Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Bruno en vallée d'Arve Paroisse Saint-Bruno en vallée d'Arve

Cluses Sardagne

La communauté de la Sardagne dispose d'une église récente . (Après 1905-loi de la séparation de l'Église et de l'état) Située sur le quartier de la Sardagne, entre l'accés à l'autoroute et les routes des stations. En bord d'Arve, à côté du pont, c'est un lieu sympathique qui permet des rassemblement important.

 

Le centre paroissial y est rattaché ainsi que des salles de réunions.
Les salles peuvent être louées pour des évènements familiaux ou religieux (Mariages, Baptêmes, Communions) 
en appelant le centre paroissial au 05 50 98 08 83
.

L'intérieur est couvert de bois. L'accoustique de l'église se prête bien au chant de chorale et des concerts y sont donnés, notamment par le groupe vocal Gaudéamus, dirigé par Jean Nivet et dont vous pouvez écouter des extraits sur la rubrique "les chorales" dans la catégorie "Servir" menu de droite.

Le saint patron :

Saint Jean-Marie Vianney -Curé d'Ars

Né le 8 mai 1786 à Dardilly, près de Lyon, dans une famille de cultivateurs, Jean-Marie Vianney connaît une enfance marquée par la ferveur et l'amour de ses parents.  Le contexte de la Révolution française va fortement influencer sa jeunesse.  Il fait sa première communion dans une grange, lors d'une messe clandestine, célébrée par un prêtre réfractaire.  À 17 ans, il choisit de répondre à l'appel de Dieu.   Son père s'oppose pendant deux ans à ce projet, car les bras manquent à la maison paternelle. Il commence à 20 ans à se préparer au sacerdoce.  Il est obligé de devenir déserteur lorsqu'il est appelé à entrer dans l'armée pour aller combattre pendant la guerre en Espagne. 
Ordonné prêtre en 1815, il est d'abord vicaire à Écully.
En 1818, il est envoyé à Ars. Là, il réveille la foi de ses paroissiens par ses prédications mais surtout par sa prière et sa manière de vivre.  Il restaure et embellit son église, fonde un orphelinat : "La Providence" et prend soin des plus pauvres.
Très rapidement, sa réputation de confesseur lui attire de nombreux pèlerins venant chercher auprès de lui le pardon de Dieu et la paix du cœur.  Ses catéchismes et ses homélies parlent surtout de la bonté et de la miséricorde de Dieu.

Il meurt le 4 août 1859: Lors de ses obsèques, la foule comptait plus de mille personnes.

Béatifié le 8 janvier 1905, il est déclaré la même année, “patron des prêtres de France”. 
Canonisé en 1925 par Pie XI (la même année que sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus), il sera proclamé en 1929 “patron de tous les Curés de l'univers”. 
Le Pape Jean-Paul II est venu à Ars en 1986. 
Aujourd'hui Ars accueille 450000 pèlerins par an et le Sanctuaire propose différentes activités. 
Un séminaire a été ouvert en 1986, qui forme les futurs prêtres à l'école de "Monsieur Vianney". Car, Là où les saints passent, Dieu passe avec eux !