Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Sainte-Famille de la Mandallaz Paroisse Sainte-Famille de la Mandallaz

Rêve ou défi ? Des Jeunes partent en mission

ls partent en mission avec la DCC : la mission n'est pas terminée, et des jeunes s'engagent pour un an, deux ans, ... afin d’aller rencontrer et aider nos frères et sœurs éloignés par la distance et la culture.

 

En septembre 2017 :
- Rosalie Mervoyer – enseignement pluridisciplinaire en Centrafrique
- Côme Greyfié de Bellecombe – responsable d’un CFA menuiserie en Centrafrique
- Guillaume Thiery-Georges  – professeur dans un lycée technique
Et  Aurélie Thiery-Georges – professeur d’anglais - au Pérou

En janvier 2018 :
- Jean-Philippe et Manuela Lambert – sages-femmes à Madagascar

Fondée en 1967, la DCC, ONG catholique de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France. Présente dans plus de 50 pays, la DCC accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métiers. Au sein de la Conférence des évêques de France, la DCC fait partie du Service national de la Mission universelle de l’Église.

Toute l’action de la DCC s’inscrit dans le souffle de l’Évangile, qui irrigue son action, sa mission et sa manière d’être au monde et aux autres. « La DCC offre une façon originale de servir le développement par le volontariat: il s’agit de vivre une solidarité pour l’Homme, par l’Homme, pour tous les Hommes, par tous les Hommes »

Les valeurs de la DCC :

Fidèle au message de l’Evangile et à l’enseignement social de l’Eglise, la DCC place l’Homme comme acteur central du développement.

L’engagement solidaire

Notre engagement solidaire se traduit par la participation de la DCC à des projets de développement de tout l’Homme et de tous les hommes.

Le respect des dynamiques locales

A l’écoute des aspirations de chacun, la DCC accompagne des projets de développement au service des dynamiques initiées par ses partenaires.

L’ouverture à tous

À la DCC, il y a une place pour chacun, quels que soient sa formation, son parcours ou son lien à l’Eglise. Elle invite chacun à vivre dans le volontariat une expérience personnelle, professionnelle et spirituelle. Catholique, la DCC s’ouvre à qui souhaite, avec elle, prendre part au développement par le volontariat.

La priorité aux plus pauvres

Le choix de l’option préférentielle pour les pauvres témoigne du souci de donner à nos partenaires les plus démunis les moyens humains et financiers de rester acteurs de leur propre développement.

Le partage dans la rencontre interculturelle

Les rencontres interculturelles fondent l’expérience de la DCC. Pont entre les Hommes, la DCC permet aux partenaires et aux volontaires de partager chacun leur monde.

http://ladcc.org