Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse d'Annecy Haute Savoie et Val d’ArlyDiocèse d'Annecy

Pierre-Marie Mermier

Réouverture de la cause de béatification du Père Pierre-Marie Mermier. Le P. Pierre-Marie Mermier est honoré comme "rénovateur de la mission pastorale en Savoie". Sa cause de béatification nous appelle, dans un esprit salésien, à un renouvellement et à un approfondissement de notre vie spirituelle et de notre témoignage missionnaire.

À la demande du P. Abraham Vettuvelil, supérieur général des Missionnaires de Saint-François de Sales et après avoir reçu un avis favorable de la Curie romaine, Mgr Yves Boivineau a accepté de reprendre la cause de béatification du P. Pierre-Marie Mermier, fondateur des Missionnaires de Saint-François de Sales. Il en a fait l’annonce officielle le 24 janvier 2017, à la basilique de la Visitation.

Pierre-Marie Mermier est né le 28 août 1790 à  Chaumont-en-Genevois, au hameau de Vovray.
Il est décédé à Annecy le 30 septembre 1862.

En 1792, les armées françaises envahissent la Savoie : le culte catholique est interdit et les prêtres pourchassés. La messe est célébrée clandestinement dans la ferme des Mermier. La liberté de culte est rétablie en 1800. Pierre-Marie entre alors au petit séminaire de Mélan, à Taninges, puis au séminaire de Chambéry. Il est ordonné prêtre le 21 mars 1813 pour ce qui était alors le diocèse de Chambéry et Genève. Il est successivement vicaire à Magland, puis professeur au petit séminaire de Mélan, à Taninges. Nommé, en 1819, curé du Chatelard en Bauges, il entreprend une mission paroissiale pour redonner de la ferveur à ses paroissiens désorientés par la Révolution. Après des débuts difficiles, c'est un plein succès. Cet événement est déterminant pour le P. Mermier qui décide de se consacrer entièrement aux missions paroissiales. Après quelques missions pour lesquelles il obtient la collaboration ponctuelle de confrères et le soutien du nouvel évêque d'Annecy, Mgr Pierre-Joseph Rey, naît en lui l'idée d'une compagnie permanente de prêtres dédiés aux missions. Avec cinq compagnons, il fonde, en 1832, "les missionnaires d'Annecy". Ils s'installent à Annecy en 1837, au hameau de La Feuillette, près du grand séminaire, et y fondent leur maison d'études sous le patronage de saint François de Sales. La reconnaissance civile est accordée par les autorités de Turin en octobre 1838, et un mois après, le Saint Siège reconnaît les "Missionnaires de Saint-François de Sales".

En 1845, les premiers missionnaires partent pour l'Inde où un territoire très important leur est confié. C'est le début de la mission de Visagapatnam. Les missionnaires ouvrent également des collèges et le P. Mermier aide Claudine Échernier à fonder à Chavanod la congrégation des Sœurs de la Croix. Entre 1828 et 1857, le P. Mermier dirige personnellement quatre-vingt-dix missions paroissiales. En 1857, il tombe malade et  perd progressivement la vue ; frappé d'une crise cardiaque en 1860,  il décèdera deux ans plus tard.

Rénovateur
de la mission pastorale
en Savoie

Le P. Pierre-Marie Mermier est honoré comme "rénovateur de la mission pastorale en Savoie". Sa cause de béatification nous appelle, dans un esprit salésien, à un renouvellement et à un approfondissement de notre vie spirituelle et de notre témoignage missionnaire.

 P. Alain Fournier-Bidoz, Vicaire général