Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Bernard du Mont Blanc Paroisse Saint-Bernard du Mont Blanc

Portrait

Fête des guides et de l’Assomption ce 15 août. Originaire de Chamonix, le père Christian Snell présidera les célébrations du 15 août. Voici son portrait, vu dans le journal de la paroisse "Mont-Blanc" été 2016.

Mes racines

« Je suis né à Chamonix en 1959. Mon nom de famille n’a pas de connotation savoyarde. Il n’en est pas moins vrai que ma famille est implantée depuis fort longtemps dans la vallée.En effet, ma grand-mère, Marthe Devouassoud, a épousé un Américain après la Première Guerre mondiale, Harold Snell, qui était venu, comme militaire, se reposer à Chamonix. La maison de famille est l’ancienne « fabrique de sonnailles » à l’entrée nord de Chamonix. A la maternelle, je faisais partie des quelques garçons acceptés à l’école Sainte Jeanne d’Arc, qui se trouvait alors entre l’alléedu recteur Payot et l’avenue du Savoy. Après le CM2, je suis parti, comme mes frères l’avaient fait avant moi, au collège Saint-Michel à Annecy. J’ai passé dans cet établissement huit belles années jusqu’au bac. Ont suivi deux années à Paris en fac de philo.

À l’âge de 20 ans…

C’est à l’âge de 20 ans que je suis entré dans la communauté, où je suis encore actuellement. C’est l’abbaye Saint-Pierre à Champagne, un joli petit village ardéchois. Il ne s’agit pas d’une abbaye monastique, mais de chanoines réguliers de Saint- Augustin, c’est-à-dire que nous ne vivons pas cloîtrés. Bien au contraire, notre communauté est très ouverte et reçoit beaucoup de jeunes et de moins jeunes.
Nous desservons aussi la paroisse, qui compte treize villages aux alentours, et nous avons beaucoup d’engagements
dans le diocèse de Viviers. Notre abbaye, nous l’avons construite nous-mêmes. Les premiers pères sont arrivés en
1968 de l’abbaye de Saint-Maurice en Valais. J’y suis entré en 1979. En 1984, j’ai prononcé mes voeux solennels (engagement définitif). J’ai été ordonné prêtre le 12 avril 1987.

(...) Le père Georges Vigliano m’a très gentiment demandé de venir présider les célébrations de la fête des guides cette
année. J’avoue que c’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai répondu à sa demande. J’ai vécu de nombreux pardons en Bretagne et je mesure l’importance de ces rassemblements traditionnels, qui nous inscrivent dans une longue chaine de foi. Vivre cela dans mon pays natal sera certainement très émouvant. J’aime bien cette sculpture à la Pointe Helbronner du Christ Premier de cordée : «Si tous les peuples du monde voulaient se donner la main ». C’est Jésus seul, en nous donnant l’Esprit Saint, qui peut construire ce peuple de frères réunis autour du même Père. Que cette année de la Miséricorde nous donne de pouvoir expérimenter cette douce tendresse de notre Dieu. Je vous dis donc « a’rvi » au 15
août !

Fête des guides de Chamonix du vendredi 12 au lundi 15 août 2016.

Créée en 1924, dans le but d'alimenter financièrement la Caisse de secours, la Fête des Guides est devenue un événement incontournable de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc. La Fête des Guides, c'est l'occasion unique pour les guides de la Compagnie des Guides de montrer que le lien qui les unit à leurs clients fidèles et à la population chamoniarde est plus solide qu'une simple corde. Pendant ces journées de fête, les rencontres et l'amitié sont au rendez-vous entre les commerçants, les chamoniards et les touristes dans une ambiance hautement conviviale...

Voir sur la rubrique agenda le programme des diférentes fête des guides