Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Sainte-Famille de la Mandallaz Paroisse Sainte-Famille de la Mandallaz

A l'écoute du cri des jeunes

Lettre du Pape François: l'Église à l'écoute du cri des jeunes « Chers Jeunes, faites entendre votre cri, laissez-le résonner dans les communautés, et faites-le arriver aux pasteurs» : c’est le vibrant appel lancé par le Pape François aux jeunes du monde entier, dans une lettre publiée le 13 janvier 2017, à l’occasion de la publication du document préparatoire du prochain synode sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », qui se tiendra en 2018 au Vatican.

 Une lettre empreinte d’une paternelle affection, qui encourage avec instance les jeunes à entendre la voix de Dieu, à «sortir» d’eux-mêmes, et à se mettre en route, à l’image d’Abraham.

Jésus pose son regard sur les jeunes

« Va, quitte ton pays pour celui que je t’indiquerai » : cette «forte invitation», cette véritable «provocation» faite à Abraham, Dieu la renouvelle, selon le Pape, aux jeunes d’aujourd’hui. Ce pays qu’il leur indique n’est rien de moins qu’une société plus juste et fraternelle, que les jeunes eux-mêmes brûlent de construire. Quitter son pays revêt malheureusement un sens autrement plus dramatique, observe encore le Pape, celui de la «guerre», de la «prévarication», de ces jeunes contraints «de fuir leur pays natal» et dont le cri monte vers Dieu.

Aujourd’hui, Jésus pose son regard sur les jeunes et les invite à le suivre. « Avez-vous rencontré ce regard ? Avez-vous senti cette ardeur à se mettre en route ?», demande François, persuadé que cet appel du Christ résonne, malgré le «vacarme et la confusion» ambiantes, dans l’âme et le cœur des jeunes. «Cœur juvénile, qui ne supporte pas l’injustice, refuse de se plier à la culture du déchet, ou de céder à la mondialisation de l’indifférence. Cette pureté, cette générosité, les jeunes doivent les mettre au service d’un monde meilleur, qui ne peut se construire sans eux.» Et le Pape l’assure avec force : l’Église désire se mettre à l’écoute de leur voix, de leur cri, de leur sensibilité, de leur foi, de leurs doutes et de leurs critiques aussi. «Faites entendre ce cri, enjoint le Pape, faites-le remonter jusqu’aux pasteurs». À l’écoute de ce cri, et par le cheminement de ce synode, Pape et évêques deviendront ainsi encore plus les collaborateurs de la joie des jeunes.

 

Ouverture d’une phase de consultation avant le Synode

La XVe Assemblée générale du synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel s’inscrit dans la continuité du cheminement initié avec le synode sur la Nouvelle Évangélisation, et poursuivi avec les deux synodes sur la famille. Ce document préparatoire, ouvre la phase de consultation de l’ensemble du peuple de Dieu. Il est adressé aux Synodes des Évêques et aux conseils des Hiérarques des Églises Orientales catholiques, aux conférences épiscopales, aux dicastères de la curie romaine, et à l’Union des Supérieurs généraux. Afin de tenir compte des spécificités continentales, trois questions ont été insérées pour chaque aire géographique.

Les jeunes ne seront pas en reste. Eux aussi seront consultés par le biais d’un questionnaire disponible sur Internet, des questions sur leurs attentes et leur vie. Les réponses apportées à ces deux questionnaires serviront de base pour la rédaction de l’Instrumentum Laboris, le document de référence pour les travaux des Pères synodaux.