Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

V.E.A. : Vivre Ensemble l'Évangile Aujourd'hui V.E.A. : Vivre Ensemble l'Évangile Aujourd'hui

Récollection 2014 à Saint Germain

En 2015, pas de récollection, mais la rencontre nationale à Lourdes avec la fête des 40 années d'existence de VEA : voir rubrique "Actualités".
Ci-dessous, la récollection des 31 mai et 1er juin 2014 à l'Ermitage Saint Germain-sur-Talloires : une histoire de Rencontre.
31 mai et 1er juin
Saint Germain sur Talloires

"Deux jours pour vivre l'expérience de la prière, de la Présence et de l'Espérance"

Deux jours pour nous. Deux jours pour "prendre de la hauteur", pour nous poser, nous ressourcer, sans autre souci que celui de vivre un beau temps entre nous, avec Lui. Nous n'avons pas cherché à "théoriser", mais à expérimenter, à sortir du "faire", pour nous "laisser faire".

Vivre l’expérience de la prière, la Présence, l’Espérance, ensemble, en partage, en apports mutuels, mais, au fond du fond, dans cette expérience, les personnages principaux sont Dieu et nous. C’est une histoire de Rencontre. Dieu a toujours envie de me rencontrer, de me parler dans la prière, de me nourrir, me combler de Sa Présence, de vivifier mon Espérance.

Nous avons profité de ces deux jours pour nous re-cueillir, nous accueillir nous-mêmes, nous recevoir les uns des autres et Le recevoir, l’accueillir en nous. Dieu a toujours envie de me rencontrer, de me parler dans la prière, de me nourrir, me combler de Sa Présence, de vivifier mon Espérance. Mais qu’en est-il pour moi ?

- Mes sens sont-ils en alerte, suis-je dans cette intériorité silencieuse qui me permet de sentir le moindre signe de Son passage, comme le prophète Elie dans une brise légère… ?
- Est-ce que je suis dans mes habitudes, dans mes formules, les mots de mes prières ?
- Est-ce que je suis pris(e) par mes obligations, mes soucis, les autres, mes engagements, mon idéal, mes désirs, mes pensées, mes projets, mes bonnes résolutions, etc… ou… ?
- Est-ce que je suis là, dans la profondeur et la nudité de mon être, dans ma vérité, même si elle n’est pas comme j’aimerais qu’elle soit…?
- Suis-je en capacité de recevoir, de me recevoir… de Dieu, des autres… plutôt que du ″faire″ auquel je suis habitué(e) ? Ce n’est pas évident… Dans l’épisode de Marthe et Marie avec Jésus : laquelle des deux a la meilleure part ?

Un clic ici, pour prendre connaissance de l'intégralité de ce document

Trois moments de rencontres ont ponctué ces jours dont celui en carrefours dans lesquels un fait de vie a été retenu pour être mis en lumière avec les étapes ″vivre, comprendre, reconnaître, changer″.

Voir les "points de repère" pour une révision de vie

Témoignages des participants

Ai-je vécu durant ces deux jours “quelque chose” qui me permet de repartir avec plus d’Espérance ? Avec quel cadeau est-ce que je repars après ces deux jours passés ensemble et avec Lui ?

- L’Eucharistie de ce matin, commencée hier. C’est comme si c’était la première fois. Un instant de grâce inexplicable.

- Espérance : je veux croire que les évènements peuvent changer si je laisse la place à Dieu, aux autres, si je consens à faire ce que je pense sans savoir où ça me mène, mais en acceptant d’être conduite.

- C’est nouveau pour moi et ça fait beaucoup ; ça se bouscule… J’espère que ça va se déposer et m’aider à modifier mon regard sur la vie, sur ma relation avec Dieu et les autres. Le grain tombe en terre et si c’est humide dans le cœur, ça va pousser et ça me donne beaucoup de joie.

- Garder la porte ouverte entre ″Mme Dupont et Jeanne″. Accepter de me laisser happer par Jeanne (plutôt que par le « faire » des activités associatives) et me laisser guider sur ce chemin qui correspond à la vie éternelle. Je repars avec la question posée dans le carrefour : en quoi est-ce que je crois ?

- Repartir allégée. Poser des valises lourdes. Pleine d’espérance confiante, plus prête à me laisser faire, à faire confiance. Impression d’avoir vécu quelque chose comme un grand pas en avant dans la confiance.

- Sur les deux jours, bonne alternance entre les temps de prière et la marche. Il y a eu des choses très fortes, profondes, qui montrent une grande confiance entre nous. Moment de repos.

- Il me reste à vivre l’Espérance. Espérer vivre et continuer sur le chemin malgré les tensions. Je ne suis pas apaisée du tout et j’espère que le chemin va quelque part après.

- Je repars plus confiante. J’ai apprécié la fraternité. Confiante que l’Esprit va travailler pour faire évoluer les choses au fil du temps.


- J'ai apprécié l’Eucharistie, l’adoration du St Sacrement, la magie du lieu. Je repars avec l’espérance de revivre une eucharistie comme ce matin. J’ai beaucoup, beaucoup aimé ces deux jours.

Mon espérance, ma vie a un sens parce que j’ai fait une Rencontre.

 

 

 

- Continuer d’avancer sur ce chemin en laissant plus de place au Christ, en reconnaissant mes faiblesses et en les partageant. Apprécié la convivialité.

- Espérance très forte que le Seigneur m’aide à vivre ce que j’ai à vivre au fil des jours, comme Il le veut. Que j’accepte mes faiblesses toujours plus.

- Je vais rentrer reposé, car l’intendance était assurée, l’esprit tranquillisé grâce à vous tous, à VEA. On prend mieux conscience que nous sommes peuple de Dieu et dans ce cadre majestueux… ! Je n’avais pas conscience que l’éternité, c’était déjà maintenant.

- Que nos groupes tiennent, qu’il y ait des messes comme ce matin et que nos groupes se multiplient pour moins de haine.

- Nous avons chanté de tout cœur : « Ne rentrez pas chez vous comme avant… »

Je rentre chez moi comme avant, mais plus fortement. 

- Lieu extraordinaire, w-e généreux. Confortée dans un chemin de vie profond, désir plus fort encore de vivre confiance, sérénité, paix, auxquelles nous sommes conviés. Ma confiance dans l’Amour et l’Espérance est confortée.

- Chaud au cœur. Repars avec l’espoir de vous revoir.

- Quand j’entends les gens qui se désolent que tout va mal… moi, j’ai tendance à faire confiance. Et j’ai raison de faire confiance quand je vois notre groupe et ce que nous avons vécu ensemble.

- Cadeaux : souplesse (me laisser faire), confiance, beauté ; joie, louange, espace intérieur élargi.

- J’ai passé deux jours très forts : toute l’équipe, tous ces partages, ces sourires, cette paix, cette recherche en nous-mêmes. Cette liberté de parler ou d’écouter à travers ce magnifique paysage et le soleil au rendez-vous ! Je ne peux que rentrer requinquée. Un w-e plein d’espérance qui nous permet de continuer le chemin avec force et courage.

- Personne ne ″s’en va″. Beaucoup repartent… sur des chemins qu’on ne connait pas bien. C’est plein d’espérance, et c’est très évangélique, comme le « va », qui en latin est représenté par la lettre ″i″, qui elle-même, en hébreux (″yod″), indique la Présence de Dieu.

Repartir ″reposé″, ″re-posé″ et en même temps alourdi, dans ce sens que j’ai rempli mon sac qui n’est pas un poids, mais un coffret cadeau de tout ce qui a été partagé.