Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

V.E.A. : Vivre Ensemble l'Évangile Aujourd'hui V.E.A. : Vivre Ensemble l'Évangile Aujourd'hui

AG 2011 - Combloux

« Prêtre, Prophète et Roi » : est-ce que j'y crois ? »

.

Temps de réflexion du dimanche 11 décembre 2011

« Prêtre, Prophète et Roi » : est-ce que j'y crois ? »

quelques pistes de réflexion (P. Joseph Rey)

Sacrement : œuvre d’Amour de Dieu. Nécessite la foi, nécessite « d’y croire » pour être efficace. Une souris qui grignote une hostie ne grignote pas le corps du Christ !

S’exprime par des gestes avec des éléments naturels :
l’eau
: plonger dans l’eau jusqu’à suffoquer et en ressortir. Ce qui signifie : ne plus vouloir vivre comme avant, mais respirer, vivre une vie nouvelle.
L’huile sainte, saint chrême : et on est marqué. Signifie la consécration de ceux qui entrent dans la famille de Dieu et qui porteront le nom de chrétiens ou « oints », reconnus comme tels à leur façon de vivre par ... les païens !!

S’exprime par des paroles :
d’abord avec l’eau « ... Je te baptise, au nom du Père, du Fils et du St Esprit »
Et le rite continue avec l’huile : « Vous qui faites maintenant partie de son peuple, il vous marque de l’huile sainte pour que vous demeuriez éternellement les membres de Jésus-Christ, prêtre, prophète et roi »

marque ineffaçable :
demeuriez : donc vous "êtes". Pour demeurer, il faut être vivants, actifs.
éternellement : c’est le propre de la marque divine, c’est définitif.
membres : pas seulement "comme", "à l’image de", mais partie constituante de Jésus-Christ, l’Oint de Dieu, envoyé, Messie, en mission dans le monde des hommes pour les aider à devenir fils de Dieu.

prêtre, prophète et roi : c'est-à-dire trois aides  
prêtre : membre de Jésus, Christ-prêtre, l’unique Grand-Prêtre, (Héb 5).
Il intercède, par sa prière et le don de sa vie pour tous les hommes. Il fait le lien entre les hommes et Dieu. Les deux en ont besoin, car Dieu ne fait pas tout, tout seul et l’homme ne peut pas tout tout seul.

Un mot sur le prêtre, dit "l’homme du sacré". Le sacré est la distance entre l’homme et Dieu. Le Fils, en s’incarnant, en devenant membre de l’humanité, l’un de nous, Jésus, abolit cette distance (Il désacralise le sacré païen). Et en même temps, il relie tout et tous. Il rend tout "humain-divin", c’est l’homme qui est sacré, l’Esprit y demeure.

membre de Jésus, Christ-prêtre :
Quand tu pardonnes, tu rends "saintes" les conséquences du mal, tu abolis la séparation, le péché.
Quand tu re-suscites une vie nouvelle, tu évangélises, tu portes la Bonne Nouvelle.
Quand tu intercèdes = tu pries, tu relies tout et tous au Tout.
Pas si facile d’y croire et d’y voir clair.

prophète : membre de Jésus, Christ-prophète, LE PROPHÈTE
« prophémi » : qui parle devant, en face. Il ose, car il est envoyé pour dire ce que l’Esprit lui inspire. Seul, il se tairait. S’il parle de lui-même, c’est un faux prophète. Il n’est pas d’abord un voyant de l’avenir, il est lucide. Il vit et connaît la vie. Donc, il dit ce qui est.

Il apprend lui-même à voir clair. L’Esprit lui dit de dire la vie. Dieu veut la vie. Notre Dieu est le Dieu de la vie. Il n’est donc pas un pleurnicheur, ni un défaitiste. Même si c’est dur, il est réaliste. Il est clair-voyant, d’autant qu’il écoute Dieu ("ainsi parle le Seigneur") et il parle ou mime ou garde le silence.

Dans le peuple de Dieu, la famille de Dieu, l’Eglise à son origine, il y avait des apôtres, des prophètes, des "qui parlent en langues", des enseignants, etc...

