Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Sainte-Marie en Pays Rochois Paroisse Sainte-Marie en Pays Rochois

Histoire et description de nos églises

EGLISE  DE  LA  ROCHE  SUR  FORON

L'église est dédiée à St Jean-Baptiste. Il existe deux hypothèses sur la date de sa construction : en l'an 1111 par Aymon 1er, comte de Genève et en l'an 1190 par son petit-fils Guillaume 1er. Détruite en partie par un incendie en 1507, l'église est reconstruite en 1517. Après un deuxième incendie en 1530, elle est restaurée et agrandie par l'adjonction de deux chapelles latérales à droite du choeur, la chapelle Notre-Dame de Grâce due au chanoine Guillaume de Vège enterré dans cette chapelle le 17 janvier 1515. La chapelle de gauche, dédiée à Sainte catherine, fut construite en 1520 par la famille Fabri dont un des membres, Adhémar Fabri, fut évêque de Genève et cardinal. Cette chapelle est un modèle du style gothique flamboyant.

Le clocher datant de 1575 a été reconstruit en 1640. La flèche, construite avec bulbe au XIXème siècle,a été refaite en 1914 après destruction par la foudre. Deux restaurations ont eu lieu, d'abord en 1806, puis en 1876. La nef entièrement reconstruite entre 1876 et 1881 est de style néogothique. Une pierre tombale rappelle la mort du chanoine Damex, tué en 1590 par les Genevois sur la porte de l'église.

 En 1922, on a procédé à l'installation de l'éclairage électrique et à la réfection des peintures. Plus récemment a eu lieu une restauration complète : clocher, toiture, murs extérieus et intérieurs, réouverture des accès aux deux chapelles latérales, installation du chauffage au sol et de la sonorisation, réfection des vitraux, des bancs et de l'autel.

Le choeur, de style gothique tardif, est surélevé de la nef en raison de la pente du terrain. Le clocher est constitué d'une tour massive en pierre de taille de 25 mde haut et de 8,40 m de coté. La tour est surmontée d'un toit à quatre pans, d'une partie cylindrique où se trouve la sirène coiffée d'un bulbe, de la flèche, d'une croix er d'un coq.

Le clocher comprend sept niveaux. Le niveau zéro constitue la sacristie avec des murs porteurs de 1,50 m d'épaisseur. Le niveau quatre abrite les trois cloches :  la première de 1,15 m de haut et de 1,51 m de diamètre date de 1608;  la seconde de 1,05 m de haut et de 1,225 m de diamètre date de 1714 ; la troisième de 0,63 m de diamètre date de 1894. L'horloge se trouve au niveau cinq et la sirène d'alerte au niveau six. 

 
 

L'orgue FRANZETTI

►►►  Cliquez   ICI   pour une visite de l'église St Jean-Baptiste avec une musique interprétée sur l'orgue Franzetti.
    Cliquez ensuite sur la porte pour lancer.

La musique, une " sonata per l'Elevazione en sol mineur" du Padre Narcisso da Milano ( Giuseppe Burocco-1672- ? ) est jouée sur la Voce Umana, ce jeu typique ondulant de l'orgue italien. Elle est exécutée par notre organiste Roger Jardez.
Bonne écoute ...

L'orgue FRANZETTI installé sur la tribune date de 1861. Il a été classé monument historique en 1984 et restauré en 1993.
Pour connaître son histoire, son descriptif
 ►►►  cliquez ici

 

 EGLISE  DE  CORNIER

 

 

 

La paroisse de Cornier date du XIIème siècle, à l'époque de la construction du manoir du Châtelet. Cette paroisse comptait 60 feux (foyers) en 1411. La nef centrale de l'église, dédiée à saint Just date de la fin du XVème siècle. La première sacristie a été construite en 1665 par le révérend Jean Calligé. En 1771, le révérend Jean François Vittoz fit élargir les fenêtres. Le révérend Pierre Peillex dota l'église de sa sacristie actuelle, de trois nefs et du choeur actuel entre 1833 et 1835. En 1871, le révérend Joseph Mermillod ajouta une travée qu'il termina par le clocher-porche. A gauche en entrant, une chapelle est dédiée à Saint Michel et à droite, un autel est consacré à la Sainte Vierge. L'église a été repeinte et décorée en 1925.

