Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-François d'Assise en vallée d'Arve Paroisse Saint-François d'Assise en vallée d'Arve

Notre-Dame de la Paix du monde

La chapelle Notre-Dame de la Paix du monde de Doran est un édifice religieux, situé sur la commune de Sallanches, sur l'alpage de Doran.

La chapelle fut construite à l'initiative de Louis Faurobert en 1949, du fait que les bergers de l'alpage de Doran, dans le massif des Aravis, ne disposent pas d'un lieu de culte et donc, du fait de l'éloignement de l'alpage de toute église (plus d'une heure de marche jusqu'à Sallanches, avec un très fort dénivelé), ne peuvent avoir de messe durant l'été. De retour à Paris, il propose la réalisation d'une chapelle dans l'alpage à son clan de routiers. Mais devant la difficulté de l'entreprise, ceux-ci hésitent.

Faurobert en parle au QG des Scouts de France, et l'équipe nationale route relance le projet, la chapelle étant placée sous le vocable de Notre-Dame de la Paix du Monde -la guerre froide commence, l'URSS vient de se doter de la bombe A, et on craint la troisième guerre mondiale. L'idée soulève un large enthousiasme, non seulement parmi les autres clans routiers, mais aussi chez les autorités ecclésiastiques, aussi une organisation commence-t-elle rapidement à se mettre en place.

La construction de la chapelle ne fut pas une mince affaire, notamment à cause de la difficulté d'accès du lieu : en effet, le seul chemin d'accès escalade une pente très raide, sur un dénivelé de près de 1 000 mètres. Il fallut faire appel à un treuil (offert par l'explorateur Paul-Émile Victor !), qui fut d'un grand secours pour la montée de pièces très lourdes comme la statue de la vierge ou la table d'autel, pesant chacune plusieurs centaines de kilos. De même, les poutres utilisées pour le toit durent être limitées, pour être transportables, à une longueur inférieure à celle qui était nécessaire : il fallut donc, sur place, trouver le moyen de construire un toit solide sans une poutre joignant les deux murs d'un seul tenant ... De ce fait, la charpente doit être lourdement étayée durant l'hiver pour éviter que le poids de la neige (souvent épaisse de plusieurs mètres) la fasse céder.

Finalement, la chapelle fut achevée à l'été 1957, et solennellement inaugurée le 5 août de cette même année, l'évêque d'Annecy étant arrivé en hélicoptère ! Les clans routiers de France ayant participé à l'élaboration furent autorisés à s'y rendre, même si la règle lors du chantier avait été l'incognito, et malgré l'éviction de Faurobert du mouvement. Un film en a été réédité (en DVD) par Pierre Monet des scouts et guides catholiques de France.

Louis Faure, présent à l'inauguration de la Chapelle Notre-Dame de la Paix du Monde le 5 août 1957, proposa une contribution de son groupe d'anciens scouts. Ces ouvriers métallurgistes du Creusot fabriquèrent donc le chemin de croix qui a été installé en 1958.