Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Sainte Teresa de Calcutta Paroisse Sainte Teresa de Calcutta

Grand Annecy

Les paroisses d'Annecy et des environs proposent des célébrations régulières, des temps de ressourcement et aussi de nombreux concerts dans les églises. L'architecture des églises y est très variée et témoigne à la fois de l'histoire de cette région comme de son dynamisme avec de nombreuses églises construites au XIXème et XXème siècles dans des quartiers récents d'Annecy et de son agglomération. Cliquez sur les sites des paroisses pour accéder à leurs nombreuses propositions.

 

Annecy : Basilique de la Visitation 


Construite entre 1922 et 1930, la basilique de la Visitation est un merci au Seigneur pour le don fait à l'Église universelle et particulièrement à l'Église d'Annecy des deux grands saints que sont Francois de Sales (1567/1622) et Jeanne de Chantal (1572/1641). Dès le milieu du XVIIe siècle, les tombes des deux fondateurs de la Visitation ont été vénérées à l'église Saint-François et aujourd’hui à la basilique édifiée face au plus beau panorama d'Annecy, avec son lac et ses montagnes.

Basilique de la Visitation - 11 avenue de la Visitation - 74000 Annecy
Ouverture Basilique : en semaine de 7h à 12h et de 14h à 18h  (19h en juillet et août)  04 50 45 20 30 - basiliquevisitation-annecy@orange.fr 
Paroisse : www.diocese-annecy.fr/ste-jeanne-de-chantal 
Site web de la Visitation : www.diocese-annecy.fr/visitation

Sur le pas de François de Sales : www.diocese-annecy.fr/haute-savoie/sur-les-pas-de-francois-de-sales

Annecy : Basilique des Fins

Dessinée par Dom Bellot, moine architecte et figure importante de l'architecture française des années 1930, l'église Saint-Joseph des Fins est une synthèse de l'architecture en béton armé et des formes de l'architecture traditionnelle des églises.Dans la première moitié du 20e siècle, Annecy se développe dans la plaine des Fins. Pour accompagner la population des nouveaux quartiers, la construction d’une nouvelle église est lancée en 1937 par le curé Amédée Folliet. La conception de l’édifice est confiée à l’architecte bénédictin Dom Paul Bellot auteur au même moment de l'église Saint-Joseph d'Anemasse. Elle est consacrée en 1962 et élevée en 1964 au rang de basilique. L’esthétique de l’église, tant dans son architecture que dans son décor et ses mobiliers, illustre les recherches menées dans les années 1930 sur le renouveau de l’art sacré dans les divers domaines de la création artistique (céramique, bois, fresque, mosaïque…). De l’extérieur, l’architecture ne laisse rien paraître de la modernité des voûtes de béton armé qui couvrent la nef. Cet esprit moderne caractérise aussi les oeuvres peintes et sculptées présentes dans l’église.

Basilique des Fins, avenue des Fins à Annecy
Paroisse Sainte Thérèse : www.diocese-annecy.fr/ste-therese

Annecy : Notre-Dame de Liesse

La façade, le chevet et l'intérieur de l'église Notre-dame de Liesse sont un bel exemple de l'architecture néoclassique sarde qui se développe entre 1830 et 1850 dans les territoires savoyards. Le clocher rappelle le passé plus ancien de l'édifice. Fondée au 14e siècle par les comtes de Genève, l’église Notre-Dame de Liesse est née à la suite d’un petit oratoire et à proximité d’une maison hospitalière. Elevée au rang de collégiale par les comtes de Genève, elle accueille leurs sépultures. En 1846, l’église est en grande partie reconstruite par François Justin. L’orientation de l’église est inversée. La façade est un bel exemple d’architecture néoclassique dont les éléments sont empruntés à l’architecture de l’Antiquité romaine. Ce néoclassicisme est qualifié de sarde car il a été développé sous le régime du royaume de Sardaigne dirigé par le chef de la Maison de Savoie. À l’intérieur, le style néoclassique est décliné dans l’ensemble des décors. Depuis peu, une visite virtuelle audio de l'intérieur de l'église est en place.

Église notre-Dame, place Notre-Dame Annecy 74000
Paroisse Sainte-jeanne-de-Chantal : www.diocese-annecy.fr/ste-jeanne-de-chantal

Annecy : l'église Saint-Maurice

Ancienne chapelle du couvent des Dominicains, elle est construite au 15e siècle et achevée au 16e siècle. Dans les siècles suivants, elle devient un important lieu de dévotion des habitants et l'église paroissiale au début du 19e siècle. À la suite d’un incendie qui dévaste Annecy, le cardinal Jean de Brogny, chanoine de la cathédrale Saint-Pierre de Genève, fonde en 1422 un couvent des Dominicains. L’édification de l’église commence en 1422 et s’achève au début du 16e siècle. Rapidement, l’église devient un lieu important de dévotion. Les chapelles nord et sud sont financées par les corporations de métiers et des familles. On retrouve leurs armes sur les clefs des voûtes. L’église est bâtie sur le modèle des églises de l’ordre des frères prêcheurs (Dominicains) qui privilégie la largeur du vaisseau principal pour permettre l’accueil de vastes assemblées. Un riche patrimoine artistique avec des oeuvres d’art qui méritent un attention particulière : une chaire sculptée du début du 18e siècle et surtout l'exceptionnelle peinture funéraire (milieu 15e siècle) du tombeau de Philibert de Monthoux, conseiller des ducs de Savoie et de Bourgogne. Au début du 19e siècle, l’église devient église paroissiale et prend le nom de Saint-Maurice en souvenir d'une ancienne église qui se situait près du château. En 2016, l'église ouvre au public après une campagne de restauration globale.

