Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

V.E.A. : Vivre Ensemble l'Évangile Aujourd'hui V.E.A. : Vivre Ensemble l'Évangile Aujourd'hui

Temps de prière à l'AG diocésaine 2015

Prière d'ouverture à cette matinée de réflexion à l'aide d'extraits des textes des intervenants au rassemblement national de Lourdes.

"Le désir de prier est déjà une prière." (Georges Bernanos)

L’Espérance, de la théorie à la pratique

 
 
L’Espérance, le Royaume et la Résurrection


* L’homme biblique est dépossédé, de sa terre, de son temple, de ses lois, il ne lui reste que la marche et… l’expérience, même fugace de la Bonté de Dieu.
* Réveiller l’Espérance, c’est se nourrir du passé pour bénir Dieu de ce qui fut et non pas se lamenter que le passé n’est plus. Cela permet de tenir le présent difficile et d’espérer pour l’avenir.

« Seigneur, aide-nous à devenir cet homme biblique pauvre de cœur et d’esprit qui se met en marche »

     Si l’espérance t’a fait marcher plus loin que ta peur
     Tu auras les yeux levés, alors tu pourras tenir, jusqu’au soleil de Dieu.

 

* L’Espérance chrétienne est attente de la vie éternelle, pour partager la vie de Dieu en plénitude. C’est une faim que nous avons au fond de nous.
* Cette conviction que le Royaume est en nous, cette Espérance est différente de l’optimisme qui croit que tout va s’arranger. l’Espérance est plus une direction que des choses précises. Elle s’appuie sur la foi en la Résurrection : comme le Christ, partager la Vie du Père, tenir fermement, jusqu’au bout, Sa Volonté.
* L’Espérance, c’est le Royaume des Cieux : nous le construisons.

« Seigneur, renforce en chacun cette conviction que le Royaume est en nous et que nous le construisons aujourd’hui »

     Joie donnée aux hommes, Esprit de Dieu, fête du Royaume, Esprit de Dieu,
     joie de l’Evangile, Esprit de Dieu, fais de nous des signes Esprit de Dieu !
     Esprit de vérité, brise du Seigneur, Esprit de liberté, passe dans nos coeur !

 

* Le grand défi de la vie Chrétienne : l’unification intérieure, que nous soyons toujours ꞌꞌgreffésꞌꞌ, dans toutes les parties de nos vies sur le Christ, qu’Il puisse tout éclairer en nous.
* Pour entrer dans la logique de la Résurrection, tourner le dos au tombeau, ne pas se laisser enfermer dans l’échec, la difficulté. Le tombeau est vide, nous ne sommes plus enfermés dedans, la mort n’est plus notre avenir… Le Seigneur nous appelle en Galilée !
* L’Espérance, c’est l’expérience de goûter à la vie éternelle par l’amour donné et reçu. Elle me conduit à donner à la terre la saveur du ciel, de l’éternité. Elle me mobilise pour semer l’amour au cœur de ce monde, car je me sais aimé(e) de Dieu.

« Pour ne pas rester bloqués dans nos désespérances, aide-nous à rester greffés sur Toi, Seigneur »

     Aujourd’hui Tu nous appelles, à tout risquer pour vivre encore.
     Etre porteurs de la nouvelle : Dieu plus fort que la mort !
          -Ils sont partis comme des frères, sans emporter de provisions.
           Ils ont passé tant de frontières,
           Sans faire de plan de prévision.
          Ont allumé un feu sur terre, un feu d’Amour au mille éclat
          Ainsi se transmet Ta Lumière, qui jamais, ne s’éteindra.
         -Et nous mettrons nos vies entières, au service de Ton Amour,
          nourris du feu de la prière, avancerons jour après jour.
          Nous serons pierre parmi les pierres, pour faire l’Eglise des vivants.
          Et semer la paix sur la terre, avec Toi, dès à présent.
 

Etre Espérance


* On transmet l'Espérance en étant Espérance. St Bernard disait  : « Mes frères, ne soyez pas des tuyaux, mais des bassins. » (qui se remplissent et ça déborde).
* Soyons des poteries même fragiles, contenant un trésor.

