Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Marc du Parmelan Paroisse Saint-Marc du Parmelan

Au-revoir !

La paroisse Saint-Marc du Parmelan, célébrait en ce 10 juillet et en présence de Mgr Yves Boivineau et des Frères des Écoles Chrétiennes, une messe d'action de grâce pour la présence de cette communauté religieuse au sein de de la communauté d'Argonay depuis 1986. L'évêque, en célébrant cette eucharistie, a exprimé son attachement à l’œuvre d’éducation entreprise par les Frères dans le diocèse d'Annecy depuis 1830.

Le mot du père Gilles, curé de la paroisse Saint-Marc
Au moment du départ - regretté - de la communauté des frères, nous ne pouvons que rendre grâce pour l’oeuvre que le Seigneur a réalisée par eux, par leur présence, leur charisme au service des jeunes, et plus récemment aussi pour les services rendus sur notre paroisse : animation des messes de l’Ehpad d’Argonay, aumônerie des collégiens, liturgie, service de l’orgue… Avec les paroissiens, je veux dire aussi notre reconnaissance pour avoir bénéficié de leur hospitalité le mardi pour la messe paroissiale dans leur chapelle. Nous leur adressons, à chacun en particulier, nos voeux pour la suite, où qu’ils soient et nous comptons sur leur prière pour notre paroisse Saint-Marc. Merci à vous tous, chers frères. Nous vous gardons dans notre coeur...


Les frères des écoles chrétiennes sont arrivés à Chambéry en 1810, puis Évian en 1830, et Annecy en 1831.

Déjà, en 1965, le frère Visiteur du district du Puy écrivait : « Je pense que mon district devrait être rattaché à celui de Lyon. Une quinzaine de jeunes frères du district pensent de même.  La moitié des frères ont dépassé 53 ans. Nous n’avons qu’un pensionnat secondaire et  pas de ville de faculté. Géographiquement, les communications sont plus aisées sur Lyon. »

La présence des Frères des Écoles Chrétienne, malgré la fermeture de
la maison d'Argonay ne disparaît pas du paysage d’Annecy, la communauté éducative des
collèges de Pringy
et de l’école
Sainte-Marie poursuivant   la mission éducative lasallienne au service
des jeunes.

L’année suivante, les districts de Chambéry, Clermont, du Puy, de Lyon et la Maison Généralice forment le District de France Centre-Est. C’est la mission et la mobilité des Frères qui sont les raisons majeures du regroupement. A cause de la présence du juvénat missionnaire de Saint-Maurice-l’Exil, le district Centre-Est garde des liens forts avec le Proche-Orient, la Turquie notamment.

Le 1er août 1991, est créé le District de France unique,  nécessité par l’effort de rénovation et d’adaptation des situations changeantes pour répondre à notre association pour le service éducatif des pauvres.

Les frères quittent Pringy au mois de mars 1986  pour venir habiter la nouvelle maison de communauté édifiée sur la commune d’Argonay. Elle devient le lieu de retraite  des frères de Savoie.  Les frères y sont bien, continuant à participer dans la mesure de leurs moyens à la vie paroissiale et scolaire. Le collège  est maintenant dirigé et animé par des éducateurs laïcs Lasalliens. L’école Sainte-Marie viendra  récemment rejoindre la tutelle Lasallienne.

Alors, pourquoi partir ? Les frères sont bien !

La diminution numérique, l’avancée en âge, les états de santé ??? Oui ! Mais aussi la nécessité de garder des communautés de maisons de retraite vivantes et capables de poursuivre jusqu’au bout le témoignage de la vie fraternelle.  Nécessité d’assurer aux frères âgés les plus dépendants les soins nécessaires à leur état. Nécessité de rationaliser la gestion financière des maisons de retraite afin de pouvoir poursuivre parallèlement le soutien des œuvres éducatives prioritaires au service des jeunes et particulièrement des plus pauvres.

 Pourquoi partir quand on a 80, 90 ans, quitter son lieu de vie, ses paysages, ses amis et sa parenté ?

Parce que le don de soi dans la vie consacrée met en priorité le service de l’autre : pour nous, Frères des Ecoles Chrétiennes, le service éducatif  et l’évangélisation  des jeunes. Parce que le « oui » prononcé un jour à l’appel  du Christ est à renouveler chaque jour et jusqu’au bout :

Comme il est écrit dans la formule des  vœux des Frères «  Pour faire ce à quoi je serai appelé, là où je serai envoyé ». C’est le secret de notre engagement  et du témoignage porté aujourd’hui à la Parole du Christ « viens et suis moi ».

Les frères René, Paul, Charles, André Filllion, Jean, rejoignent  la maison de retraite de Caluire , le frère Michel la maison de retraite d’Athis-Mons, le frère Jean -Louis la communauté de Levier, le frère Jean-Michel  la communauté d’Issy-les Moulineaux, le frère Gaston Golliet la maison de retraite de Chavanod. Les frères André Nicolin et Gaston Favre assureront pendant quelques mois la transition.

La présence des Frères ne disparaît pas du paysage d’Annecy, la communauté éducative des collèges de Pringy et de l’école Sainte-Marie  poursuivant  d’une façon renouvelée la mission éducative lasallienne au service des jeunes.

Merci Monseigneur Boivineau  d’avoir tenu à  marquer, en célébrant cette eucharistie, votre attachement à l’œuvre d’éducation entreprise par les Frères dans votre diocèse …

Merci Père Gilles de nous recevoir dans votre église paroissiale, témoignant de la place des frères dans l’église locale…

Merci à vous tous de témoigner par votre présence votre amitié pour les Frères, de les porter dans vos prières, comme ils continueront à prier pour vous.

Frère Étienne Le Chapelain, Visiteur Auxiliaire
Membre du Conseil de tutelle des Frères des Écoles Chrétiennes

Un mot de Frère Jean-Louis
"Je souhaite dire ma reconnaissance à toute la communauté paroissiale pour sa vitalité, sa vie de foi, son accueil fraternel, les partages de prière autour de la Parole qui m'ont beaucoup apporté ; et je suis heureux de pouvoir encore rester en contact avec vous par le biais de la feuille paroissiale." 

lasallefrance.fr 
Voir toutes les photos ici

 

Projet éducatif lasallien
L’école lasallienne est au service des jeunes et prioritairement des pauvres : elle place les enfants et les jeunes au centre de son organisation et de ses préoccupations. Elle accueille et respecte chacun tel qu’il est ;  Elle se donne les moyens de connaître chaque élève ;  Elle aide chacun à améliorer la connaissance qu’il a de lui-même ;  Elle associe l’élève à sa propre formation. Elle a le souci d’aider les enfants et les jeunes en difficultés.
www.lasalle74.fr