Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Aumônerie de l'Enseignement Public (A.E.P.) Aumônerie de l'Enseignement Public (A.E.P.)

Camp service en Ukraine

Du 1er au 12 Août, nous sommes neuf ados :
sept filles et deux garçons, accompagnés de quatre adultes,
à être partis pour Sniatyn, chez les religieuses de
la « Compagnie des Filles de la Charité »
dans la maison Marta Wiecka, béatifiée en 2008.

Sur les conseils de sœur Barbara et de sœur Monica,
la seule parlant Français, nous avons aidé à certains travaux :
déblayer l’aire de jeux destinée aux enfants de trois à six ans,
à qui les sœurs font l’école, désherber les abords du
centre puis étaler du gravier, et même « gremailler »
pour sœur Maria, excellente cuisinière !!!
Les sœurs de la maison Marta et du séminaire (centre de formation) avaient préparé
des rencontres avec les jeunes et les gens du pays : visite de quelques malades et
une aveugle sans famille, d’un centre de quatre-vingt-dix handicapés
de 5 à 35 ans. Ce centre fonctionne, en partie, grâce à la vente des travaux
réalisés par ces jeunes : balais, pinceaux, élevage de cochons d’Inde et de souris.
C’est en se rendant utiles qu’ils gardent leur dignité.
Avec eux, nous avons joué, chanté et dansé… ainsi que lors d’un pique-nique barbecue.

Partage et tourisme
La veille de notre départ, nous avons participé après le dîner à une veillée de prières
et de chants en français et en ukrainien avec les sœurs et quelques jeunes du pays,
dans la petite chapelle de la maison.

Le lendemain, nous avons remis aux sœurs le matériel scolaire offert par
la Société Maped et les jeux, crayons, feutres, bonbons que nous avions
apportés pour les enfants.
Puis du 9 au 12 août, visite de quelques villes au patrimoine très riche :
Kolomyia avec le musée de la Pysanka (les œufs peints), Ivano-Frankivsk,
Lviv et Kiev,la capitale, où il y a de très belles églises orthodoxes,
gréco-catholiques et arméniennes, comme la cathédrale St Michel-aux-Coupoles-d’Or
et la magnifique cathédrale Ste Sophie.

La visite du musée de Tchernobyl nous a tous beaucoup impressionnés,
tout comme la Laure des Catacombes (monastère d’hommes).
Cette expérience très enrichissante nous a fait comprendre combien
nous sommes privilégiés de vivre en France…
Saurons-nous « tourner la médaille » selon une devise de St Vincent de Paul ?
Merci à Eva, l'animatrice du groupe, qui a su mettre autant d'enthousiasme
à préparer les moments de détente que ceux de prière(chaque soir à Sniatyn).
Un grand merci à Sr Fred qui est à l'origine de ce projet un peu "fou"
devenu une réalité "super géniale".
Ce camp est prévu sur 2 ans.
Que les ados et adultes intéressés pour l’an prochain se fassent connaître !

Les jeunes de l’aumônerie
Aumônerie Seyssel-Frangy