     Comme un souffle fragile, Ta Parole se donne, 
     comme un vase fragile, Ton Amour nous façonne (bis)

Qualités des personnes motivantes :
  - elles ont des croyances et des pensées positives (elles sont dans l'espérance)
  - elles sont motivées, suscitent « le désir mimétique » (selon René Girard)
  - elles s'intéressent aux autres et les rassurent
  - elles savent communiquer : elles écoutent avec empathie et parlent avec authenticité, elles sont elles-mêmes.

« Aide-nous, Seigneur, à être de telles personnes, sur le chemin de l’autre »

     Je te bénis, mon Créateur, pour la merveille que je suis.
     Tous ces trésors, au fond de moi, que tu as mis sans faire de bruit (Ps 139)

 

* La joie est une attitude physique autant qu’intérieure. Cette joie imprenable, comment la trouver ? Vouloir croire envers et contre tout. Tourner le dos au tombeau. Le passé nous nourrit. Difficile de bénir Dieu quand on est en plein dans l’épreuve…Persévérance, rester ancrés dans la prière… le résultat est sur le long terme. La joie est résultante à la fois du plaisir et de l’effort !
* On voit l’Espérance à l’œuvre dans l’action de grâce pour tout ce qui a été ꞌꞌdon de Dieuꞌꞌ dans ma vie. La joie est fille de l’action de grâce et ça renforce mon Espérance.
* Rester stables. On représente l'Espérance par une ancre, c'est-à-dire ne pas être ballotté par les flots. Être chacun à notre manière des points d'ancrage.

     L’espérance ne vient jamais seule, elle t’apporte la force d’être heureux
     Elle te met du soleil plein la tête et le sourire aux coins des yeux

 

* L’obstacle à la Terre Promise, ce ne sont pas les autres, mais la désespérance (le doute faisant partie de notre démarche de foi)
* L’Espérance permet d’affronter des conditions difficiles en se sentant aimés de Dieu ; elle transforme le regard que nous posons sur les choses.
* Ce n’est pas un effort pour tenir malgré tout dans un monde qui s’effondre mais s’ouvrir à l’avant-garde. Jésus est l’ainé d’une multitude de frères, nous savons où nous allons.

     Puiser au cœur de l’Evangile, la force d’avancer. Confier à Dieu nos vies fragiles,
     Son Amour nous est révélé, Sa Grâce nous est donnée.

 

* Comment toucher les incroyants ? Il y a notre espérance en eux, car ils participent à l'espérance comme nous et il faut le leur dire. Attention : prendre des images, des croyances pour des réalités peut être source de conflit avec les incroyants… ça peut être grâce à l'esprit de Dieu en eux que les incroyants refusent les fausses images de Dieu !
* Quelle espérance par rapport aux jeunes ? Espérez-vous en vos jeunes ? Ce qui n'est pas espérer qu’ils deviennent ce que l'on aimerait ! Mais voir le beau, le lumineux en eux.

     Mille raisons d’espérer, la vie nous porte à la confiance ! Mille raisons d’espérer,
     sur nos chemins de résistance ! Mille raisons d’espérer, Mille raisons d’espérer !

 

* Ce n’est pas moi qui donne de l’amour, c’est l’Amour de Dieu qui rejaillit sur les autres à travers moi. « La mesure de l’Amour de Dieu, c’est d’aimer sans mesure ».

     L’Amour de Dieu est si merveilleux !  Ô l’Amour de Dieu !
          - Si haut, qu’on ne peut passer dessus, si profond, qu’on ne peut passer dessous
            si large, qu’on ne peut en faire le tour, Ô l’Amour de Dieu !
         - Si large, qu’on ne peut en faire le tour, si lumineux, que je peux le voir dans tes yeux
           si brûlant, qu’on ne peut le garder pour soi, Ô l’Amour de Dieu !

 

* * * * * * * * * * * *

Le Royaume de Dieu n’est pas un lieu géographique ni une situation.
C’est plutôt un état : celui de Dieu qui se veut présent à l’humanité et de l’homme qui est en Dieu. Dieu croit en l’homme et l’homme en réponse croit en Dieu.
Le Royaume des Cieux est dans ce cœur à cœur-là.

Il s’évalue
non pas en quantité, mais en profondeur, une qualité de présence qui peut faire témoignage
non pas en avoir, mais en beauté, une beauté qui se manifeste en particulier par la simplicité, l’humilité, la gratuité
non pas en puissance, mais en vulnérabilité, en dépendance mutuelle
.

(Père Michel Paquereau)