Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Sainte-Famille de la Mandallaz Paroisse Sainte-Famille de la Mandallaz

Message de Pâques du Pape

Le message Urbi et Orbi du pape François pour Pâques : l'Afrique et le Moyen-Orient au cœur de son message de paix. Comme c'est la tradition, le pape a prononcé ce dimanche de Pâques la traditionnelle bénédiction Urbi et Orbi, «à la Ville et au Monde», depuis la loggia de la basilique Saint-Pierre, pour que la Résurrection du Christ soit un signe de paix pour tous les peuples

Avant d’évoquer plusieurs situations de crise sur le plan international, le Pape a commencé par rappeler que «par sa résurrection, Jésus-Christ nous a libérés de l’esclavage du péché et de la mort». Pâques n’est pas la commémoration d’un évènement du passé mais cette fête nous rappelle que Jésus «prend sur ses épaules beaucoup de nos frères et sœurs opprimés par le mal sous ses différentes formes». «Le Pasteur Ressuscité va chercher celui qui est égaré dans les labyrinthes de la solitude et de la marginalisation (…) Il prend en charge tous ceux qui sont victimes des anciens et des nouveaux esclavages : travaux inhumains, trafics illicites, exploitation et discrimination, graves dépendances. Il prend en charge les enfants et les adolescents qui sont privés de leur insouciance pour être exploités.»

Concernant l'actualité internationale, François a évoqué la «Syrie martyrisée, victime d’une guerre qui ne cesse pas de semer horreur et mort. Encore hier, un dernier et ignoble attentat contre les réfugiés en fuite a provoqué de nombreux morts et blessés.», a-t-il rappelé. François a cité également plusieurs nations africaines, le Soudan du Sud, le Soudan, la Somalie et la République Démocratique du Congo, «qui souffrent de conflits qui se perpétuent, aggravés par la très sérieuse famine qui frappe certaines régions de l’Afrique». François a appelé également à la lutte contre la corruption en Amérique latine, ou encore à la paix en Ukraine, et s’est une nouvelle fois inquiété du chômage de masse qui touche de nombreux jeunes sur le continent européen.

Évoquant enfin la date commune cette année de la fête de Pâques pour toutes les Églises d’Orient et d’Occident, l’évêque de Rome s’est réjoui que «d’une seule voix dans chaque partie de la terre résonne l’annonce la plus belle : «Le Seigneur est vraiment ressuscité, comme il l’avait dit !». Il a vaincu les ténèbres du péché et de la mort, qu’il donne la paix à notre temps», a conclu le Saint-Père.