Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Sainte-Jeanne de Chantal Paroisse Sainte-Jeanne de Chantal

Message du Père Philippe

Je viens de vivre neuf années comme curé de la Paroisse Sainte-Jeanne-de-Chantal. Même si nous restons prêtres jusqu’à l’éternité, vous savez sans doute qu’à 75 ans le prêtre remet sa charge de curé. L’année dernière, le Père Évêque m’avait demandé de prolonger d’une année, ce que j’avais accepté bien volontiers...



En septembre, vous aurez donc un nouveau curé, le Père Didier Milani, actuel curé de la Paroisse de Megève, que je connais et que j’estime pour avoir travaillé avec lui quelques années. Lorsqu’il était aumônier de l’hôpital d’Annecy, il venait me seconder, le week-end, à la Paroisse le Christ ressuscité.
 

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai parfois connu le poids du jour et de la chaleur. J’ai apprécié notre collaboration pour l’annonce de l’Évangile et le service des hommes. Nous avons vécu de grands moments d’Église avec les 24 heures pour Dieu, les 24 heures avec Marie, la semaine thérésienne, où les fêtes du 8 décembre.

Que l’amour, aussi crucifiant soit-il, demeure au coeur de notre vie de baptisé, au coeur de la vie de notre Paroisse. Car, nous a dit, Jésus, « c’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’on vous reconnaîtra pour mes disciples ».
Vous nous demandez beaucoup, à nous les prêtres et vous nous voudriez parfaits ! Mais comme chacun d’entre vous, nous avons nos qualités et nos limites, nos richesses et nos pauvretés.

Je vous remercie de tout coeur, de m’avoir aidé, tout au long de ces années, à être le prêtre que je suis, et pour que je sois, un peu mieux, à la suite de Jésus, un « pasteur selon son coeur ».

Pour ma part, le Père-Évêque me confie une nouvelle mission : celle de recteur de la Basilique de la Visitation, et je me réjouis de cette nouvelle mission qui m’est confiée. Et n’oubliez pas de prier pour moi.

Père Philippe