Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse d'Annecy Haute Savoie et Val d’ArlyDiocèse d'Annecy

Annecy

Annecy, les rues du vieil Annecy. Parcourir les rues et ruelles du vieil Annecy c'est revenir au XVIIe les jours de marché, sur les pas de François de Sales et de Jeanne de Chantal, marché où se côtoient paysans, commerçants, artisans, ménagères, touristes. Véritable microcosme de la société appelée à la sainteté, avec ses haltes spirituelles, ses églises (cathédrale, églises Saint-François, Saint-Maurice, Notre-Dame de Liesse), son château et ses vieilles prisons.

Annecy - La maison de la Galerie 

François de Sales désirait que « ses filles » vivent dans une profonde liberté intérieure pour n’être qu’à Dieu seul. Le jardin des entretiens. Les sœurs assises autour de lui dans l’herbe verte, François de Sales aime s’entretenir en toute simplicité avec les premières visitandines, répondant à leurs questions et posant avec elle les fondations de l’esprit de la Visitation. Tous les sujets sont abordés, sans aucune exclusion. L’amour y a la place centrale selon les paroles de saint Bernard « la mesure d’aimer Dieu est de l’aimer sans mesure ». Couvent et chapelle actuelle des sœurs de Saint-Joseph : jusqu'à la révolution, ce couvent est le monastère de la seconde communauté de la Visitation d’Annecy, fondé par Jeanne de Chantal en 1634.

 

Maison de la galerie - rue de la Providence 74000 Annecy
Soeurs de Saint Joseph (Maison Mère) - 10, Place aux Bois - 74000 Annecy
Tél : 04 50 45 03 30 - Courriel  
Paroisse : www.diocese-annecy.fr/ste-jeanne-de-chantal

La cathédrale Saint-Pierre

 

Saint-Pierre de Genève, réfugié à Annecy. Francois de Sales y fut ordonné prêtre. Ce n’est qu’en 1771 que l’église est reconnue comme cathédrale, et prend le patronage de Saint-Pierre-aux-Liens, en souvenir de celui de la cathédrale de Genève.

La cathédrale a été édifiée en 1535 pour être l'église des Franciscains. Mais aussitôt, elle est devenue la cathédrale provisoire des évêques de Genève, réfugiés à Annecy suite à la Réforme protestante qui a eu lieu à Genève. Ancienne chapelle du couvent des Cordeliers, né d’un voeu de piété de Pierre Lambert, homme d’église, l’édifice est construit entre 1535 et 1538. Jacques Rossel, maître d’oeuvre sur le chantier de la cathédrale Saint-Pierre de Genève, y travaille.
L’église de l’évêque de Genève
A partir de 1538, suite au passage de Genève à la réforme protestante et à l’exil à Annecy des membres du clergé catholique, l’église accueille le siège de l’évêque. En 1822, l’église est finalement érigée en cathédrale du diocèse d’Annecy.
Entre architecture gothique et Renaissance
L’église présente un gothique sévère mais typique. La façade, dernière étape de la construction, change de style, témoignant de l’influence de la Renaissance artistique italienne. Au premier niveau, la façade est divisée en trois parties grâce à des pilastres verticaux. Le deuxième niveau est surmonté d’un fronton triangulaire. A côté des éléments de style renaissant, la façade conserve deux baies en arc brisé et une rose gothique, qui s’inspire de celle que Jacques Rossel exécute à partir de 1511 à la tour sud de la cathédrale de Genève. Vers 1775, afin d’embellir le choeur, un nouvel aménagement est réalisé par l’architecte turinois Giovanni Piacenza.

Cathédrale Saint-Pierre - ​Rue Jean-Jacques rousseau  - 74000 ANNECY
Ouvert : tous les jours
Paroisse : www.diocese-annecy.fr/ste-jeanne-de-chantal
 

 

L’église Saint-François

En 1612, la première communauté de la Visitation quitte la Maison de la Galerie pour s’y établir. L’église est consacrée en 1617 par François de Sales, restaurée et agrandie en 1645. Les reliques des deux saints fondateurs y furent vénérées jusqu'à la Révolution.

 

 

 

 

 

 

Eglise Saint-François - 4 PLace saint-François - 74000 Annecy
Ouverte tous les  jours.
Paroisse : www.diocese-annecy.fr/ste-jeanne-de-chantal

Les églises Notre-Dame-de-Liesse

Fondée au 14e siècle par les comtes de Genève, l’église Notre-Dame de Liesse est née à la suite d’un petit oratoire et à proximité d’une maison hospitalière. Elevée au rang de collégiale par les comtes de Genève, elle accueille leurs sépultures. Vers 1530, Charlotte d’Orléans, épouse de Philippe de Savoie-Nemours, duc de Nemours, finance la construction du clocher.

Dans cet édifice le Saint-Suaire (conservé à Turin mais autrefois conservé à la Sainte Chapelle de Chambéry) sera exposé en juillet 1566, recevant ainsi la visite de nombreux personnages dont Françoise de Sionnaz, qui pria ce jour-là pour recevoir un premier fils : il s’agit de la future maman de François de Sales, qui naquit l’année suivante. Pour commémorer cet évènement, une inscription sur la façade de l’église en fait état : « Dans cette église, en 1566, Madame de Sales n’ayant pas eu d’enfant vint demander à Dieu un fils qui fut saint François de Sales ».

Le bâtiment que nous voyons aujourd’hui résulte d’une reconstruction comprise entre 1846 et 1855. L’église qui avait été transformée en hangar et en magasin à l’époque révolutionnaire avait été restaurée en 1824-1825 lors de la création d’une paroisse Notre-Dame de Liesse. Malheureusement trop petite (une seule nef) elle a dû être reconstruite par les soins de François Justin, ingénieur. Le clocher est le seul élément architectural ancien qui a échappé à la destruction révolutionnaire. Sa base remonte au XIVe siècle et les arches de la partie supérieure du XVesiècle.

