Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Sainte-Famille de la Mandallaz Paroisse Sainte-Famille de la Mandallaz

Le Pape à Fatima

Une foule de plusieurs centaines de milliers de personnes a accueilli le Pape François à son arrivée en hélicoptère au Sanctuaire de Fatima. Une foule venue de tout le Portugal, puisqu’un jour férié avait été décrété pour faciliter la participation à ce pèlerinage de prière ; une foule venue également des quatre coins du monde pour prier au pied de Notre Dame de Fatima qui il y a cent ans apparaissait à trois petits bergers, François, Jacinthe et leur cousine Lucie.

Abattre les murs et vaincre les frontières

«Avec Marie en pèlerin d’espérance et de paix», comme l’annonce la devise de ce dixneuvième voyage apostolique, le Saint Père s’est incliné devant la «Reine du Rosaire de Fatima», et a longuement prié, demandant à Celle qui voit les douleurs de la famille humaine, «la concorde entre tous les peuples».
Se déclarant, dans sa longue prière mariale, «prophète et messager pour laver les pieds à tous les hommes», François demande à Marie de nous faire suivre l’exemple des petits bergers, François et Jacinthe, pour «abattre tous les murs», pour «vaincre toutes les frontières», et pour aller «vers toutes les périphéries», afin de révéler la justice et la paix de Dieu. Et François de poursuivre : «Nous serons une Eglise vêtue de blanc, de la pureté blanchie dans le sang de l’agneau versé aujourd’hui encore dans toutes les guerres qui détruisent le monde».

Une rose d'or pour Notre Dame

Le Saint Père a déposé une Rose pour Notre Dame de Fatima, une rose d’or qu’il avait déjà annoncée dans le message vidéo adressée deux jours avant son voyage. Une rose d’or en signe de l’union physique ou spirituelle avec tous les pèlerins de Fatima.
François à son arrivée a traversé la foule en papamobile avant de se recueillir longuement en silence devant la petite chapelle, et devant la statue de Notre Dame de Fatima. La foule s’était alors faite silencieuse pour partager avec le Pape l’intensité de sa prière.