 

 

EGLISE  D'AMANCY

 

 

 

 

La première église d'Amancy fut construite en 1295. L'église actuelle, de style néo-gothique, a été dédiée à Saint Christophe. Elle fut consacrée en 1863. Le premier curé mentionné porte de nom de Guillaume d'Amancy "Issu de la Noble et Ancienne famille d'Amancy". Une plaque funéraire du XVIème siècle porte l'épitaphe de Nicod de Vège, curé d'Amancy : " Hic jacet venerabilis dominus Nicodus de Vego, curatus amanciaci
qui obit 1514".

 

EGLISE  D'ARENTHON

 

 

 

 

L'églised'Arenthon, dédiée à Notre-Dame, daterait du XVème siècle. La nef a été refaite vers 1721 et la flèche du clocher en 1939. La porte date de 1721 et l'intérieur présente deux rétables latéraux datant du XIIIème siècle. Une pierre tombale rappelle le souvenir du curé François Vannier "père des pauvres" et "réparateur de ce temple".

 

 

EGLISE  D'ETEAUX

 

 

Autrefois rattachée à celle de La Roche, la paroisse d'Eteaux devient officiellement indépendante en 1801. L'église est dédiée à saint André ; le choeur date du XVème siècle. La nef est plus récente et le clocher-porche à flèche date de 1855. L'église a été restaurée en 1551 par le curé Jacques Janus de Coligny, comme l'atteste une plaque commémorative encastrée dans le porche. Le dallage de l'église a été refait en 1897 et la toiture fut restaurée entre 1899 et 1903. d'autres restaurations ont eu lieu en 1925 (clocher), en 1940 et dernièrement entre 1983 et 1984. L'intérieur est orné de belles statues en bois sculptées par un artisan d'Eteaux, Mr Marcel Rosset.

 

 

EGLISE  D'EVIRES

 

 

 

 

Le nom d'Evires vient d'"eve", vieux français signifiant "eau" (comme pour Evian, Megève et Yvoire). L'église d'Evires a été entièrement reconstruite en 1867 en style néo-gothique.

 

 

EGLISE  DE  LA  CHAPELLE - RAMBAUD

 

 

 

L'église se présente sous forme de vaisseau unique sur trois travées dont celle du choeur porte la date de 1530. La nef et le clocher-porche à bulbe voûté d'arêtes ont été remaniés à l'époque sarde. Le choeur était éclairé par une belle fenêtre en arc brisé qui est aujourd'hui aveuglée. L'intérieur présente plusieurs statuettes en bois dont un petit Saint Blaise datant du XVIIème ou XVIIIème siècle. Une restauration récentea mis en évidence les pierres de voûte. Les murs sont couverts de mortier.

 

 

EGLISE  DE  SCIENTRIER

 

Le chapitre cathédral de Genève possédait des droits sur la paroisse de Scientrier qui est très ancienne. Il louait des dîmes pour 130 coupes de blé en 1329 et exerçait des droits de justice par un juge dit "Juge de Foron". Il existait au Moyen-Âge un bac qui permettait de franchir l'Arve et reliait la paroisse au prieuré de Contamine-sur-Arve. L'église, assez massive, a été construite en 1511 et dédiée à Saint Maurice. Elle présente à l'extérieur un ancien cadran solaire de 1757. A l'intérieur, se trouvent trois tableaux datant du siècle dernier.

 

 

EGLISE  DE  SAINT - LAURENT

 

 

Au Moyen-Âge, la paroisse dépendait du prieuré de Saint Jean de Genève. Dédiée à Saint Laurent, l'église a été construite en 1843 en forme de croix latine avec coupole. En 1873, la foudre a détruit la flèche du clocher et fait fondre les cloches.

 

 

 

EGLISE  DE  SAINT - SIXT

 

Saint-Sixt tient son nom de la famille noble "Sancy d'Reposittorio", bienfaiteurs de la chartreuse du Reposoir et établis à Saint-Sixt au XIIIème siècle. La petite église, qui date du XIVème siècle, est l'ancienne chapelle du château de Saint-Sixt. Elle est dédiée au Pape Sixte II, martyre, qui fut décapité à Rome le 6 août 258 sous le règne de l'empereur Valérien. Le choeur allongé est fermé par un arc doubleau qui porte la date de 1571. La nef date de 1736. A droite du choeur, se trouve une petite chapelle voûtée en plein cintre.