Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Sainte-Anne d'Arly - Montjoie Paroisse Sainte-Anne d'Arly - Montjoie

Catéchuménat

Appel décisif des catéchèmenes

Le catéchuménat est le temps proposé dans l'Église catholique aux adultes qui désirent devenir chrétiens en se préparant à recevoir les « sacrements de l'initiation chrétienne » : le Baptême, la Confirmation et l'Eucharistie.

Le catéchuménat : une proposition pour  les adultes
 

Se préparer aux sacrements de baptême, d'Eucharistie, de confirmation, c'est possible, à tout âge.

Contact : Hélène Pécherand
Tél. 04 50 21 46 33
courriel

Le parcours d'un catéchumène

Avant qu’un adulte ou qu’un adolescent ne reçoive le baptême, il va lui être proposé un temps de « catéchuménat » adapté à son âge, durant lequel il va découvrir l’enseignement de Jésus, la relation à Dieu dans la prière, la vie en Eglise. C’est un chemin de conversion, qui va le mener vers les trois sacrements, dits « sacrements d’initiation chrétienne » : le baptême, l’eucharistie et la confirmation, cheminement ponctué d’un certain nombre d’étapes.

Celui qui demande le baptême, porte le nom de catéchumène. Le mot catéchumène vient du grec, et signifie "faire retentir la Parole". C’est en se mettant à l’écoute de Dieu, à l’écoute de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, que le catéchumène se prépare progressivement à mener une vie nouvelle. L’Esprit Saint ouvre son coeur à l’intelligence des Ecritures.

 1 - Le temps de la première évangélisation

C’est un temps de découverte de la personne du Christ, de la communauté chrétienne, du contenu de la foi et de la prière personnelle et liturgique. C'est aussi un temps de double transformation chez la personne qui est de l’ordre de la foi et de l’ordre du changement de vie.

 Au terme de cette période, intervient une première étape : le candidat au baptême est accueilli dans la communauté des chrétiens au cours d’une célébration appelée "Entrée en catéchuménat" (ou entrée en Église). Au cours de cette célébration, il exprime publiquement son désir de poursuivre sa découverte du Christ ; il est marquée du signe de la croix et reçoit le livre des Évangiles. En effet, le chrétien se reconnaît au signe de la croix, et durant toute sa vie il se nourrit de l’Evangile. Inscrit dans le registre diocésain du catéchuménat, s’ouvre alors pour lui le temps du catéchuménat.

Dès l’entrée en catéchuménat, le candidat au baptême devient membre de l’Eglise.
 

2 - Le temps du catéchuménat

Le catéchuménat - dont la durée est variable – est un temps d’initiation pour que la conversion et la foi de la personne parviennent à maturité. Un parcours adapté à son âge va lui être proposé durant lequel il va découvrir l’enseignement de Jésus, la relation à Dieu dans la prière, la vie en Eglise.

 Le catéchumène peut alors adresser sa lettre de demande de baptême à l’Evêque qui lui répond personnellement et l’invite à la célébration de la deuxième étape : l’Appel décisif. C’est l’Evêque, au début du temps de Carême, qui appelle solennellement tous les catéchumènes de son diocèse qui y sont prêts, à recevoir le baptême, l'eucharistie et la confirmation au cours de la prochaine vigile pascale. Pour cette célébration, les catéchumènes se retrouvent à la collégiale de Poissy où l’Evêque appelle et accueille chacun d’eux, puis, ils inscrivent leur nom et signent les registres de l’Eglise.
 

3 - Le temps du carême ou temps de la préparation ultime

Ce temps permet au catéchumène de se préparer aux fêtes de Pâques et aux trois sacrements de l’initiation au sein de la communauté paroissiale, entouré de son (ou ses) accompagnateur(s).

 Durant ce temps sont célébrés :
- les trois scrutins (3ème, 4ème et 5ème dimanche de Carême) qui éclairent le catéchumène sur la place du péché dans sa vie, sur la confiance que Dieu lui fait et sur la force que le Christ lui donne pour lutter contre le mal.
- les Traditions  : l’Eglise y transmet l’essentiel de sa foi (« Je crois en Dieu ») et de sa prière (« Notre Père »)

Ce temps se termine par la célébration des trois sacrements de l’initiation, troisième et dernière étape, dans la grande nuit de Pâques, la nuit où tout l’Eglise chante sa joie de la résurrection du Christ.
 

4- Le temps de l’entrée dans le mystère de la foi (ou mystagogie)

Le nouveau baptisé est maintenant appelé « néophyte ». Ce terme qui vient du grec signifie littéralement « nouvelle plante ». Il est ainsi comparé à une plante toute neuve qui a besoin d’attention et d’amour pour croître et se développer.

C’est pour lui le temps où il entre plus profondément dans la compréhension du mystère qu’il vient de vivre dans les sacrements qu’il a reçus. Il est appelé à être un membre vivant de l’Eglise, fortifié par l’Esprit Saint promis par le Christ. Tous auront à cœur d’aider ces nouveaux baptisés à trouver leur place au sein de leur communauté, et de les soutenir dans leur vie de foi.