Église Saint-Maurice, place Saint-Maurice, Annecy
Paroisse Sainte-Jeanne-de-Chantal : www.diocese-annecy.fr/ste-jeanne-de-chantal

Annecy : l'église Saint-François

Appelée aussi l’église des Italiens (car fréquentée par la communauté italienne d’Annecy), l’édifice en bordure du canal du Thiou est résolument baroque mais d’inspiration lombarde. L’église possède une nef principale, trois travées et deux autres nefs de chaque côté. La décoration intérieure est simple mais bien valorisée grâce à la luminosité importante du lieu. Les retables au nombre de sept sont de style baroque. Le retable principal étant une reconstitution de l’original du 17e siècle. Édifiée en 1614 et consacrée 40 années plus tard, ce qui lui apporta le plus de reconnaissance fut, sans équivoque, la conservation des sépultures de sainte Jeanne de Chantal et de saint François de Sales. Accueillant des pèlerins de toute l’Europe, elle sombra au moment de la Révolution française et fut rachetée au début du 19e siècle par le Chanoine de Quincy, qui l'a faite restaurer. 

Église Saint-François - Paroisse Sainte-Jeanne-de-Chantal www.diocese-annecy.fr/ste-jeanne-de-chantal

Annecy : l'église Sainte-Bernadette

L'église Saint-Bernadette est construite dans les années 1960 sur des plans de Maurice Novarina et Claude Fay. Dans l'environnement proche de la presqu'île d'Albigny, elle étonne par sa modernité et ses lignes épurées. L’église est dominée par des lignes droites. Son clocher vient adoucir l’ensemble par l’introduction d’une forme arrondie. La conception de l’espace intérieur accorde une place importante à la lumière grâce à l’utilisation alternée du verre et de panneaux verticaux en béton qui la mettent en scène.
Les architectes ont souhaité rendre l’espace le plus ouvert possible. Pour cela, le plafond en bois franchit le vide sans point d’appui libérant la vision sur l’autel. L’église est labellisée « patrimoine du XXe siècle ». C'est la plus grande de l'agglomération annécienne avec une capacité de 900 places assises.

Église Sainte-Bernadette, 39 avenue d'Albigny, Annecy
Paroisse Christ Ressuscité : www.diocese-annecy.fr/christ-ressuscite

Cuvat : église Saint-Donat 

L’ église actuelle est construite en 1821, par le dévouement d’un ancien soldat, devenu curé de cette localité (probablement Jean-François Prémat) et par la contribution de tous les habitants de la paroisse. Il est dit que « l’église actuelle est tellement délabrée, qu’il est dangereux pour le curé d’y célébrer les offices divins, et aux fidèles d’y assister » La première messe célébrée est celle de Noël 1821. La construction du clocher date de 1854. On a hésité à ériger le clocher sur la sacristie comme le désirait le Curé Caux. Le clocher ainsi posé sur la façade de l’église donne l’avantage de fournir un vestibule. La hauteur de la tour et du dôme a été réduite par rapport au projet par souci d’économie. Les cloches actualles seront électrifiées en 1957. En 1980 Le père Jean Morel, curé, confie la restauration intérieure de l'église à un artiste japonais Paul Foujino. Sa décoration moderne, originale et symbolique s'harmonise avec les peintures anciennes qui ont été conservées.  Les vitraux sont refaits sur des dessins de l'artiste Irène Zack. C'est elle, également sculpteur, qui a réalisé l'autel en bois peint en blanc. 2005 Dans le cadre des travaux de réfection de la place, les murs extérieurs ont pris un air de renouveau. Un crépi clair et lumineux est venu apporter une touche finale à l'aménagement de la place du village. Un éclairage bien approprié met en valeur, la nuit venue, ce bâtiment et son clocher typique. En 2014, en hommage au père Jean Morel qui a laissé un très bon souvenir aux villageois, la mairie de Cuvat et la paroisse ont souhaité apposer, une plaque souvenir en sa mémoire dans l'église.
 

