Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Pierre-Favre Paroisse Saint-Pierre-Favre

AUTOUR D'UN BOL DE SOUPE

Autour d'un bol de soupe

Préparé par le CCFD Terre solidaire dans la salle des fêtes de Thônes, ce vendredi 3 mars 2017.
130 personnes ont été sensibilisées à la situation des migrants en Haute-Savoie.(voir aussi dans albums photo)

AUTOUR D'UN BOL DE SOUPE

L'entrée en Carême est l'occasion de se montrer solidaires avec les plus démunis. Plusieurs organismes se mobilisent auprès des migrants :

LE SECOURS CATHOLIQUE départemental, représenté par Joseph Métral.

Quelques chiffres et des précisions juridiques sur les droits et obligations des demandeurs d'asile en 2016, 647 personnes sont entrées dans le département.125 ont obtenu le statut de réfugiés avec carte de résident valable 10 ans, droit au travail et aux prestations sociales. Les autres ont été déboutés et ne peuvent faire qu'une seule demande de réexamen de leur cas.

L'ACTION DU SECOURS CATHOLIQUE est multiple : soutien matériel, aide à la constitution des dossiers, traductions, accompagnement à Grenoble puis à Paris pour soutenir le dossier devant l'OFPRA, apprentissage du français, sans oublier l'écoute et la mise en confiance, fondamentales.

Le RESF 74 (Réseau Education Sans Frontières)

Crée en 2004 à Paris, il est représenté ici par Mauricette Charlet, qui parle de l'accueil des jeunes de moins de 16 ans arrivés sans accompagnement ; ils sont logés dans des familles ou des appartements. Les enseignants sont informés et mobilisés pour empêcher l'expulsion immédiate des jeunes à leur majorité (pétitions, manifestations). Le succès de ces actions est réel.

DINGY SOLIDARITE ACCUEIL

Dans le même esprit, une association de soutien aux jeunes a été créée à Dingy-Saint-Clair fin 2015, en lien avec le Secours Catholique et le RESF 74. Sa présidente, Chantal Brugel cite les cas de jeunes accueillis. Plusieurs habitants présents ce soir confirment leur engagement auprès des mineurs et insistent sur la richesse des échanges.

Le CCFD Terre Solidaire agit aussi pour les migrants, bien que sa vocation première soit plutôt de maintenir les populations chez elles en les aidants à exploiter au mieux les ressources locales. Il intervient auprès des instances françaises et européennes pour défendre les droits et la dignité des migrants ; il effectue un travail d'information et d'éducation.      

Toutes ces actions montrent qu'on peut faire quelque chose en Haute-Savoie pour les migrants tout proches.

Un quizz sur la situation mondiale remet bien des  idées en place.

Plusieurs enfants lisent un beau poème : "Migrer, c'est quitter son pays, se séparer de ses amis..."

On se quitte après un appel aux dons et un chant : "Bâtir un avenir solidaire"... dont chaque couplet exprime le désir de fraternité.

Evelyne Martret