Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Alpes 74 Alpes 74

Première bougie pour Théolien !

Ils sont venus nombreux, rédacteurs et diffuseurs, à la salle paroissiale de Charvonnex, fêter le premier anniversaire de ce journal paroissial, lien indéfectible entre les familles des paroisses Saint François de Sales et Saint Marc du Parmelan. En présence des pères Raphaël Mercier, José Thomas, d'Olivier Dauphin de Bayard Presse éditions et de Bernard Bidaut, directeur d'Alpes 74 et du service communication du diocèse d'Annecy.

Bernard Bidaut a salué le travail considérable qui a permis au Théolien de s’inscrire comme une publication exemplaire de la presse paroissiale.

« Votre journal est une référence, vous allez à la rencontre des gens là où ils sont. Vous portez avec talent l’évangélisation au sens noble du terme ».

Le Théolien « lien » entre tous, c’est avant tout partir comme François de Sales à la rencontre de l’autre avec, ses sentiments, ses émotions, avec son histoire. « Votre journal a une histoire, c’est aussi la vôtre affirmait Bernard Bidaut. Vous avez su vous tourner vers la nouveauté, et le succès est au rendez-vous avec 7500 journaux distribués chaque trimestre, avec le rassemblement d’hommes et de femmes qui sèment les paroles de Jésus, comme le faisait saint François de Sales.

Votre journal est celui de gens d’ici pour des gens d’ici  ! 

Bernard Bidaut a égalment rappelé le pèlerinage à Lourdes et  des acteurs de la presse paroissiale. « Nous avons reçu les encouragements de Mgr Celli, président du conseil pontifical pour les communications sociales à Rome, c’est aussi à vous que ces encouragements dont destinés ». « Soyez toujours des guides et continuez à marcher au rythme des autres ».

 

 

Le dialogue s’est ensuite instauré entre les participants et Olivier Dauphin sur toutes les améliorations possibles, tandis que le père Raphaël Mercier rappelait l’importance de suivre la charte  éditoriale du journal et de continuellement affirmer notre identité  : notre journal doit donner envie de plus de nourriture spirituelle, et c'est à nos paroisses de proposer cette nourriture.

A l’issue de ce débat fructueux, les rédacteurs et diffuseurs du Théolien se sont retrouvés autour de la table pour partager un instant convivial, où l’amitié liée entre tous, et au fil du temps parcourt les chemins tracés par Saint François de Sales, « le précurseur de l’information paroissiale ». A noter que les gâteaux anniversaires proposés pour le pot étaient ceux des recettes proposées en dernière page de Théolien : un régal !
 

 

Retour sur l'aventure Théolien 

L'aventure Théolien a démarrée fin 2010 quand les paroisses ont fait le choix d'arrêter le journal des Echos du Parmlean. Une équipe de rédaction qui souhaitait arrêter, un journal qui tirait à moins de 2000 exemplaires (1692), avec de moins en moins d'abonnés, quasiment plus de distributeurs ont pesait lourdement dans cette décision.

Après concertation de tous les acteurs, EAP des deux paroisses, Bayard-Services- Éditions, Alpes 74, il a était décidé de commencer une nouvelle aventure avec un journal davantage missionnaire, plus proche de la vie locale mais aussi de la paroisse. Et c'est avec une forte implication des deux équipes d'EAP et de l'ensemble des prêtres et une bonne dose de motivation de chacun qu'est né Théolien.

Un an après la parution de son premire numéro, le journal est distribué gratuitement dans quasiment toutes les boîtes aux lettres des deux paroisses (soit plus d'une douzaine de communes allant de Thorens Les Glières à Pringy sans oublier les plateaux et les vallées) à plus de 7000 exemplaires, avec un tirage en hausse constante pour s'adapter aux nouveaux arrivants, et aussi au réseau de distributeurs (plus de 200).

 

Quand les chiffres parlent d'eux-même

Pour soutenir financièrement Théolien, une campagne d'offre de soutien a été lancé par Saint-François de Sales et Saint-Marc du Parmelan, alors même que la notion d'abonnés disparaissait. De nombreux donateurs se sont montrés beaucoup plus généreux que le montant de l'ancien abonnement, permettant à la paroisse Saint-François de Sales de quasi équilibrer son budget 2011. Publicité et donateurs lui permettent effectivement de supporter un prix de revient de 314,38 euros sur l'année !  Le budget de la paroisse Saint-Marc du Parmelan est plus élevé à ce jour, 2194,22 euros, mais la campagne de soutien a démarré plus tard. Depuis, plus de 70 nouveaux donateurs se sont manifestés (don moyen 20 euros) permettant à la paroisse d'envisager avec confiance l'équilibre financier du journal pour 2012.

 

NB et CF

 

Feuilletez le journal en cliquant ici