Actuellement, il n’y a "que" des prêtres et des laïcs... Pourquoi pas des baptisés, des baptisées, membres de Jésus, Christ-prêtre-prophète et roi.

roi : membre de Jésus, Christ-roi.
Pas le roi réclamé pour être à la tête de l’armée. Pas le roi du chant « Parle, commande, règne ». Pas le roi messie politique tout-puissant, libérateur de ce monde.
Le roi serviteur équitable du bien-être du peuple. Serviteur des nécessiteux, des malades, des exclus, des petits. Il voit, il écoute, il va vers, il soigne, il partage. Il a le souci, le soin de tous.
Il ne donne jamais d’argent. Il donne bien plus que ça : l’équité, la reconnaissance, la dignité, l’amour, l’élan, le pardon : « VA, ta foi t’a sauvée».

Chacun peut parler de son royaume, ("ce Royaume est parmi nous", "c’est à moi que vous l’avez fait"), par l’attention, l’écoute, l’aide. Sans compter tous les engagements organisés.
Il fait bon vivre dans un tel peuple de membres de Jésus, Christ-prêtre, Christ-prophète et Christ-roi.

Oui, c’EST ça ! Si ce n’est pas ça, il y a quelque chose qui cloche dans les paroles de l’onction, à moins que ce ne soit dans leur mise en pratique ? !.

Exhortation (pape Jean-Paul II )

Le chrétien : prêtre, prophète et roi
Participant à la fonction sacerdotale, prophétique et royale de Jésus-Christ. Les fidèles laïcs participent, pour leur part, à la triple fonction de Jésus-Christ : sacerdotale, prophétique et royale.
Tous, le Peuple de Dieu tout entier, participent à cette triple mission.

Par cette Exhortation, nous voulons inviter encore une fois les fidèles laïcs à relire, à méditer et à assimiler avec intelligence et amour l’enseignement si fécond et si riche du Concile qui touche à leur participation à la triple fonction du Christ. Voici à présent une brève synthèse des éléments essentiels de cet enseignement

Lire cette Exhortation

Retour des carrefours

Quelles sont mes réactions, mes peurs, mes doutes, mes refus, mes enthousiasmes ?
Et si j’y crois, qu’est-ce que ça change ?

Toutes les réponses ici

Témoignages

Qu'est-ce que j'ai entendu, qu’est-ce qui m'a touché, qu'est-ce qui a bougé en moi, où en suis-je au terme de cet après-midi de partage ?

Découverte, étonnement

- On a beaucoup à apprendre

- Arrivée avec comme bagage de longs temps de réflexion et d'engagement, j'avais en tête des réponses claires. J'ai entendu des chrétiens tout étonnés d'être, d'avoir reçu cette onction les faisant sans retour prêtre, prophète et roi. Comment, Seigneur, j'ai déjà tant vécu et j'ai rempli ces missions grâce à ton aide ? J'ai donc, comme Mr Jourdain, vécu en baptisée sans le savoir ? Je suis restée bloquée, incapable de pardonner et je t'ai prié de pardonner à celui qui m'avait fait du mal. J'ai prié pour mes frères, j'ai donc relié le monde à Toi. J'étais prêtre et je ne le savais pas. Merci Seigneur. Prophète ? J'ai eu trop tendance à n'annoncer que les catastrophes. Aujourd'hui, je suis appelée à être seulement lucide devant la vie de maintenant, donc capable de discernement, en Ton nom. Roi-serviteur qui ne donne que lui-même, qui ne dirige pas la vie des autres, qui ne possède rien. Merci Seigneur de nous avoir donné ces forces, Ta force, dans ce geste si discret, tellement discret que nous l’avions oublié : un petit signe de croix sur le front.

- Le sacrement nécessite la foi, croire. Comment voir les signes de Dieu ?

- Ce que j'ai entendu cet après-midi m'a fait découvrir la grandeur du sacrement du baptême. J'essaie de vivre ma foi dans la vie de tous les jours, je ne sais pas l'exprimer autrement.

- Prêtre-prophète et roi, trois mots qui semblaient ne pas me concerner même si, par mon baptême je le suis devenue.- J'ai redécouvert ces trois dimensions de mon baptême. J'ai été touché par la phrase " quand tu re-suscites une vie nouvelle, tu évangélises, tu portes la Bonne Nouvelle". Elle faisait écho au témoignage d'une personne du groupe. Etre prophète...pas si simple dans nos engagements. Ce qui a changé en moi, de me dire qu'il faut rester confiant. Dire ce qui est, sans se décourager. Une bouffée d'oxygène, cette après-midi de partage.