À la suite de son prédécesseur, François de Sales ordonne que « le catéchisme soit enseigné en toutes et chacune des paroisses de ce diocèse les jours de dimanche et fêtes ». Il ne suffit pas de demander cela aux curés, encore faut-il donner l’exemple. Peu après son ordination épiscopale, François inaugure le catéchisme des enfants le dimanche à midi dans l’église Notre-Dame-de-Liesse. Un jeune homme à la voix forte passe à travers les rues de la ville et rappelle ce rendez-vous hebdomadaire. Peu à peu, des parents s’y joignent, et bientôt les adultes sont aussi nombreux que les enfants. Il faut organiser plusieurs groupes. L’église Saint Maurice (alors appelée église Saint-Dominique) semble alors plus appropriée ; elle devient le lieu où l’évêque, assisté de quelques prêtres, assure régulièrement la catéchèse.

Eglise Notre Dame de Liesse - Passage Notre-Dame - 74000 Annecy
Ouvert :  tous les jours
Paroisse  - www.diocese-annecy.fr/ste-jeanne-de-chantal
 

Eglise Saint-Maurice 

L'église Saint-Maurice, ancienne chapelle du couvent des Dominicains est construite au 15e siècle et achevée au 16e siècle. Dans les siècles suivants, elle devient un important lieu de dévotion des habitants et l'église paroissiale au début du 19e siècle.A la suite d’un incendie qui dévaste Annecy, le cardinal Jean de Brogny, chanoine de la cathédrale Saint-Pierre de Genève, fonde en 1422 un couvent des Dominicains.

Une édifice en lien avec la population 
L’édification de l’église commence en 1422 et s’achève au début du 16e siècle. Rapidement, l’église devient un lieu important de dévotion. Les chapelles nord et sud sont financées par les corporations de métiers et des familles. On retrouve leurs armes sur les clefs des voûtes.

L’architecture
L’église est bâtie sur le modèle des églises de l’ordre des Dominicains qui privilégie la largeur du vaisseau principal pour permettre l’accueil de vastes assemblées.

À la suite de son prédécesseur, François de Sales ordonne que « le catéchisme soit enseigné en toutes et chacune des paroisses de ce diocèse les jours de dimanche et fêtes ». Il ne suffit pas de demander cela aux curés, encore faut-il donner l’exemple. Peu après son ordination épiscopale, François inaugure le catéchisme des enfants le dimanche à midi dans l’église Notre-Dame-de-Liesse. Un jeune homme à la voix forte passe à travers les rues de la ville et rappelle ce rendez-vous hebdomadaire. Peu à peu, des parents s’y joignent, et bientôt les adultes sont aussi nombreux que les enfants. Il faut organiser plusieurs groupes. L’église Saint Maurice (alors appelée église Saint-Dominique) semble alors plus appropriée ; elle devient le lieu où l’évêque, assisté de quelques prêtres, assure régulièrement la catéchèse.

​Église Saint-Maurice - Place Saint Maurice 74000 Annecy
Ouvert : tous les jours.
Paroisse Sainte-Jeanne-de-Chantal - www.diocese-annecy.fr/ste-jeanne-de-chantal

 Église Saint-Maurice : en restauration jusqu'en 2017


La basilique de la Visitation

Sur la colline dominant le lac et la ville, la basilique est entourée de l’actuel monastère (le 3e emplacement sur Annecy). Il abrite aussi un musée et les châsses de saint François de Sales et de sainte Jeanne de Chantal.

Construite entre 1922 et 1930, la basilique de la Visitation est un merci au Seigneur pour le don fait à l'Église universelle et particulièrement à l'Église d'Annecy des deux grands saints que sont Francois de Sales (1567/1622) et Jeanne de Chantal (1572/1641). Dès le milieu du XVIIe siècle, les tombes des deux fondateurs de la Visitation ont été vénérées à l'église Saint-François d’Annecy et aujourd’hui à la basilique édifiée face au plus beau panorama d'Annecy, avec son Lac et ses montagnes.

Basilique de la Visitation - 11 avenue de la Visitation - 74000 Annecy
Ouverture Basilique : en semaine de 7h à 12h et de 14h à 18h (19h en juillet et août)
Horaires des célébrations 
Dimanche et fête : messe à 9h30 dans la basilique
Vêpres et bénédiction du Saint Sacrement à 17h, dans la chapelle des moniales ouverte aux fidèles
Semaine : dans la chapelle ouverte aux fidèles : messe à 7h25 suivie des laudes ; vêpres à 17h30
Tél : 04 50 45 20 30 - Courriel
Paroisse : www.diocese-annecy.fr/ste-jeanne-de-chantal et www.diocese-annecy.fr/visitation

La maison Lambert

C'est la première demeure épiscopale. L’ Hôtel Bagnoréa d’Antoine Favre (18 rue sainte Claire) est la maison ou François de Sales réside à partir de 1610. Dans ces lieux, il rédige sa correspondance dans laquelle les conseils de patience fleurissent. C’est dans cet hôtel particulier qu’Antoine Favre, sénateur de Savoie, et François de Sales posèrent les fondations de l’Académie Florimontane (1606). « On y traitera de l’ornement des langues, et surtout de la française » (EA XXIV 242-247)

 

 

 

La maison Lambert - rue Jean-Jacques Rousseau, (face à la cathédrale) - 74000 Annecy

Plan d'Annecy et des lieux salésiens >>>>>> Télécharger ici 
VOIR AUSSI www.diocese-annecy.fr/francois-de-sales