Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Luc entre Fier et Mandallaz Paroisse Saint-Luc entre Fier et Mandallaz

Concert

Le Chœur Renaissance d’Annemasse, fondé il y a 35 ans par le père Barrel est venu donner un concert exceptionnel à l'église de Meythet : retour sur ce temps fort...

 

Un concert exceptionnel en l’église st Paul de Meythet interprété par le chœur Renaissance d’Annemasse et la chorale Tourne Sol de St Aubin

Dimanche 12 juin, le chœur Renaissance sous la direction de Jean Gautier-Pignonblanc et la chorale Tourne Sol du Jura dirigée par Florence Forgeot, avec les solistes Constance Briot et Raphaël Hardmeyer, accompagné par l’orchestre de chambre l’Ephémère ont interprété majestueusement, devant un public conquis, des œuvres de Gabriel Fauré, cantique de Jean Racine, Pavane, Requiem, de Francis Thomé, Andante Religioso et de Mel Bonis, Salve Regina, Regina Coeli….

 « C’était un certain de jour de mai 1981, écrit le président Michel Dentand, que notre ami Daniel Barrel, épris de nobles et belles choses, a voulu nous faire partager son amour pour la musique »

Daniel Barrel, originaire de Thônes, Curé de la Paroisse St Luc entre Fier et Mandallaz, nous explique «Depuis tout jeune, j’aime la musique. Enfant de chœur, le Plébin (Curé) de Thônes m’a mis à l’harmonium en me disant «Tu vois, là, ce sont les touches do, ré, mi, fa…Au bout de quelque temps j’accompagnais les offices…»

Ordonné prêtre en 66, il entre en 71 à l’institut liturgique de Paris où il étudie la musique. Vicaire à Evian, en plus de sa charge presbytérale, il forme des chorales et chefs de choeur dans les paroisses du Chablais. Nommé à Annemasse, il organise une inter-chorale qui se produisait dans les différentes églises. En mai 81, lors d’un repas au “Juvé“ de Ville la Grand, Père Daniel Barrel proposa « Et si, pour ceux qui le désirent, on déchiffrait des œuvres de la renaissance ! » Au début de l’aventure 30 à 50 puis très rapidement 130 choristes.

Epaulé de Michel Dentand, Daniel Barrel, féru et passionné de musique, venait de créer la chorale Renaissance nommée depuis quelques années, le “Chœur Renaissance“.

Ce concert donné avec la chorale Tourne Sol enthousiaste de prêter son concours, a clôturé la tournée du 35ème anniversaire du choeur Renaissance et a été discrètement une “Reconnaissance“ au Père Daniel !

 

album photos

Jean-Gautier-Pignonblanc a commencé tardivement la musique à l’âge de 15 ans. Après l’obtention d’un diplôme d’études musicales de piano puis d’accompagnement au piano au conservatoire d’Annecy ainsi que le certificat suisse, il étudie actuellement au bachelor de direction de chœur à la haute école de musique de Genève…

Florence Forgeot, à 16 ans, rentre dans les chœurs de Reims. Après une licence de musicologie obtenue à la Sorbonne, poursuivant ses études de chant, elle obtient un 1er prix de chant soliste ainsi qu’un prix de musique de chambre…