Église de Cuvat, place de l"église 74350 Cuvat
Paroisse Saint-Marc : www.diocese-annecy.fr/st-marc

Duingt : Notre-Dame du Lac à Duingt

En décembre 1854, une barque chargée fait naufrage, au large de Duingt. Les deux bateliers lancent désespérément des appels au secours, mais en vain. Implorant la Vierge Marie, ils furent exaucés, car de Talloires, des sauveteurs vinrent les récupérer. En remerciement, ils déposèrent une statue de la Sainte Vierge dans une grotte du Roc de Chère située sur la rive est du lac en face de Duingt.
 La statue de la Vierge Marie, malheureusement endommagée, a été remplacée il y a quelques années par une statue représentant Marie plus jeune (Vierge de l’Annonciation). Les stations du Rosaire ont été l’objet ces dernières années d’une restauration scrupuleuse. L’accès cimenté, réalisé récemment, permet à nombre de personnes de parcourir plus aisément la pente menant à la grotte Notre-Dame du Lac.
À la grotte le panorama exceptionnel incite à la prière et à la méditation.

Paroisse Bienheureuse-Mère-Teresa : Presbytère 251 route de l'église 74410 Saint-Jorioz
bse-mere-teresa@diocese-annecy.fr - 04 50 68 61 79 - www.diocese-annecy.fr/bse-mere-teresa

Meythet : église Saint-Paul

L'église Saint-Paul de Meythet est appréciée pour sa blancheur presque immaculée et la luminosité de ses espaces intérieurs qui mettent tout particulièrement en valeur la peinture d'Arcabas de 1999 qui se situe derrière l'autel.Au Moyen Age, des paroisses chrétiennes sont attestées à Meythet et Metz-Tessy. À la fin du 18e siècle, elles sont supprimées. Les paroissiens sont rattachés à la paroisse de l’église Saint-Pierre-aux-Liens d’Épagny. Dans les années 1960, avec l’augmentation de la population de Meythet, une chapelle provisoire est installée dans un ancien hangar appartenant aux Forges de Cran. La solution est prévue pour cinq ans. Elle dure trente cinq ans. Finalement, en 1998, l’église Saint-Paul est ouverte au culte. Jacques Hergott, architecte et grand connaisseur des symboliques chrétiennes, a conçu un édifice qui transcrit la pensée chrétienne de la fin du 20siècle. Dans le choeur de l’église, la peinture d'Arcabas de 1999 représente la Résurrection du Christ. Jésus ressuscité est littéralement assailli par les anges qui pénètrent dans l’espace de son intimité, cependant que sa sérénité, sa majesté et sa gloire dominent tout. Le clocher abrite une cloche provenant de l’ancienne église de l’Annonciation du Pont-de-Tasset à Cran-Gevrier et un carillon créé par les fonderies Paccard. 

Adresse : 12 rue de l'Aérodrome 74960 Meythet
Paroisse Saint-Luc : www.diocese-anency.fr/st-luc

Sevrier : la Grotte

La Grotte bénéficie d'un point de vue superbe sur le lc d'Annecy.

C’est en 1898 que la paroisse de Sevrier fait l’acquisition d’une parcelle de terre de 400 mètres carrés et du droit d’eau de la source qui s’y écoule. Cette grotte est une réplique de la grotte de Lourdes. Sa construction a nécessité d’importants travaux . Ainsi il a fallu empierrer le chemin d’accès, capter la source, extraire des blocs de calcaire de la montagne du Semnoz. La chaux est produite par les fours du hameau de La Combe, hameau situé à proximité. L’inauguration a lieu le 12 août 1900. Depuis cette date, chaque 15 août, une messe en l’honneur de la Vierge Marie y est célébrée. À l’occasion du centenaire de la grotte d’importants travaux ont été réalisés par de nombreux bénévoles, favorisant ainsi un meilleur recueillement. Durant le mois de mai, lorsque le temps le permet, un temps de prière rassemble tous ceux et celles qui veulent prier avec Marie.

Paroisse Bienheureuse-Mère-Teresa : Presbytère 251 route de l'église 74410 Saint-Jorioz
bse-mere-teresa@diocese-annecy.fr - 04 50 68 61 79
www.diocese-annecy.fr/bse-mere-teresa

Thorens-Glières  : église Saint-François-de-Sales 

L'église dans laquelle fut baptisé et consacré François de Sales a conservé son choeur ancien du 15e siècle.
La nef et les bas-côtés qui étaient en mauvais état furent démolis en 1898. L’église fut reconstruite, agrandie de deux colonnes et devint ainsi une des plus grande du diocèse. La construction a été réalisée dans le style néo-gothique avec ce décrochement (qui la caractérise) entre le choeur et la nef « en triple vaisseau » composée d’une voûte en croisée d’ogives supportée par des colonnes rondes. Depuis sa nouvelle consécration le 15 mai 1901, l’église est placée sous le double patronage de saint Maurice et de saint François de Sales qui est bien évidemment très présent à l’intérieur (mosaïque, vitraux, statues, tableaux...)

Église de Thorens-Glières - 74570 Thorens-Glières - Office de tourisme www.thorens-glieres.fr
Paroisse : www.diocese-annecy.fr/st-francois-desales