Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse d'Annecy Haute Savoie et Val d’ArlyDiocèse d'Annecy

La route vers la béatification

Les différentes étapes pour la béatification du Père Mermier

La route vers la béatification

La cause  du Père Mermier une fois entendue
À Rome, la "cause" du Père Mermier a été entendue. Elle a même été reçue positivement. Il faut maintenant qu'il soit déclaré VÉNÉRABLE. Ensuite, la période d'examens n'est pas encore terminée ! Il lui reste encore deux autres "gros" examens à subir avant d'être officiellement canonisée par la Cour Supérieure à Rome : celui de la béatification et celui de la canonisation.

En attente d'un vrai miracle
Pour chaque étape, un miracle est exigé. Un vrai miracle, c'est un fait qui dépasse les lois de la nature. Il est examiné et reconnu sans l'ombre d'un doute par une commission de scientifiques, des spécialistes neutres et objectifs, et qui ne sont pas nécessairement des croyants. Pour l'Église catholique, le miracle est comme "la signature de Dieu" au bas du jugement qu'elle a posé sur les vertus chrétiennes et l'engagement de la personne à canoniser.

En attente de la canonisation…
Alors, de façon ex cathedra , le nom de cette personne est inscrit dans le saint Canon, c'est-à-dire la liste des Saints et Saintes de l'Église. C'est pourquoi on parle de CANONISATION. Un culte officiel est ensuite autorisé envers le nouveau saint ou la nouvelle sainte. On pourra alors célébrer l'Eucharistie ou un office liturgique en son honneur.

Et pourquoi canoniser quelqu'un ?
Pourquoi il est important pour une personne qui a vécu une vie édifiante et exemplaire d'être déclarée saint ou sainte. Laissons au Révérend Père Paul Molinari, s.j. le soin de nous répondre. "Un saint rend possible au Christ Jésus de vivre sa vie en lui, de se révéler dans sa propre personnalité, et selon les dons et qualités qu'il a reçus. Les personnes qui vivent selon le coeur du Christ resplendissent de sa compassion et de sa puissance qui attire les autres à lui par la qualité de sa bonté qui transparaît."

La sainteté, un sacrement de la présence de Dieu
Un saint devient comme un sacrement, c'est-à-dire un signe de la présence de Dieu. À travers le signe, on voit la grandeur et les merveilles du Dieu invisible. Le signe perçu nous prédispose à croire davantage et nous attire vers Dieu. Le saint est loin de prendre la place de Dieu car sa source, c'est Dieu. Il conduit vers Dieu.