- Baptisée bébé, je ne savais pas trop à quoi mes parents m'avaient engagée. Le baptême d'une petite nièce m'a aidée à comprendre que mon baptême m'engageait vers les autres. Et cela m'a permis de m'engager en catéchèse et d'y découvrir : "malheur à moi si je me tais". (St Paul).

- J'ai mieux compris ce que veut dire "Prêtre, prophète et roi", c'est exigeant. J'ai également pris conscience de ma responsabilité.

- J'ai entendu des questions et des paroles de foi. J'ai été touché par ce peuple de croyants en route. J'ai appris beaucoup de choses aujourd'hui, il me faudra du temps pour mettre tout cela en ordre. En cette fin d'après-midi, je suis plein d'espérance pour ce peuple de Dieu, boiteux et vieillissant que nous sommes, car il est lucide et confiant en lui et en DIEU.

- Questionnement dense entre les trois thèmes. J'ai découvert le baptême et sa richesse, l'importance de ma vie de tous les jours si je suis accompagné par le Seigneur, de ma relation avec mes frères pour être fidèle à l'onction que j'ai reçue.

Apport, affirmation de foi

- Un appel à être un roi serviteur équitable du bien-être du peuple.

- Prêtre, c'est le sacerdoce. Le prophète est l'annonceur, le porte-parole de la Bonne Nouvelle. Le roi, c'est être le premier et le dernier parmi mes frères. " Ce n'est pas moi qui agit, c'est le Christ qui agit en moi".

- J'ai entendu : vivre vraiment avec le Christ. J'ai été touché par les témoignages simples et concrets. Ce qui a bougé en moi : le vivre ensemble dans l'Eglise.

- J'ai entendu des paroles d'Evangile. La foi de chacun m'a touché. Je crois que je vais m'engager encore plus. Je sens que je vais m'engager davantage.

- J'ai entendu une grande écoute  dans le groupe, ce qui a enlevé la peur que j'éprouvais devant ces trois mots. Ce qui m'a touchée, c'est la simplicité de chacun pour partager des choses si personnelles. J'ai été entendue dans les doutes, mes questions, et j'ai entendu celles des autres dans le groupe. J'ai pris conscience que je n'étais pas seule avec mes questions et que le Seigneur agissait par les autres. Je repars avec beaucoup d'espérance, comme "recentrée" sur l'essentiel par tout ce que j'ai entendu, reçu. Je crois avoir avancé d'un petit pas dans ma foi.

- Nous sommes tous en route avec des allures différentes. Beaucoup de doutes : faut-il douter pour être chrétien ? Je surprends les autres en disant que pour le moment je suis sûre d'être sur le BON CHEMIN. Prendre conscience que nous avons toujours besoin de partager et échanger avec d'autres. Que pour beaucoup, la prière est importante. Pour moi, c'est du CARBURANT pour mes actions.

- Prier, c'est prendre le temps de rencontrer Dieu pour me faire avancer devant mes doutes. Je reconnais avoir eu beaucoup de chance de revivre ma foi auprès de mes petits enfants qui découvrent la vie de Jésus. A Crest-Voland, ils ont vécu la fête de la profession de la foi en renouvelant leur baptême : l'eau, l'huile sainte, le saint chrême. Cela donne un sens à nos prières du soir.

- Prêtre, prophète et roi, je suis investi par Dieu pour être son témoin dans ma vie. Je le regarde et veux être un membre actif de son Eglise d'abord dans la joie, le sourire et le regard de tous les jours. Je suis fier d'être investi du don de Dieu. Enfin je reconnais que Dieu est dans ma vie.

- J'ai entendu la parole de Dieu. J'ai été touchée par l'amour, la présence des autres. J'en suis à retourner dans la vie actuelle plus sereine.

- Nous sommes tous enfants de Dieu et sommes sacrés (baptisés ou non), et chacun a une mission différente. A nous de faire le pas et la route est longue. La prière et les sacrements nous aident. Donc, confiance et joie !

- J'ai entendu que par l'amour de Dieu je suis prêtre, prophète et roi. Cet amour me touche et me fait renaître chaque jour. Chaque temps passé pour connaître Dieu me fait avancer.

- J'ai entendu le rappel de mon baptême. J'ai été touché par le fait d'être aussi prêtre. Ce qui a bougé en moi : un grand souffle d'espérance. Il n'est pas nécessaire d'être pressé mais soucieux d'être fidèle à son baptême.

