Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Visitation d'Annecy Visitation d'Annecy

La Galerie et le premier monastère

Les toutes premières Visitandines s'installent dans une petite maison appelée encore aujourd'hui "la Galerie".

La Galerie et le premier monastère

La fondation a lieu dans la petite maison de la Galerie (actuellement rue de la Providence). C'est là que sainte Jeanne de Chantal et ses premières compagnes, Marie-Jacqueline Favre et Jeanne-Charlotte de Bréchard font leurs vœux le 6 juin 1611. Puis la maison devenant trop petite elles s'installent dans la maison Nicollin, près du lac, contre l'enceinte de la ville. Elles la convertissent en monastère qui devient « le premier monastère de la Visitation », avec une « églisette bien façonnée » consacrée par saint François de Sales en 1617.

Au milieu du XVIIème siècle, cette église devient trop étroite pour les nombreux pèlerins accourant vénérer les reliques des fondateurs de la Visitation qui y reposent: elle est reconstruite vers 1645.

La communauté est chassée par la Révolution française en mars 1793. L'église est livrée à des usages profanes jusqu'à la fin du XIXème siècle, puis rachetée et restaurée par le Chanoine de Quincy. Elle est à présent l'église de la Mission Catholique Italienne. Elle s'appelle actuellement « église Saint-François ». On y voit encore l'emplacement de leurs premiers tombeaux.