Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Marc du Parmelan Paroisse Saint-Marc du Parmelan

Le présent de Theolien

Les paroisses Saint-François de Sales et Saint-Marc du Parmelan ont offert le 14 octobre dernier un moment convivial aux distributeurs et rédacteurs de leur journal Theolien, pour les remercier de leur implication.

Le journal Theolien a fêté ses 5 ans avec sa 22ème parution cet automne. Les deux paroisses, sous l’impulsion de Jean-Yves Le Tué (alors curé de St-François), voulaient remettre à plat le journal existant : maquette plus moderne, contenu des articles, changement de nom et surtout revoir l'objectif de parution. Après concertation avec tous les acteurs dont Alpes 74 et Bayard Édition, Theolien est né : 12 pages en couleur, plus de fond diocésain mais une page consacrée au diocèse, une distribution toute-boîtes aux lettrex afin que l’Église puisse entrer dans tous les foyers,  quatre numéros par an, des articles qui parlent de la vie de nos paroisses et de la foi (mais qui s’adressent à un tout public), et aussi de la vie  économique et sociale de nos villages. Tout cela sans abonnement, un journal gratuit, financé par des dons.

Le journal sorti d’abord à 7500 exemplaires est aujourd’hui tiré à 8500 et son tirage va devoir augmenter encore pour tenir l’objectif de toucher tous les foyers. Il était donc bienvenu d’inviter ses distributeurs  pour les remercier.  Sur cent soixante, soixante-dix ont répondu présents. Après avoir animé un jeu de connaissance sur les derniers journaux, l’équipe de rédaction a fait venir des personnes interviewées dans les dernières parutions. Il y a  au tout d’abord Bénédicte une jeune partie aux JMJ de Cracovie, avec un témoignage plein d’émotion, puis Camille, jeune éleveuse de brebis aux Ollières qui a tenu à  faire part de l’impact important de l’article paru cet été au sujet de son élevage. Une autre façon de dire combien la distribution est primordiale pour faire vivre le journal !



Un échange avec les distributeurs a permis également, en toute transparence de faire le bilan financier. Si le journal a un coût certain pour chacune des paroisses, la publicité et les dons de soutien couvrent ces montants aux deux tiers environ, soit un prix de revient pour les paroisses entre 12 et 16 centimes d’euros pour 32000 exemplaires distribués. La soirée s’est terminée de manière très conviviale avec un repas à base de produits locaux et bio : salade verte, charcuterie, tomme blanche, pomme de terre et tarte ! Une rencontre qui a resserré les liens, remotivé les troupes (rédacteurs et distributeurs) et ouvert le champ des sujets à traiter dans les prochaine parutions ! Que du bonheur !