Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Sainte-Anne d'Arly - Montjoie Paroisse Sainte-Anne d'Arly - Montjoie

2015-avril-Pèlerinage diocésain à Lourdes

Témoignage de jeunes
Sur les pas de Sainte Bernadette…
du 20 au 24 avril 2015

Lily-Marie, Noémie et Bertille sont parties en pèlerinage diocésain à Lourdes avec cinquante  enfants de CM2.
En pèlerines motivées, elles ont chaussé les sabots de Bernadette pour partir à la rencontre de Marie….

« Je rêvais de partir à Lourdes, je ne sais pas pourquoi, dit Bertille. J’ai eu 11 ans le 19 avril, on est partis en car le 20 avril : c’était mon plus beau cadeau d’anniversaire ! »

« A Lourdes, c’est différent de chez nous, raconte Lily-Marie, les stars, ce sont les malades, les handicapés et les personnes âgées. On a poussé leurs voiturettes bleues, c’était super ! »
Bertille poursuit : « La première fois, j’ai accompagné un monsieur qui s’appelait Maurice, il était gentil mais ne parlait pas beaucoup. A la procession Mariale, j’ai poussé la voiturette de Renée. Elle m’a raconté sa vie, elle était vraiment très gentille. »

Elles sont toutes les trois allées se baigner dans les piscines. « L’eau était gelée » raconte Lily-Marie (la température de l’eau est de 12 °C !) Noémie ne concevait pas d’aller à Lourdes sans passer par les piscines. Bertille a écouté les dames qui lui ont dit de regarder Marie, et ainsi elle a eu moins froid.

Elles ont aussi visité les différentes « maisons » de Bernadette : le moulin, le cachot… des noms évocateurs de grande pauvreté. Noémie, Lily-Marie et Bertille ont compris que Bernadette, qui  a grandi dans un environnement plus que misérable, a reçu tout plein d’amour de ses parents : c’est la seule chose  nécessaire pour bien grandir et être heureux !

Noémie a reçu le sacrement des malades. « J’étais assise entre Denise, une dame allongée sur un brancard, et Myriam, une jeune handicapée qui n’arrivait pas à tenir sa tête droite. Denise, elle était drôle, elle connaissait toutes les paroles de la messe et elle parlait tout fort. Elle récitait  tout avant l’Evêque. Quand Père Didier m’a mis l’Huile Sainte sur le front et sur les mains,  je me suis tout de suite sentie très bien. Myriam, elle avait les mains un peu déformées. C’était très impressionnant. A la fin de la messe, la maman de Myriam m’a serrée très fort dans ses bras. Elle m’a dit de ne jamais désespérer, de toujours prier et de garder confiance en Marie. »

 « A Lourdes, le shopping, c’est important ! » affirme Lily-Marie. Elles ont toutes les trois acheté des chapelets, des médailles, des bouteilles d’eau en forme de Marie… En offrant ces cadeaux à leur retour à la maison, elles ont pu raconter et partager ce qu’elles ont vécu et ressenti à la Grotte de Massabielle. Enchantées de leur premier pèlerinage qu’elles ont trouvé « trop cool », Lily-Marie, Noémie et Bertille sont partantes pour y retourner l’année prochaine, peut-être avec leurs parents ?

Ainsi se propagent la Joie et l’Espérance de Lourdes : comme une source délicieusement contagieuse…

♫  Marie, témoin d’une espérance, pour le Seigneur tu t’es levée
Au sein du peuple de l’Alliance, tu me fais signe d’avancer toujours plus loin… ♫

Propos recueillis par Odile.

voir l'album photos