- J'ai pu entendre la richesse des témoignages et comment Dieu agit dans le cœur de chacun. C'est Jésus qui nous donne la force du témoignage. Il faut me taire pour mieux entendre.

- Notre vraie richesse est de découvrir que nous ne sommes ni prêtre, ni prophète, ni roi et que nous serons toujours riches de cette pauvreté. A condition de laisser vivre et agir en nous le Christ.

Gratitude, action de grâce, prière

- Merci à tous ceux qui m'ont permis d'avancer dans ma foi et que j'ai un regard d'amour vis à vis de toutes les personnes rencontrées. Prions pour tous nos jeunes. Qu'ils rencontrent Dieu.

- Je suis comme les autres, avec les autres, mais avec UN autre. Ça change tout. Merci Seigneur : tu me redis " fais ce que tu peux, du mieux que tu peux, sans te soucier du résultat".

- Arrivée avec comme bagage de longs temps de réflexion et d'engagement, j'avais en tête des réponses claires. J'ai entendu des chrétiens tout étonnés d'être, d'avoir reçu cette onction les faisant sans retour prêtre, prophète et roi. Comment, Seigneur, j'ai déjà tant vécu et j'ai rempli ces missions grâce à ton aide ? J'ai donc, comme Mr Jourdain, vécu en baptisée sans le savoir ? Je suis restée bloquée, incapable de pardonner et je t'ai prié de pardonner à celui qui m'avait fait du mal. J'ai prié pour mes frères, j'ai donc relié le monde à Toi. J'étais prêtre et je ne le savais pas. Merci Seigneur. Prophète ? J'ai eu trop tendance à n'annoncer que les catastrophes. Aujourd'hui, je suis appelée à être seulement lucide devant la vie de maintenant, donc capable de discernement, en Ton nom. Roi-serviteur qui ne donne que lui-même, qui ne dirige pas la vie des autres, qui ne possède rien. Merci Seigneur de nous avoir donné ces forces, Ta force, dans ce geste si discret, tellement discret que nous l’avions oublié : un petit signe de croix sur le front.

- Seigneur, j'avance doucement à ta rencontre et tu respectes mes lenteurs, mes incompréhensions et mes doutes. Tu réveilles en moi des horizons nouveaux, la joie, la paix du cœur. Prendre conscience de ma mission de baptisée donne une autre saveur à ma vie. L'amour que tu me portes et que je peux transmettre, celui que je reçois des autres, emplit peu à peu le fond de mon cœur. Seigneur, aide-moi à vivre pleinement les grâces de mon baptême.

- Je me rends compte que Dieu nous fait une grande confiance. Que par cette triple mission, il nous associe à la rédemption du monde et au bonheur de tous les hommes. Je lui demande de m'aider à cheminer dans cette direction et lui demande de me précéder; de me donner sa force car ce n'est pas facile. Merci Seigneur de nous respecter et de nous aimer ainsi. Viens à mon aide.

- Ce qui m'a touché : « œuvre d'amour de Dieu ». Je suis appelée à vivre, à incarner, à participer à cette œuvre d'amour. Oui, Seigneur, comme je peux, dans la joie, en apprentissage à ta suite.

- Depuis mon baptême, je suis membre de Jésus Christ, ça, je le savais. J'ai découvert ou redécouvert cette triple dimension de prêtre, prophète et roi et je commence un tout petit peu à comprendre ce chemin qui s'ouvre devant moi. Merci Seigneur de m'aider chaque jour à prendre conscience de ma triple mission : être quelqu'un qui relie, quelqu'un qui parle vrai en ton nom, être serviteur de tous.

- Je te rends grâce Seigneur pour cette journée vécue dans la joie de faire un pas de plus vers cette invitation, ce DON, que j'ai reçus de Toi : être prêtre, prophète et roi avec les frères et sœurs que tu me donnes de rencontrer chaque jour. Je te rends grâce d'être Ton Enfant. Donne-moi d'accueillir ton Esprit pour convertir mon cœur.

Questionnement

- Le sacrement nécessite la foi, croire. Comment voir les signes de Dieu ?

Difficultés

- J'en suis maintenant à une certaine remise en route, une difficulté à me poser des questions pourtant essentielles : l'évolution de l'Eglise.

 

 

.