Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Luc entre Fier et Mandallaz Paroisse Saint-Luc entre Fier et Mandallaz

Chapelle de Monod

Jeudi 26 mai, temps de prière à la chapelle Notre-Dame du Retour (ou chapelle de de Monod à Poisy). Nous étions environ 30 personnes. Ce temps de prière a été suivi d'un verre de l'amitié offert par l'Association Catholique de Poisy.
Accueil :

En ce mois de mai, mois de Marie nous nous sommes rassemblés en ce lieu de prières à Marie, lieu voulu par les familles des anciens prisonniers de 39-45 de notre commune. En souvenir de leur mémoire et en lien avec toutes les victimes des guerres, des conflits d’aujourd’hui prions Marie, la mère de Celui qu’Isaïe annonçait comme le Prince de la Paix ;

Chant : Vierge Sainte Dieu t’a choisie (V 136)

C1 : Vierge Sainte Dieu t’a choisie, Depuis toute éternité, Pour nous donner son Fils Bien aimé, Pleine de grâces, nous t’acclamons.

C2 : Par ta foi et ton amour, O servante du Seigneur, Tu participes à l’œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons.

Refrain : Ave, Ave, Ave Maria

Marie, tu étais certainement présente dans les prières de toutes les familles victimes de cette guerre 39-45, et surtout dans celles de Poisy qui ont manifesté le souhait de te construire cette chapelle. Aujourd’hui tu es présente dans les prières des victimes de tous les conflits du monde, et tu es là au cœur de la vie de chacun et chacune, dans nos moments de joie, de peine, de souffrance, faisons nôtre cette prière écrite par un membre de notre communauté.

« Marie, toi qui conservais avec soin toutes choses et les méditais dans ton cœur, garde -moi de l’oubli.

Toi qui as vécu dans la discrétion de Nazareth, donne-moi d’aimer ma vie de tous les jours.

Toi qui as veillé sur la croissance de Jésus, fais grandir en moi ce que j’ai vécu dans ce pèlerinage.

Je te prie aussi pour tous ceux que j’ai rencontrés à Lourdes, en particulier les personnes atteintes dans leur santé.

Toi qui as demandé de construire une chapelle, je te prie pour la communauté dont je suis membre.

Et continue de veiller sur moi, toi l’Immaculée Conception, Mère de miséricorde.

Amen ! »

 

Refrain : Magnificat, Magnificat, Magnificat Anima méa dominum Magnificat, Magnificat, Magnificat Anima méa.

Aujourd’hui, le Pape François nous encourage à nous tourner vers Toi pour entrer en relation avec Ton fils Jésus et Notre Père à tous Dieu, écoutons-le.

 

« Mère du silence, qui garde le mystère de Dieu, libère-nous de l’idolâtrie du présent à laquelle se condamne celui qui oublie. Purifie les yeux des pasteurs avec le collyre de la mémoire et nous retournerons à la fraîcheur des origines, pour une Église priante et pénitente.

Mère de la beauté, qui fleurit dans la fidélité au travail quotidien, réveille-nous de la torpeur de la paresse, de la mesquinerie et du défaitisme. Revêt les pasteurs de cette compassion qui unifie et qui intègre, et nous découvrirons la joie d’une Église servante, humble et fraternelle.

Mère de la tendresse, qui enveloppe de patience et de miséricorde, aide-nous à brûler les tristesses, les impatiences et les rigidités de ceux qui ne connaissent pas d’appartenance.

Intercède auprès de ton Fils pour que nos mains, nos pieds et nos cœurs soient agiles, et nous édifierons l’Église avec la vérité dans la charité.

Mère, nous serons le peuple de Dieu, en pèlerinage vers le Royaume. Amen. »

Pape François

 

Refrain : Magnificat, Magnificat, Magnificat Anima méa dominum Magnificat, Magnificat, Magnificat Anima méa.

 

Marie, depuis l’annonciation de la naissance de Jésus, Fils de Dieu en ton sein, jusqu’au Cénacle, le jour de la Pentecôte tu as été présente auprès de Jésus et des apôtres. Tu as vécu avec eux des moments de fête, à Cana par exemple, des moments de souffrance pendant la passion de ton fils, des moments de plénitude pendant la Résurrection. Mais ton « oui » a toujours été le signe de ton engagement à Dieu, aide-nous, aujourd’hui et chaque jour de notre vie de suivre ton exemple. Ce soir, en ce temps de prière, bénissons Dieu en l’honneur de son humble servante.

 

Refrain : Bénis sois-tu Seigneur en l’honneur de la Vierge Marie

Seigneur Jésus, annoncé par les prophètes, tu es né d’une Vierge, en mémoire de Marie de Bethléem, bénis sois-tu Seigneur.

A la prière de ta mère, tu as changé l’eau en vin, en mémoire de Marie à Cana, bénis sois-tu Seigneur.

A l’heure de ta mort, tu nous as confié ta mère, en mémoire de Marie au pied de la croix, bénis sois-tu Seigneur.

Quand l’Esprit descendit sur les apôtres, ta mère était au milieu d’eux, en mémoire de Marie au cénacle, bénis sois-tu Seigneur.

Sois attentif, Seigneur, à la louange et à la prière que nous te présentons ce soir en mémoire de Marie, notre mère, et permet nous en ton nom de dire ensemble : Notre Père…..

Pour terminer ce temps de prière, tournons-nous encore une fois vers ton humble servante, notre mère en chantant :

Je vous salue Marie.

 

album photo ici!