Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Mission Universelle Mission Universelle

"Va, Je t’envoie !"

En cette année de la Vie Consacrée, le thème de la Semaine Missionnaire est "Va, Je t’envoie !". Son animation s’appuie sur la dynamique de l’envoi très présente dans le décret Ad gentes, dont nous fêtons le cinquantième anniversaire de sa promulgation lors de Vatican II (7 décembre 1965).

 

Toutes les paroisses sont invitées à célébrer la Journée Missionnaire Mondiale, cette année le 18 octobre 2015. Le temps d’animation qui la précède, Semaine Missionnaire Mondiale, commence le dimanche 11 octobre pour se terminer le dimanche 18 octobre, journée célébrée dans toutes les paroisses du monde.

"VA, JE T'ENVOIE !"

"Envoi" est la traduction française d'"apostolat" et de "mission". La mission d'annonce fait partie de l'être même de l'Eglise. "Allez donc : de toutes les nations, faites des disciples ! " Mission de service et de témoignage, mission de manifestation de l'amour de Dieu. Aujourd'hui, plus que jamais, les envoyés de l'Eglise doivent être des serviteursn mis à la disposition des autres, d'autres Eglises, d'autres communautés. Ils sont appelés à témoigner au monde de l'amour du Père. Envoyer et accueillir apparaissent liésn dans un même mouvement de donner et recevoir, en mettant en relief "la mission de partout à partout".

L’affiche présente l’invitation au partage qui se traduit par la quête mondiale pour la Mission, point culminant de l’animation missionnaire.

La Semaine Missionnaire Mondiale répond a un triple objectif : s’informer, prier et partager.

La quête mondiale pour la mission est un acte missionnaire. Elle permet à l’Église de vivre, d’assurer sa mission, sa croissance dans le monde et de favoriser l’annonce de l’Évangile. L’Église lui donne le statut de « quête impérée », l’intégralité de la collecte est transmise aux Œuvres Pontificales Missionnaires qui en ont la charge.

L’offrande est une contribution pour soutenir la vie des prêtres dans 1 080 diocèses, construire des chapelles, églises, lieux de catéchèse (dans plus de 70 pays les plus pauvres), assurer une formation pastorale pour plus de 33 000 séminaristes et 220 000 catéchistes, favoriser des projets d’éducation et d’évangélisation. Pour que vive l’Eglise, partout dans le monde.