaret où l’on utilise toutes les techniques du spectacle pour délivrer un message. Cette année le thème était la « communion » avec Dieu et avec les hommes avec la phrase magique internet com.union@union.com.

En utilisant l’ordinateur et son moteur de recherche Google, les jeunes du fil rouge Luca et Tony avec leur animatrice Virginie nous ont emmené dans leur imaginaire au fil des sketchs, des chants, des jeux réalisés par les jeunes eux mêmes.

Le terme Théoshow nous fait penser aussi à « t’es au chaud » et « Thé au chaud » car il nous fallait bien un bon thé chaud à l’entrée de l’église pour nous ré-show-fer de la rigueur de l’hiver. Les jeunes avec leurs parents avaient confectionné des quiches et des gâteaux qui, associés à une bonne boisson chaude, ont mis tout le monde dans d’excellentes dispositions pour le show. Les jeunes des catés, venus à pied de l’église St André avec leurs lumignons ont eux aussi voulu nous réchauffer en « mettant le feu au ThéoShow » avec leurs cierges et leur chant dynamique.

De l’audace, ils en avaient les jeunes, avec des sketchs qui mimaient ce que vivaient les servants d’autel à la messe avec le père Yves. Il fallait de l’aplomb à William pour faire venir des parents sur la scène jouer au QUIZ.com et répondre aux questions pas faciles des jeunes. Il ne fallait pas avoir froid aux yeux pour comparer l’humble nouveau né de la crèche de la Vaticana Corporation au dernier né des smart-phones de la Golden Corporation : le SlapetPhone™ 5S, « le seul téléphone en or pour les riches qui ‘se la pètent’ vraiment ».

Il fallait voir les farandoles dans l’église au son du chant du MEJ : ‘j’agrandis le cercle’, car c’est bien là le message : l’aumônerie ne reste pas enfermée sur elle-même mais elle est appelée à toujours plus agrandir son cercle pour vivre une com.union réelle au delà de ses frontières. C’est dans cet esprit que le témoignage de Pauline Bigoni sur sa mission Fidesco au Brésil nous a permis de voir que de très jeunes mamans devaient faire face à des défis que nous ne connaissons plus ici en Europe.

 

C.E.C.

 

Des photos du TheoShow: ICI