Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-François-de-Sales Paroisse Saint-François-de-Sales

Communauté religieuse

Notre paroisse est placée sous la responsabilité des missionnaires de Saint François de Sales.
Les Missionnaires de Saint François de Sales d'Annecy [MSFS] forment une congrégation cléricale de droit pontifical.
Comme religieux, ils vivent ou sont rattachés à une communauté religieuse.
Les missionnaires de Saint-François de Sales

Le patron :

François est né le 21 août 1567 au château de Sales, sur la commune de Thorens.
Il est baptisé le 28 août en l'église paroissiale de Thorens, où il sera sacré évêque le 8 décembre 1602.

François de Sales a rapidement développé des qualités humaines indéniables lors de ses études d’humanités et de droit à Paris, puis à Padoue.

Devenu prêtre malgré les réticences de son père, il s’illustra courageusement dans une mission de quatre ans (1594 – 1598) en terre chablaisienne envahie par les Bernois calvinistes, avant de devenir évêque du diocèse de Genève en résidence à Annecy de 1602 à 1622. Il mourut à Lyon, épuisé par la tâche apostolique.

Le fondateur :


Cette communauté religieuse, est fondée par le Père Pierre-Marie MERMIER, prêtre du diocèse d'Annecy, en 1838. Né au temps de la Révolution française et de ses dévastations en matière de religion, l’abbé Mermier constate durant  son ministère de prêtre l’ignorance religieuse et l’indifférence grandissante. Le remède qu’il préconise à ses maux est le lancement de la mission pastorale. né au prêtre du diocèse d’Annecy

L’abbé MERMIER regroupe autour de lui quelques prêtres qui partagent son idéal missionnaire. Ensemble, ils passent de paroisse en paroisse, durant plusieurs semaines, pour cette œuvre de « nouvelle évangélisation » qui correspond bien aux besoins du temps.

Ce petit groupe vit en communauté, avec les trois vœux de pauvreté, chasteté et obéissance ; la communauté reçoit le nom de « Missionnaires de St François de Sales d’Annecy ». En fidélité au projet de notre fondateur, le P. MERMIER, les ministères « de base » de la Congrégation sont : la prédication itinérante, l’éducation de la jeunesse et les missions lointaines.

Les missionnaires aujourdh'ui

Dans notre Province France-Suisse, (39 Pères et 1 Frère en janvier 2010), un certain nombre de confrères anime des retraites (pour différents publics) ou des journées de récollection, en France comme en Suisse. 

L’éducation de la jeunesse se réalise concrètement par l’animation spirituelle (Aumônerie) de nos deux établissements scolaires : l’Institut Florimont, au Petit-Lancy (Genève, Suisse), qui accueille 1’000 élèves de la Maternelle à la Terminale, et l’Ecole-Collège-Lycée St François de Sales (Juvénat) de Ville-la-Grand, près d’Annemasse (Hte Savoie, France), avec
1 330 élèves, du CM 2 à la Terminale.

D’autres ministères, comme l’aumônerie des Scouts ou de mouvements d’Action Catholique (JEC, ACE) nous mettent également en contact avec les jeunes.

Quelques confrères sont au service des diocèses pour un ministère en paroisse, à temps plein ou à temps partiel (diocèses d’Annecy et de Lausanne-Genève-Fribourg).

La caractéristique du missionnaire étant de répondre aux besoins nouveaux, un autre type de ministère s’est développé ces dernières années :l’aumônerie des milieux hospitaliers ou carcéraux.

Les missionnaires dans le monde

Si nous n’envoyons plus de missionnaires outre-mer, les liens avec les autres régions de la Congrégation sont bien vivants ; des jeunes du Chili vivent leur formation religieuse à Fribourg, où nous accueillons aussi des Pères Indiens qui poursuivent des études supérieures. Une dizaine de confrères de l’Inde sont maintenant pleinement membres de notre Province France-Suisse et sont au service de différentes paroisses. 

Il y a aujourd’hui dans le monde environ 1 400 MSFS, présents dans 26 pays, surtout en Inde, au Brésil, aux Philippines et dans 9 pays d'Afrique : Tchad, Cameroun, Kenya, Mozambique, Afrique du Sud, Tanzanie, Ouganda et Zambie. Ils ont aussi ouvert des missions en Papouasie Nouvelle Guinée, à Trinitad et à Sainte Lucie.

Pour plus de renseignements consulter le site www.msfstoday.org